Page affichée à 17:46:52
mercredi 22 mars 2023
logo7 Dôme acoustique Compteur pour tout le site : 11 974 356

Nombre actuel de lecteurs : 66.
Le site de Dominique, un amateur passionné

 

Plaque de cuisson gaz

Mise jour : 2010-09-30.


Je me suis pos la question en octobre 2005 : Faut-il rester avec une plaque de cuisson gaz ou passer l'lectricit ?

Notre plaque de cuisson est toujours au gaz. Elle consomme environ 3 bouteilles de 13 Kg par an.
Le prix d'une bouteille, le 21/10/2005 est de 28.90 €, ce qui fait 86.70 € de gaz par an.
Passer avec une plaque de cuisson ncessite aussi de passer un abonnement EDF de 15 kWh au lieu de 12 kWh.
Prix de l'abonnement 12kWh : 172.10 €
Prix de l'abonnement 15 kWh : 224.32 €
Diffrence : 52.22 €.
Il ne faut pas que l'nergie dans les bouteilles de gaz dpasse 86.7 - 52.22 = 34.48 €.
Avec un kWh 0.1057 € (tarif jour) cela fait 326.2 kWh.

L'exercice 2 nous indique qu'une bouteille de gaz butane 13 Kg est quivalent 179.5 kWh.
3 bouteilles font donc 538.5 kWh.
Rester au gaz fait donc une conomie de 538.5 - 326.2 = 212.3 kWh c'est dire 22.44 €.

conomiquement le gaz reste plus conomique, mais je comprends parfaitement ceux qui passeront en tout lectrique.

Reste le fait que mon pouse ne sait pas faire les crpes sur une plaque lectrique, et que mes enfants ne se passeront pas de crpes...
Est-ce un argument rationnel ?


J'ai reu un courriel sur ce sujet.
L'internaute me faisait remarquer que le rendement d'une plaque de cuisson au gaz n'tait pas bon. Pour preuve, il n'est pas possible de laisser sa main sur le cot d'une casserole, mme sans la toucher, pendant qu'elle chauffe.
J'accepte volontiers le rendement de 50%.

Mais dans le cas d'une plaque de cuisson lectrique, quel est le rendement ? Il n'est pas de 100% car il y a aussi des pertes. A combien l'estimez vous ? 80% ?

Jean Yves m'crit :

A propos de plaque induction , le rendement est trs suprieur (95%) aux plaques rayonnement classique(rsistante (60%), halogne (70%)...) et au gaz. Cela vient du fait de sa technologie et surtout de l'espace interstitiel trs faible (espace entre le contenant et la plaque (qui est en fait une bobine dans laquelle passe un courant lectrique et qui transmet l'nergie magntique a travers le fond de la casserole spciale)). Le cot d'achat est plus lev mais les cots d'exploitation plus faible.

Reprenons le calcul avec ces chiffres.
Sur les 538.5 kWh de mes bouteilles, 270 kWh chauffe rellement la casserole, et cela correspond 336.6 kWh en lectrique.
L'quivalence parfaite est pour 326.2 kWh.
Dans ces conditions, plaque de cuisson au gaz ou a l'lectricit sont quivalente, vous n'tes pas 1 € prs....

Tout le monde n'est pas d'accord avec le calcul prcdant tel Lionel :

Je vous crit pour la comparaison des plaques gaz / lectrique.
Je ne suis pas tout fait d'accord avec votre calcul. Je viens de voir l'instant qu'on vous a parl du rendement entre le gaz et l'lectrique.
Ce n'est pas tout, vous gnralisez l'lectrique alors qu'il y a plein de nuances :
Une plaque lectrique n'est pas pareil qu'une plaque halogne, radiant ou induction.
Comme je vous l'avez prcis, j'ai moi-mme une plaque induction.
Outre le confort d'utilisation (minuteur, mme ractivit (voire plus) que le gaz), une plaque induction cuit plus vite que le gaz !
Une marmite d'eau arrive bullition en moiti moins de temps (c'est un minimum) qu'avec du gaz.
C'est considrer dans le rendement et la consommation en kWh.
videmment, je comprend que la comparaison avec chaque type d'appareil est impensable.
Mais tant qu'a faire, passons au top : l'induction (mme si c'est plus cher l'achat) mais la simple plaque lectrique est obsolte, a ne se fait plus.
PS : vous russirez sans problmes vos crpes avec l'induction.
re PS : contrairement ce qu'on pourrait croire, je ne suis pas vendeur de plaque induction, mais j'ai trouv vraiment a bien,
et je suis plutt difficile.

Sans faire le calcul, si on garde les 50% de rendement sur le gaz, et si on passe a 100% de rendement sur l'lectrique avec ce qui ce fait de mieux, alors je perds de l'argent tous les ans a rester au gaz, sans compter la corve de remplacement des bouteilles de gaz.

