logo5 Compteur pour tout le site : 9 285 911
 
Nombre actuel de lecteurs : 13

 

JRiver

Mise à jour : 26 avril 2021.

 

Pourquoi acheter un logiciel Payant ?

Pour l'upsampling, le changement de format numérique :

J'ai longtemps utilisé Foobar pour la lecture des CD dématérialisés.
Foobar est un logiciel gratuit, que toute la famille savait l'utiliser, et qui satisfaisait tout le monde.

C'est une subtilité de la correction par convolution, associé aux réglages qui permettent d'avoir la plus grande qualité d'écoute possible, qui m'a contraint à changer.
J'ai aujourd'hui des fichiers musicaux dans tous les formats, du 16 bits à 44.1 kHz au 24 bits à 96 kHz.
Avec un upsampling à 96 kHz, vous n'avez pas de soucis à l'utilisation, mais vous avez une légère perte de qualité à l'écoute quand le fichier de base est à 44.1 kHz.
Avec un upsampling à 88.2 kHz pour les fichiers initialement en 44.1 et en 88.2 kHz, et un autre upsampling à 96 kHz pour les fichiers initialement en 48 et en 96 kHz vous avez moins de pertes, mais il faut jongler avec deux upsampling, et deux fichiers de convolution.
C'est pour supprimer complètement l'upsampling qui dégrade la qualité d'écoute, et pouvoir gérer automatiquement les 8 fichiers de corrections par convolution à 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192, 352.8 et 384 kHz que le passage à JRiver payant a été nécessaire.

Au fil des années, qui passent trop vite, mon matériel à évolué.
Je n'utilise plus le BEHRINGER DCX 2496 comme DAC limité à 96 kHz, mais RME ADI-2 DAC FS qui accepte le 768 kHz.
rePhase permet de générer des fichiers de correction jusque 384 kHz, avec un nombre de taps important de 131072 et FFT Length de 4194304, ce qui conserve la qualité d'écoute.
Nouveau matériel, nouvelle version logicielle, une discussion sur un forum, et j'ai refais des essais d'upsampling avec JRiver.
La souplesse de JRiver permet d'en faire un à 352.8 kHz pour les fichiers en 44.1, 88.2 et 176.4 kHz, et un autre à 384 kHz pour les fichiers à 48, 96 et 192 kHz.

Il m'a fallut un peu de temps pour entendre ou se trouve la différence très subtile, très fine, avec et sans upsampling.
Le médium est un peu plus reculé avec, le grave est mieux défini.
J'ai fait une écoute "longue durée", une semaine avec upsampling, une semaine sans, pour savoir si je le gardais ou pas : Je garde l'upsampling.
La subtilité de la différence me fait dire que si je me trompe sur le test à l'écoute, ce ne sera pas grave !!!
Le test longue durée à l'écoute a totalement levé le doute, l'upsampling est un mieux.

Avec le recul il y a un coté amusant : J'ai acheté le logiciel JRiver pour me passer de l'upsampling, et je l'ai remis !!!
JRiver me permet d'avoir deux upsampling, qui sont des multiples de 2 de la fréquence de la source numérique, la comparaison faites à l'époque de Foobar indiquait que c'était une meilleure solution.
Il reste aussi que la qualité d'écoute avec JRiver est meilleure qu'avec Foobar.

 

Quand vous regardez comment rePhase génère les fichiers de corrections, vous revenez "un peu beaucoup" sur l'augmentation de la fréquence des fichiers de correction générés avec rePhase.
Pourtant je suis avec taps = 131072, FFT length = 4194304 et optimization none.

