logo7 Compteur pour tout le site : 9 529 167
 
Nombre actuel de lecteurs : 51

 

La grosse caisse et la guitare basse en Hi-Fi sous 125 Hz

Mise à jour : 2 juin 2021.

 

Préambule :

Ce chapitre a pour base le PDF sur la grosse caisse et la guitare basse en Hi-Fi sous 125 Hz.
En gardant cette base, plusieurs chapitres du site apportent un complément sur divers point précis.
Ce chapitre mettra les liens vers ces compléments qui ont une approche similaire avec des exemples différents.

 

Un PDF d'explication :

La grosse caisse et la guitare basse en Hi-Fi sous 125 Hz :

Une approche simplifiée par Jean Dupont.

  • La grosse caisse.
  • La guitare basse.
  • Le studio d'enregistrement.
  • Choisir ses propres morceaux de référence.
  • Une courbe assez typique d'une enceinte.
  • L'égalisation numérique sous 125 Hz.
  • Les eccueils à éviter.
  • Une pente douce comme courbe de corrections.
  • conclusion.

 

 

Jean Dupont est un internaute qui m'a proposé plusieurs PDF à ajouter dans le site, dans un chapitre existant ou dans un chapitre à créer en fonction des cas.
A coté des PDF, il y a aussi des compléments en html, compléments qui sont placés directement dans le chapitre existant concerné.
Compte tenu des ajouts réguliers, un chapitre qui rassemble l'ensemble des ajouts devient indispensable, ne serait-ce juste pour me permettre de tous les retrouver.
Les autres PDF et compléments de Jean Dupont.

 

Contrebasse et timbales :

Là ou Jean prends comme exemple la grosse caisse et la guitare basse, j'avais retenu depuis des années la contrebasse acoustique 4 cordes et les timbales.
Ce sont des instruments acoustique non amplifiés, comme la grosse caisse, que vous pouvez écouter dans un orchestre symphonique.
Ce n'est pas le cas de la guitare basse, qui est un instrument amplifié, et dont le son peut être modifié au niveau de l'amplification.

 

Les timbales :

Je parle plus particulièrement des timbales dans le chapitre La haute-fidélité.
Ce chapitre explique ma définition de la haute-fidélité.
La fin du chapitre parle de la haute-fidélité pour le home-cinéma, avec un test assez redoutable avec le final de la 9eme symphonie de Beethoven.
Un roulement de timbales ça doit s'entendre comme un roulement, avec les timbres différents des deux timbales différentes...
Avec l'orchestre symphonique au grand complet, les solistes et les coeurs, vous avez là un test redoutable, surtout si vous mettez un niveau sonore confortable.

 

La contrebasse 4 cordes :

La contrebasse 4 cordes est un instrument qui descend à 41 Hz sur sa note la plus basse.
La note basse la plus jouée est à 49 Hz.
La différence est importante, ce n'est pas parce qu'un instrument est capable de jouer bas en fréquence que les compositeurs utilisent cette possibilité.
Ce sont l'instrument d'un coté, et un morceau bien précis d'un compositeur de l'autre, qui feront que vous aurez effectivement du 41 Hz...

Il y a une autre contrebasse 5 cordes pour le Jazz qui descend encore plus bas.
Je ne suis pas un amateur de jazz...

Le 49 Hz de la contrebasse est la référence de performance que je souhaite avoir dans le grave sur mon système.
Pour avoir le 49 Hz avec un minimum d'atténuation, cela demande des enceintes qui descendent à 35 Hz à -3 dB, et c'est déjà un beau chalange de l'obtenir.

 

Corrections :

Pour moi le grave ce n'est pas que ce qu'il y a sous les 125 Hz.
Le grave, c'est le 60 à 300 Hz au bon niveau par rapport au médium-aigu.
Le chapitre Grave, médium et aigu vous explique le découpage en bande de fréquences, découpage qui a des tendances communes sans avoir une unanimité sur les seuils.
D'autre part, je ne suis pas sur qu'il faille séparer le grave du bas-médium dans nos analyses.

J'ai écris "Le 60 à 300 Hz au bon niveau par rapport au médium-aigu".
Je vous parle là d'équilibre sonore global : Si vous avez trop de médium-aigu, vous aurez l'impression d'un grave en retrait.
Et si, sans corriger l'excès de médium-aigu, vous ajoutez du grave, vous aurez le bas-médium en retrait.
La correction doit donc être globale, en agissant du grave à l'aigu.

Avec les corrections par convolution, vous corrigez vos enceintes linéaire et horizontal, en 1/3 d'octave en utilisant 3 Bank de rePhase.
Dans une 4eme bank, vous ajoutez la correction qui incline cette réponse, par atténuation du médium-aigu.
Le chapitre Ma courbe cible vous explique comment faire.
La pente d'atténuation dépend de la réverbération de votre pièce, il faudra chercher à l'écoute à bonne pente.

La fin du chapitre Ma courbe cible vous montre les courbes Bruel & Kjear, qui sont exactement comme ce que je propose au dessus de 125 Hz, mais avec un plat dans le grave en dessous.
J'ai des essais sur ce plat actuellement, et je vais adopter la solution.
Il me reste à trouver le bon seuil, et revérifier la pente.

 

La pièce :

La pièce ajoute du grave, si les HP sont proches du sol et des murs.
Compte tenu des longueur d'onde dans le grave, 6.88 m à 50 Hz, le ou les HP de graves sont toujours "proches" du sol et du mur...
Roy Allison nous expliquait dans les années 70 quelles étaient les conséquences dans le chapitre Influence du local sur les enceintes acoustiques.
Si les idées d'une conception qui en tient compte est loin de faire l'unanimité, parlons même d'un oubli total aujourd'hui en 2021, corriger spécifiquement ce problème améliore considérablement l'écoute.

Avec une enceinte close et une transformée de Linkwitz il est facile avec une mesure de l'impédance de l'enceinte et une mesure de la réponse du haut-parleur de grave de sortir le gain de la pièce en dessous de 100 Hz.
Le chapitre Annuler l'influence de la pièce dans les graves vous explique dans le détail comment faire en sorte que ce qui sort du haut-parleur soit bon dans le grave pour une enceinte close, et donne une piste pour une enceinte à évent.
J'utilise cette solution pour mes Altec 420-8B dans une enceinte close de 236 L.

Corriger la pièce est une chose, limiter la bande passante à ce qu'accepte le HP et/ou la pièce en est une autre.
Là ou la majorité d'entre vous rivalise d'ingéniosité pour étendre la bande passante dans le grave, je la limite pour augmenter la qualité d'écoute.
Cela se fait en même temps que la transformée de Linkwitz, avec un filtre passe-haut en Butterworth du 5eme ordre. (30 dB/octave).
La mise en série des filtres du 1ere et 2eme ordre obéit à des règles précises sur les coefficients Q à utiliser.

 

Comment corriger :

La solution que j'utilise est un PC sous Windows, un logiciel de lecture de la musique dématérialisée JRiver, un DAC USB.
L'altérnative à JRiver est Foobar. Foobar est totalement gratuit.
Les fichiers de corrections sont générés avec rePhase et utilisés par JRiver

Le chapitre Correction par convolution de vos enceintes acoustiques détaille un peu plus les choses.

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand père facécieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy de Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné Auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes.

Valid HTML 4.01 Transitional