Page affichée à 20:57:35
le dimanche 28 novembre 2021
logo7 Compteur pour tout le site : 09 846 696
 
Nombre actuel de lecteurs : 52

 

Mieux déceler les erreurs des systèmes japonisants

Mise à jour : 6 novembre 2021.

 

Le but de ce chapitre est de vous permettre de lire le PDF, en restant dans le site avec les hauts et bas de page habituel, avec les menus déroulants.
Par sécurité, je rajoute le lien direct de téléchargement :
Mieux déceler les erreurs des systèmes japonisants.
Étalonnage et comparaisons pour repérer les erreurs en "haut-rendement", par Jean Dupont.

 

 

Les autres PDF et compléments de Jean Dupont.

 

Une idée en passant :

Une cause des problèmes :

La méthode proposée ci-dessus permet de vérifier n'importe quel système Hi-Fi, et pas seulement ceux avec des pavillons de bas-médium, de médium et d'aigu.
S'il est vrai que ces systèmes à pavillon peuvent avoir de gros soucis de réponse sur les impulsions quand ils sont filtrés juste en passif, des enceintes plus conventionnelles ne sont pas à l'abri de problèmes similaires, même s'ils seront de moindre importance :
Sur les système "Japonisants" la membrane de la compression de bas-médium est beaucoup trop reculée en profondeur par rapport aux autres voies.

Si le tweeter est placé à l'avant de l'enceinte de grave, que la compression de bas-médium est 1.00 ou 1.50 m plus en arrière, et que la compression de médium est 0.25 m plus en arrière, il n'est pas compliqué de ce rendre compte que la réponse sur les impulsions ne sera pas, ne pourra jamais, être bonne.
C'est inutile de se cacher derrière tout ceux qui ont fait la même connerie, ce n'est pas bon et puis c'est tout...
Ajoutez des délais numérique entre les voies, et vous aurez une bonne écoute.

 

Exception à la cause ci-dessus :

Il y a aussi des exceptions, par exemple les grosses enceintes TAD de studio, mais le décalage en profondeur entre les graves et la compression de médium-aigu n'est "que" de 35 cm environ, et le filtre passif à 36 dB/octave sur le grave et à 12 dB/octave sur le médium aigu rattrape les choses compte tenue de la fréquence de coupure vers 600 Hz.
Ce qu'a fait TAD sur ses monitors, une ALTEC A7 ou similaire le fait avec une amorce de pavillon court sur le grave et un filtre passif avec des pentes de coupure identique sur les deux voies.
Deux méthodes différentes, même résultat final avec une bonne réponse sur les impulsions s'il n'y a pas un autre soucis ailleurs...

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand père facécieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy de Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné Auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes.

Valid HTML 4.01 Transitional