Alain a une approche trs juste des choses :

A propos des plaques de cuisson : je suis totalement d'accord avec Lionel en particulier pour la partie utilisation : autant je n'ai jamais pu me convertir une plaque lectrique standard, autant l'induction m'a combl d'un point de vue cuisson. Elle apporte beaucoup plus de souplesse que le gaz, que ce soit dans le tempratures basses (sans craindre qu'un coup de vent n'teigne le feu) que dans les tempratures hautes et vives. Je ne parle pas ici des cuisines professionnelles dont les feux sont sur dimensionns.

Je ne suis plus l dans un calcul conomique mais dans un principe de plaisir de faire, car vous avez oubli une chose dans tous ces calcul : le cot de changement de la batterie de cuisine souvent ncessaire pour l'induction !

Rver de faire des petites conomies sur sa facture d'nergie ne doit pas faire oublier de prendre en compte deux choses :

  • Le prix de la nouvelle table de cuisson.
  • Le prix de la batterie de cuisine neuve.

Il faut diviser le prix total de cette investissement par les conomies annuelles, et si le retour sur investissement est trop important la plus grande conomie est de ne rien faire...

Phil a fait un bilan global :

Bonjour,
Ayant, grce un moteur de recherche bien connu, atterri sur votre site la question "comparatif gaz / induction", je me permets d'ajouter quelques prcisions ou questions.
Au bilan nergtique pur entre gaz (de ville ou bouteille, propane ou butane) et induction, tant en train de crer une cuisine dans ma maison, je me suis pench sur ces problmes :

  • Financier
  • nergtique
  • Amortissement
  • Confort d'utilisation
  • Investissement

Financier :
Il est vident qu'une plaque induction neuve est deux trois fois plus chre que son homologue gaz.

nergtique :
L, rponse nuance, comme vous le soulignez dans votre expos, et pour ne pas couper les cheveux en quatre, on va admettre un rendement identique, mme si l'induction est plus "ractive" et ne chauffe que le cul de l'ustensile alors que le gaz chauffe cul et parois (avec un trs faible rendement sur les parois).

Amortissement :
A calculer je pense sur la totalit de la dure de garantie d'une plaque induction, car elles ont rgulirement des ppins, soucis de carte lectronique, elles imposent un changement d'abonnement et parfois un changement radical de toute la batterie de cuisine.

Confort d'utilisation :
Mme si le gaz est "plus mou" en terme de puissance de chauffe instantane ou de "coup de feu", il reste un moyen d'obtenir une source extrmement douce "de visu", quasi sans apprentissage des commandes lectroniques de 1 9 sur une induction. Sa puissance maximale est effectivement moins forte dans le cas d'utilisation de bouteilles, mais elle est compense par le prix de l'abonnement lectrique qui ne change pas.
Le nettoyage d'une plaque gaz est beaucoup plus ais car souvent, les doigts de fonte portant l'ustensile sont maills et noirs, moins salissants, alors que le verre d'une plaque finit par s'iriser, se tacher et ncessite des produits et faon de faire spcifiques..

Investissement :
L, dans mon cas, cration d'une cuisine, il faut nuancer car l'achat d'un systme de basculement, mme manuel, d'une bouteille sur l'autre y compris ses durits de raccordement aux bouteilles  et la vanne de scurit n'est pas donn. Mais la robustesse naturelle d'une plaque gaz dpasse largement celle de toute plaque lectrique, induction ou autre, les risques de panne tant minimes.
J'ai donc cr une alimentation gaz par tuyau cuivre provenant de l'extrieur en vue d'une alimentation propane en estimant que le prix d'une bouteille de gaz n'allait pas dpasser les 35 euros d'ici 5 ans et cr une ligne 32 ampres pour l'ventuel remplacement lorsque la technologie et les prix le permettront par une plaque lectrique.

 

Un grand merci pour votre visite. --- Retour direct en haut de la page ---

Logo Dôme acoustique

Un grand-père facétieux disait à ses petits enfants que le grand truc blanc tout en haut du Puy-de-Dôme était un thermomètre géant : Quand il deviendra tout rouge il faudra vite se sauver, parce que le volcan va se réveiller !!!

Malgré les apparences, ce site internet n'est que celui d'un amateur passionné auvergnat.
"Amateur" doit être compris dans le sens "non professionnel", dans l'aspect financier de l'approche : Je ne vis pas des revenus de cette passion.
"Amateur" doit être compris dans le sens ou rien ne m'oblige à vous répondre, si vous êtes désagréable. C'est rare, mais le cas arrive de temps en temps.

Il y a un savoir-vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Je vous donnerai l'accord, demandez-le simplement pour être en règle. Sont exclues les demandes extravagantes.


Contrôle de validation W3C du code HTML 5 de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Contrôle de validation W3C des CSS de la page, copiez l'adresse de la page avant de cliquer sur le lien.
Ce sont deux outils de contrôle pour le webmaster du site Dôme Acoustique, c'est inutile pour les utilisateurs.
Avoir le lien dans chaque page est plus simple pour les retrouver.