A 352.8 kHz, bleu ce que vous attendez, rouge ce que fait rePhase :

Upsampling à 352.8 kHz dans rePhase

 

A 172.4 kHz, bleu ce que vous attendez, rouge ce que fait rePhase :

Upsampling à 176.4 kHz dans rePhase

 

A 88.2 kHz, bleu ce que vous attendez, rouge ce que fait rePhase :

Upsampling à 88.2 kHz dans rePhase

 

Il y a une différence à l'écoute entre un upsampling à 352.8 kHz et à 176.4 kHz, différence à l'avantage de 176.4 kHz pour un CD à 44.1 kHz.
Par contre l'upsampling à 352.8 kHz est le meilleur pour un fichier à 88.2 kHz.
Pour l'entendre, avec un changement très rapide de l'un à l'autre, il faut enregistrer au préalable les deux configurations dans JRiver, et avoir les fichiers de corrections dans les deux formats. (Méthode que je n'avais pas su employer quand j'avais adopté l'upsampling).
Je suis passé, début avril 2021, à :

  • 176.4 kHz pour les fichiers en 44.1 kHz.
  • 352.8 kHz pour les fichiers en 88.2, 176.4 et 352.8 kHz.
  • 192 kHz pour les fichiers en 48 kHz.
  • 384 kHz pour les fichiers en 96, 192 et 384 kHz.

Pour vérification, j'ai fait des tests avec l'upsampling à 88.2 et 96 kHz, et je n'ai pas retenu ce choix par rapport à l'upsampling à 176.4, 192, 352.8 et 384 kHz.
Compte tenu de ces résultats, je n'ai pas refait de tests en laissant les fichiers à l'état natif, sans upsampling.
L'upsampling est nécessaire avec JRiver, mais pas toujours au maximum accepté par le matériel...
Ce que j'ai validé à l'écoute, c'est un upsampling par 4 du format d'origine, ça ne s'invente pas.

A vouloir trop bien faire, avec du matériel récent et performant, il est parfois possible de faire moins bien.
Le vieux matériel évite parfois bien des conneries, par contre un DAC limité à 96 kHz aurait été moins bon dans tous les cas.
Mes premiers tests du début du chapitre étaient bons puisque j'avais pris une source de qualité à 96 kHz, je ne me suis simplement pas assez méfié pour les CD à 44.1 kHz, ou la vidéo à 48 kHz...

 

Une fois le logiciel JRiver acheté, j'ai découvert d'autres fonctions intéressantes :

  • Un bon film ou un opéra en streaming, sans retard entre l'image et le son puisque c'est un paramètre de réglage dans JRiver expliqué plus bas dans le chapitre dans "Retard des images".
    Ce n'est pas forcément intéressant pour YouTube.
    Par contre si vous allez sur le site du Royal Opéra de Londre, que vous payez moins de 3€50, vous avez une retransmission parfaite en streaming.
     
  • Les radios, par exemple Radio Swiss Classic qui est installée d'origine, ou celles que vous ajouterez vous même comme France Musique.
    Les amateurs de Jazz trouveront les radios qui leurs conviennent...
     
  • Le PC sait lire les DVD, (y compris les blu Ray à condition de changer le lecteur dans mon vieux PC).
    J'avais un lecteur de DVD de salon, et le passage du son par VSTHost et Convolver VST permettait d'avoir le son avec un retard acceptable avec l'image.
    La lecture du DVD par JRiver, associé au bon retard de l'image dans JRiver, permet d'avoir le son exactement synchronisé sur l'image.
    Il faut le voir et l'entendre pour se rendre compte que les 21 ms de retard avec VSTHost et Convolver VST c'est encore trop !!!
     
  • C'est exactement la même raison pour le son de la télé.
    L'installation d'un tuner TNT directement dans le PC, ou sur une prise USB dans mon cas, permet à JRiver de lire la télé avec la même synchro pour le son que pour les DVD.
    Avec un PC récent, sous Windows 10, je n'ai pas de problème, tout se passe bien.
     
  • Les quatre points ci-dessus, streaming audio et vidéo, télé et DVD si vous les intégrez dès le départ, vous évite de prendre une interface numérique avec une entrée pour récupérer les autres sources et les faire traiter par VSTHost et convolver VST.
    Vous n'avez plus à installer et configurer VSTHost et convolver VST, ni a changer de logiciel en fonction des sources, JRiver gère tout.
    Les DAC Hi-Fi redeviennent utilisables pour toutes les sources.

JRiver est un très bon logiciel, pas si cher que ça à l'achat, mais dont les mises à jour sont payantes.
Toute la question est de savoir s'il faut payer les mises à jour un peu avant qu'elles sortent pour les avoir au moins cher, ou attendre plusieurs années et se repayer directement la dernière version plein tarif.
J'ai choisi de payer la mise à jour au moins cher dès quelle est annoncée, quitte à attendre 6 mois pour l'installer réellement.
Trois mises à jour anticipées, c'est le prix de la version neuve.

 

Une fois le logiciel JRiver acheté, j'ai aussi été déçu, avant de retrouver le sourire :

J'ai attendu d'avoir la fibre, et un débit suffisant, pour faire les tests : Qobuz en streaming ne marche pas dans JRiver.
J'ai posé la question à Qobuz et ai eu la réponse suivante en moins de 24 H :

Bonjour, merci pour votre message.
Comme tous les abonnés Qobuz, vous disposez du Desktop Qobuz, et avec celle-ci, en choisissant ASIO-JRiver Media Center 21 parmi les périphériques audio, nous avons pu en contrôler la lecture depuis JRiver, mais peut-être cela ne vous est-il pas suffisant.
Concernant l'intégration de Qobuz dans JRiver, nous avions rencontré le développeur, mais nous sommes désolés de vous apprendre que celle-ci ne se fera pas.
Cordialement.

Je voulais Qobuz dans JRiver pour avoir les corrections par convolution.
J'ai donc installé, dans le PC "musique" qui a JRiver, le Desktop Qobuz, et ai configuré les périphériques audio.
Avec WASAPI, WASAPI Exclusive et ASIO MADIface USB, j'ai le son dans les enceintes, mais sans les corrections par convolution.
Si je sélectionne ASIO JRiver 27, je n'ai aucun son dans les enceintes.
JRiver s'ouvre, Qobuz se ferme, et puis plus rien...
J'ai posé à Qobuz la question autrement, avoir les corrections par convolution avec Qobuz sans JRiver.

La solution est venue d'une question que j'ai posé sur le forum Home-Cinéma dans le sujet Quel player prendre ?.
Je pensais, en posant la question, remplacer JRiver par un autre logiciel qui accepte Qobuz.
La solution, proposée par un membre du forum, n'est pas l'intégration de Qobuz dans JRiver ou dans un autre logiciel.
La solution, c'est l'utilisation de Qobuz avec JRiver !!!
Le nuance est peut-être subtile, mais dans un cas ça ne marche pas, et dans l'autre ça marche...

Dans votre téléphone portable vous installez le Desktop Qobuz.
Vous installez aussi Bubble UPnP, en version payante à 4.49 €, pour avoir des playlists de plus de 16 morceaux et pas de pub.
Dans JRiver vous activez le réseau, une case à cocher.
Enfin vous dites à Bubble UPnP de lire Qobuz, et d'envoyer la lecture dans JRiver : Ça marche du premier coup, avec la convolution !!!
C'est aussi dans les paramètres de Bubble UPnP que vous choisissez le format numérique maximum, du MP3 au Hi-Res en 24 bits à 192 kHz, en passant par le CD en 16 bits à 44.1 kHz que j'avais par défaut.

  • Quand vous choisssez d'envoyer la lecture dans JRiver, vous avez à droite de la ligne 3 petits points verticaux.
  • En cliquant sur les 3 petits points, une fenêtre avec des paramètres s'ouvre.
  • La paramètre "Samplerate Supporté Max" permet de choisir le format maximum accepté par JRiver et votre DAC.
  • J'ai vérifié et validé qu'un fichier Hi-Res en 24 bits à 192 kHz passait bien sur mon installation.

facture de Bubble UPnP

activer le reseau dans JRiver

Reste que l'ergonomie, avec un téléphone, ce n'est pas terrible, mais c'est mieux que rien.
J'aurai voulu un écran plus grand, avec l'ergonomie d'un PC !!!
Un plus jeune que moi, je suis de 1957, trouvera la solution excellente.

 

Installation de JRiver :

Je n'ai eu rigoureusement aucun soucis d'installation.
J'ai téléchargé une version de démonstation gratuite pendant 30 jours, essayée pendant 17 jours, avant de prendre la version payante qui est exactement la même.
Mon interface numérique avec son driver ASIO a été reconnue très facilement, beaucoup plus facilement qu'avec Foobar.
Ma bibliothèque de CD a été indexée dès que j'ai indiqué le chemin. Cela a pris quelques minutes tout de même.
C'est le fichiers de correction par convolution qui m'a demandé un peu plus de travail, j'y reviendrai très vite.

Configuration ASIO dans JRiver

 

Configuration des corrections par convolution avec upsampling :

J'ai quatre formats numérique, à 176.4, 192, 352.8 et à 384 kHz pour faire un upsampling par 4 des formats de mes fichiers numériques à 44.1, 48, 88.2 et 96 kHz.

Fréquences d'échantillonnage avec upsampling

 

Avec et sans upsampling :

Le nombre de fichiers change avec et sans upsampling, le principe reste le même.

Un fichier 87stereo2.0_441.cfg indique à JRiver quel fichier de correction prendre pour une fréquence d'échantillonnage de 44.1 kHz. (inutilisé)
7 autres fichiers de configuration se trouvent dans le même répertoire :

  • 87stereo2.0_48.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 48 kHz. (inutilisé)
  • 87stereo2.0_882.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 88.2 kHz. (inutilisé)
  • 87stereo2.0_96.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 961 kHz. (inutilisé)
  • 87stereo2.0_176.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 176.4 kHz.
  • 87stereo2.0_192.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 192 kHz.
  • 87stereo2.0_352.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 352.8 kHz.
  • 87stereo2.0_384.cfg pour une fréquence d'échantillonnage de 384 kHz.

Avec ces 8 fichiers de configuration, JRiver connait exactement les fichiers de correction à utiliser, et sait utiliser tout seul le bon fichier de configuration en fonction de la fréquence d'échantillonnage du fichier numérique à lire, parce que vous avez coché la case : Basculer automatiquement le filtre selon le format d'entrée.
L'emplacement de ce fichier sur le disque dur du PC est C:\fichiers_separes, vous pouvez choisir un autre répertoire et/ou une arborescence plus longue.

La syntaxe des fichiers de configuration est très précise : Le WIKI JRiver l'indique de façon précise.
87stereo est mon choix, l'équivalent de Name dans l'exemple du WIKI JRiver.
2.0_441.cfg est la fin à utiliser pour un fichier de correction stéréo pour une fréquence d'échantillonnage de 44.1 kHz.
Ca ne s'invente pas, et ce n'est pas difficile à respecter une fois qu'on le sait !!!

Chemin du fichier de correction par convolution

 

Chaque fichier indique pour la fréquence indiquée au début, le fichier de correction à utiliser pour les canaux G et D.
Je suis en stéréo, je n'ai que deux fichiers pour chaque fréquence, un pour le canal droit (d), un pour le canal gauche (g).
Le contenu du fichier est parfaitement imbuvable, et doit être respecté strictement.
Attention, pas de blanc à la fin des lignes, pas de ligne vide à la fin du fichier, cela ne marche pas.

Téléchargez mes 6 fichiers 87.cfg, zippé, mis à jour le 10 mai 2018.
Vous trouverez 4 répertoires en dessous, stéréo, mono DG, mono D et mono G.
Dans ce chapitre, seul stéréo vous intéresse. Mono G à une atténuation plus forte spécifique à mon besoin (.272 ald .5, -11.3 dB ald -6 dB).
Les explications sur la configuration en mono.
Pour le lire et le modifier utilisez Bloc-Note dans Windows ou un équivalent de très bas niveau.
Entrez dans le détail du fichier de configuration.

Fichier de correction par convolution à 44100 Hz    Fichier de correction par convolution à 48000 Hz

Fichier de correction par convolution à 88200 Hz    Fichier de correction par convolution à 96000 Hz

Fichier de correction par convolution à 176400 Hz    Fichier de correction par convolution à 192000 Hz

 

L'organisation des répertoires sur le PC :

Sur le disque C:/ :

Sur le disque C:/ j'ai créé les répertoires :

  • fichiers_jriver, pour les fichiers générés avec RePhase.
  • fichiers_mono_D, pour les fichiers de configuration de l'écoute en mono du canal D seul.
  • fichiers_mono_DG, pour les fichiers de configuration de l'écoute en mono des canaux D et G ensemble.
  • fichiers_mono_G, pour les fichiers de configuration de l'écoute en mono du canal G seul.
  • fichiers_sépares, pour les fichiers de configuration de l'écoute en stéréo.
  • fichiers_tele, pour les fichiers générés avec RePhase, et les fichiers de configuration de l'écoute en stéréo pour la télé.

Et aussi pour la télé, voir le chapitre VSTHost et Convolver VST :

  • Convolver, pour la télé.
  • dvsthostx86, pour la télé.

Que l'on soit en mono ou en stéréo les fichiers générés avec RePhase sont les même.
Ce sont les fichiers de configuration qui contiennent les différences.
C'est particulièrement intéressant dans les essais de comparaison de deux réglages différents.
La particularité "télé" vient que les fichiers générés avec RePhase le sont avec 4096 taps, au lieu de 65536 taps pour la musique, pour limiter le retard du son sur l'image.

Les répertoires sur le disque C

 

Fichiers JRiver :

Ce répertoire comprend les fichiers générés avec RePhase :

  • Pour les configurations 01 et 02, le but est de comparer des réglages.
  • Pour les canaux D et G, les fichiers sont différents pour chaque canal.
  • Dans les formats 44100 Hz, 48000 Hz, 88200 Hz, 96000 Hz, 176400 Hz, 192000 Hz, 352800 Hz et 384000 Hz, reconus par mon DAC.
  • Les fichiers .rephase sont également mis dans le même répertoire.

Les noms des fichiers sont explicites, configuration-canal-format, c'est lisible d'un simple coup d'oeil...
Cette partie, fichiers_jriver, est spécifique à mon installation, vous aurez d'autres fichiers spécifiques à vos enceintes.

Les fichiers générés avec JRiver

 

Une sélection rapide dans JRiver :

J'ai recopié exactement le passage qui se trouve au bas du chapitre La touche mono numérique.
Que l'on soit en mono ou en stéréo, le passage rapide d'une configuration 01 à une configuration 02 est rigoureusement la même.
Ce qui change, c'est le fichier .cfg qui est utilisé.

Nous sommes dans le Studio DSP de JRiver, dans la partie Convolution.
Dans "Paramètres" et "Parcourir" j'ai indiqué le chemin du fichier de correction de l'enceinte D, en mono, réglage 02, à 44.1 kHz.
En bas à droite de la fenêtre, j'ai enregistré la configuration D02 mono.

J'ai fait la même chose pour 01 stéréo, 02 stéréo, D01 mono, G01 mono, G02 mono.
Une fois les configurations enregistrées, si je veux passer à la configuration D01 mono, je clique sur "Charger" et sur D01 mono... Le changement se fait en moins de 0.5 s, même avec 65536 taps et avec FFT length = 4194304.

Je n'ai enregistré que la configuration à 44.1 kHz.
Comme les autres configurations à 48, 88.2, 96, 176.4 et 192 kHz sont dans le même répertoire, JRiver ira chercher tout seul le fichier au format dont il a besoin.
Le nom du fichier "monoD02 2.0-441.cfg" contient toutes les informations dont JRiver à besoin :

  • "monoD02" indique que c'est une configuration en mono, de l'enceinte D, du réglage 02.
  • "2.0-441.cfg" indique que nous sommes en stéréo 2.0 et au format à 44.1 kHz.

La solution fonctionne très bien, mais ne supporte aucune fantaisie au niveau des noms des fichiers...

Sélection rapide des configurations

 

Retard des images :

Le retard des images n'est nécessaire que si vous faites de la correction par convolution dans JRiver.
Le son de la télé ou du DVD sont à la fréquence de 48000 Hz.
Mes corrections par convolution sont a 217 Taps, c'est à dire 131072 Taps pour une correction parfaite jusque 10 Hz dans les graves.
La formule pour calculer le retard à utiliser sur l'image est : (Nb taps canal 1 + Nb taps canal 2 + ... + Nb taps canal N) / 2 / fréquence.
Attention aux simplification hasardeuse de ceux qui ont la formule de correction juste pour 2 canaux, et qui extapolent pour plus de 2 canaux !!!

Dans mon cas : (131072 + 131072) / 2 / 192000 = 0.68266 s = 683 ms.

Il est peut être nécessaire d'évaluer la distance entre les enceintes et le point d'écoute :
L'image arrive instantanément aux yeux, le son met un peu plus de temps.
Mes enceintes sont à 4 m du point d'écoute. La Célérité de l'air est de 344 m/s. Temps : 4 / 344 * 1000 = 12 ms.
Je ne pense pas que la différence sera audible entre 683 ms et 683 + 12 = 695 ms...
Il n'est pas interdit de se faire plaisir, cela ne coûte rien.

Au fait, pourquoi +12 et pas -12 ?
Si vous voulez que son et images arrivent rigoureusement ensembles aux oreilles, le son doit démarer plus tôt que l'image.
Donc il faut retarder un peu plus l'image pour laisser au son le temps d'arriver.
L'image voyage à 300 000 Km/s, 300 000 000 m/s. Pour 4 m, l'image met 4 / 300 000 000 * 1000 = 0.00001 ms, c'est à dire 0...

Réglage du retard de l'image, dans Options, vidéo, avancé :
Dans Correction de la synchronisation audio vidéo en millisecondes (affichage 24 Hz). Valeur rentrée dans l'image ci-dessous : 1377 ms. Valeur maxi : 2500 ms.
Ne pas oublier de cocher en haut : Utiliser vidéoclock (vidéo plus fluide par ajustage du flux audio).

réglage du retard image dans JRiver

 

Télévision :

C'est une habitude sur les forums de démolir ce qui passe à la télé : Je ne le ferai pas...
J'aime voir un bon film ou téléfilm le soir, et je trouve le plus souvent mon bonheur sur les chaînes de la TNT.
Quand j'ai le choix entre une chaîne du service public sans pub et une chaîne commerciale avec pub, je choisi le service public.
Trop de pub tue la pub, les chaînes privées feraient bien de s'en souvenir, les annonceurs aussi : Vous payez vos pubs sur les chaînes pour pas grand chose, nous faisons tout ce que nous pouvons pour ne pas vous voir, raz le bol.
Deux poses pub dans un film, deux arrêts pipi, deux passages dans le frigo pour grignoter !!!
Avec l'age l'arrêt pipi est aussi un critère. Les pubs ne seront pas vues de toute façon.

Un bon film demande un bon son, donc la correction par convolution dans JRiver.
Et pour que JRiver puisse gêrer à la fois le son, l'image et le retard entre les deux, il doit piloter directement le tuner de la télé.
Donc il faut ajouter directement dans le PC, ou via une prise USB, un tuner télé HD pour la TNT, bandes DVB-T et DVB-T2, tuner branchée sur l'antenne UHF de la télé, antenne placée sur le toit.
J'ai choisi un tuner USB HAUPPAUGE WinTV-dualHD, un tout petit machin à peine plus gros qu'une clef USB.

HAUPPAUGE WinTV-dualHD

 

L'installation n'est pas difficile, pas plus que n'importe quel autre logiciel.
Je dois signaler que le mode d'emploi parle d'un CD d'installation qui n'est pas dans la boite.
Avec le lien internet qui est lui aussi indiqué, vous vous passez très bien du CD.
Un peu plus de cohérence entre le mode d'emploi et la réalité de l'installation est le minimum qu'un utilisateur averti peut demander...

Après l'installation du logiciel il faut entrer la clef du produit, clef chiffrée qui est dans la boite. Rien de difficile.
La déclaration du produit chez HAUPPAUGE ne s'est pas faites pour moi pour cause de navigateur internet non reconnu.

C'est dans JRiver que j'ai fait la recherche des chaînes, puisque c'est là que je l'utiliserai.
C'est un peu long mais les 40 chaînes de la TNT, gratuites et payantes, sont reconnues.

JRiver en mode télé

 

L'utilisation est très simple : Cliquez sur la chaîne et cliquez sur Regarder. C'est tout...

Une précaution n'est indiquée nulle part : Désactivez internet pendant l'utilisation de la télé.
Windows et JRiver ont l'habitude de faire leur mise à jour n'importe quand : Ils ne savent pas attendre que l'on éteigne le PC pour le faire. Scandaleux...
Si vous ne voulez pas être coupé dans votre film, DVD ou CD, c'est la seule solution.
Pendant un film, vous ne touchez pas la souris pendant 2 ou 3 heures. Windows considère que le PC n'est pas utilisé alors qu'il bosse sans cesse.
Ce n'est pas au point, c'est oublié, ils en ont rien à faire, choisissez la raison qui vous convient mais coupez internet...

D'autre part, lorsque vous lancez sans vous en rendre compte un enregistrement, le son du film que vous regardez est haché, inécoutable.
Un soir ça passe encore, plusieurs soirs de suite non.

 

Début février 2021, j'ai refais l'installation, en prenant des précautions supplémentaires :
J'ai acheté un amplificateur d'antenne et j'ai vérifié que le qualité de l'image de la télé par l'antenne n'avait pas baissée avec le tuner télé pour PC branché sur la même antenne.
8 mois plus tôt, j'avais changé ma télé plasma par une télé OLED 4K, télé qui a une qualité d'image supérieure à celle du plasma qui était une référence 10 ans plus tôt.
J'ai bien sur vérifié soigneusement les configurations d'affichage dans Windows 10 (1920x1080) et dans JRiver.
Ma carde vidéo ne permet pas le 3840x2160, elle sera à changer.
C'est avec un niveau d'exigence encore plus élevé que je compare la télé en direct sur l'antenne avec la télé par le PC.

Sur la qualité de l'image et des couleurs, mon classement est sans appel :

  • La télé sur l'antenne hertzienne, en sachant que l'éméteur du Puy de Dôme est à 25 Km environ à vol d'oiseau.
  • La télé via la box de mon forunisseur internet, avec une liaison fibre à 745 Mbps, un câble HDMI "standard" de 1.5 m, et une configuration 4k.
  • Le tuner télé pour PC, et un câble HDMI UHD 4k de 7.5 m.

Compte tenu de ce classement pour l'image, et compte tenu que la solution pour le son VSTHost / Convolver VST, avec une réduction du nombre de taps à 4096 au lieu de 131072 sur la correction, marche parfaitement, dois-je vous dire que je suis revenu à la télé sur l'antenne herzienne pour l'image ?
Cela fait 10 ans que je ne comprends pas, pour des raisons de la qualité d'images, l'engouement pour la télé via la box internet.
Un très bon câble HDMI UHD 4k, la fibre et le 4k me feront sans doute changer d'avis : Soyons honnete, la différence avec la télé herzienne est visible mais minime.

Il me reste encore deux tests à faire :

  • Pour la télé via la box, un câble HDMI UHD 4k de 1.5 m entre la box télé et la télé.
  • Pour la télé via le PC, une carte vidéo 4k, et un tuner numérique 4k, ce qui augmente sensiblement l'addition.
    Cette dernière solution me plait bien pourtant, pour avoir le son qui passe par JRiver, sans retard avec l'image.

 

A conserver dans un coin : Tuner TV réseau, recommandé par le WIKI de JRiver.

 

DVD :

Mon lecteur DVD, branché directement en USB sur la télé, marche très bien.
Il est de la génération de mon ancien écran plasma, et lit les blueray.

Comme pour la télé quand je la regarde en direct via l'antenne hertzienne, la solution VSTHost / Convolver VST permet d'avoir le son dans la chaîne sans un retard gênant par rapport à l'image, à condition de se limiter à 4096 taps et de faire la partition par 16 dans VSTHost.
Je termine les tests "son" avec le tuner télé pour PC, et si le son est réellement meilleurs j'achèterai un lecteur DVD blueray USB à brancher sur le PC pour une lecture via JRiver.

Au niveau de la configuration dans JRiver 27, j'ai vu qu'il y avait une option à cocher pour les blueray.
Cette option existe depuis JRiver 24.
Le Wiki indique, via la traduction automatique Google :

MC prend en charge la lecture Blu-Ray non cryptée.
Pour lire des disques Blu-ray cryptés, qui incluent la plupart des disques commercialisés, un décrypteur Blu-Ray tiers est nécessaire.
AnyDVD HD est un choix populaire.

 

Valid HTML 4.01 Transitional

Un grand merci pour votre visite.

 

Logo Dôme acoustique

 

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné Auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes.