Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 5 399 221
Nombre actuel de lecteurs : 42
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


Créer son site

Mise à jour : 2012-03-16.


Éditeur de page WEB :

Une page WEB se rédige dans un langage particulier le HTML.

Il est possible de le faire directement avec un éditeur de texte de très bas de gamme type NOTE PAD de WINDOWS, mais la lecture est très difficile.
Déconseillé.

J'utilise depuis des années FrontPages de WINDOWS qui est pratique.
Il permet aussi bien de taper un texte comme avec un traitement de texte, que de "rentrer dans le code" pour peaufiner la mise en page.
Il faut garder un oeil sur le code généré par FrontPage.

Aujourd'hui je vous conseille Notepad++ qui est gratuit et en Français.
Il ne permet pas de voir les pages sans le code html. mais comme le code doit rester très simple, ce n'est pas un problème.

J'ai essayé WEB EXPERT qui permet de rentrer un texte avec le code, moins pratique que FrontPage.

L'erreur a ne pas faire et d'utiliser WORD pour le texte et de lui demander la conversion en html :

  • Le code est monstrueux.

  • Les pages ne sont pas lisibles sur MAC et UNIX. WORD met des adresses avec \ au lieu de /...

  • Les images sont placés dans un sous répertoire pas pratique du tout.

Ce bout de texte en html WORD :

image002.jpg

Le même en html FrontPage "sous contrôle" :

image003.jpg

Comme vous pouvez le constater, il n'y a pas photo. Et la conversion par WORD reste encore acceptable dans ce cas, j'ai vu pire.
Lorsque je vois le contenu de certaine balise <SPAN> générée par WORD, je me dits que les programmateurs sont devenus fous...


Rédaction et structure du site :

La rédaction des pages se fait directement hors connexion sur votre PC.

Il faut envoyer les pages dans l'espace PAGE PERSO de votre fournisseur d'accès avec un outil FTP.
Il existe des outils FTP dans le commerce tel que FilleZilla, en téléchargement gratuit.
Une fois connecté, il suffit de faire glisser les fichiers de la fenêtre de gauche dans la fenêtre de droite.
C'est très simple et rapide.

image004.jpg


La page d'accueil d'un site s'appelle index.htm.
Vous pouvez créer des répertoires au même niveau que cette page. J'en ai au moins 4 :

  • Un répertoire pour les pages html : html.

  • Un répertoire pour les pages php : php

  • Un répertoire pour les images : images.

  • Un pour ce chapitre : web.

Vous faites un peu ce que vous voulez. pdf, charger, visiteur.

Le point important de cette structure est qu'il n'y a qu'un seul fichier HTML : index.htm sous votre nom de site.
Ainsi, même si le nom de la page d'accueil n'est pas précisée, le navigateur trouvera la page.
A vous de mettre les liens hypertexte de cette page d'accueil vers les autres pages.


Le html :

Je ne vais pas faire un court complet sur le HTML. D'autres sur le WEB le font beaucoup mieux que moi.
Je vais simplement vous indiquer les quelques commande que j'utilise.
Il faut surtout utiliser un code html très simple : ce qui passe sur PC avec WINDOWS ne passe pas forcément avec UNIX ou sur les MAC.

image001.jpg


Une ligne :

Une ligne normale commence par <p> et se termine par </p>

align="justify" force la justification du texte de chaque coté, comme un texte dans un journal.
Les autres valeurs possibles sont align="left", align="center", align="right".
left est pris par défaut quand rien est spécifié.

<br> permet de revenir à la ligne, dans le même paragraphe.

<font> et </font> définissent la police de caractère.
<font face="Arial" size="2"> dans notre cas, c'est une police Arial, en taille 2.
J'utilise la taille 4 pour les titres des rubriques, et la taille 5 pour les titres des chapitres.
(Pour les titres je n'utilise pas les balises <p> et </p> mais <h1> et </h1> en taille 5 et <h2> et </h2> en taille 4.

Le titre utilise les balises <b> et </b> pour les caractères gras.
Le titre utilise les balises <u> et </u> pour souligner.
Il existe les balises <i> et </i> pour italique.

La bonne syntaxe pour la ligne de titre dans l'image ci-dessus est :
<h2><font face="Arial" size="4"><u><b>Le html :</b></u></font></h2>
Avec les balises <u> et </u>, <b> et </b> à l'intérieur des balises <font> et </font>. Comme cela ça passe avec tout les navigateurs...


Les décalages :

<blockquote> et </blockquote> décale le texte de chaque coté a gauche et a droite de la même valeur.
Je décale le texte par rapport aux titres de 2 <blockquote>

<dir> et </dir> ou <ul> et </ul> sont assez semblable a <blockquote> pour la partie gauche du texte.
Mais ils ne décalent pas sur la droite.
<dir> et </dir> ne passe pas la validation des pages html.
<ul> et </ul> s'utilise avec <li> et </li> pour les listes à puces.


Les titres :

Utilisez les balises <h1>, </h1>, <h2>, </h2>, <h3>, </h3> au début et à la fin des lignes de titres.
<h1> est utilisé pour les titres des chapitres : "Créer votre site Web" de ce chapitre.
<h2> est utilisé pour les sous titres : "Le html" de ce chapitre.
<h3> est utilisé pour les sous sous titres : "Les titres" de ce chapitre.
Ces balises aident les moteurs de recherche à s'y retrouver dans la structure de vos pages...

image544.jpg


Des adresses :

http://www.medsyn.fr/perso/g.perrin/webmaster/main.htm
http://www.lehtml.com/index.htm
http://perso.wanadoo.fr/coin.des.experts/
http://perso.wanadoo.fr/coin.des.experts/reponses/faq9_49/codage_main.html


Les images :

Voir à la fin du chapitre.


Un compteur :

Ce n'est pas le seul...
http://www.compteur.com/

J'ai fini par faire le mien en PHP avec une base MySQL : J'en avais assez de ces compteurs commerciaux gratuit ou payant qui plantent tout le temps.
Sur demande je vous envoie le fichier, et la déclaration des champs dans MySQL.
Mon compteur compte le nombre de visiteurs, et le nombre de lecteurs actuellement dans le site.


Un bon livre :

"Créez votre site WEB" chez Micro Application.
Indispensable pour moi qui suis plus a l'aise avec un livre plutôt qu'avec un lien et des pages internet.
A lire absolument. Il faut commencer par là.


Balises META :

Le minimum :

image006.jpg

doctype est indispensable, rigoureusement dans les même termes pour le HTML 4.01.

Notez que pour les chapitres en PHP qui intègrent du html, doctype, head, /head, html, body, /body et /html sont dans le php, et ne sont pas dans le html.
D'autre part,si vous insérez du PHP dans du PHP, c'est le chapitre de tête qui a les balises doctype, head, /head, html, body, /body et /html et pas les chapitres insérés.
Cela  demande un paramétrage particulier de vos éditeurs de html, pour ne pas qu'ils ne rajoutent pas automatiquement des balises inutiles.

 

Ce qu'il faut pour être référencé :

image007.jpg


Plan Sitemap :

Il faut ouvrit un compte gratuit chez Google, pour avoir accès aux "Outils pour les administrateurs de sites Web".
Ces outils sont utiles :

  • Pour connaitre le nombre de page référencées.
  • Pour connaitre les liens qui ne fonctionnent pas.
  • Pour connaitre les liens externes qui pointes vers votre site.
  • Pour connaitre les mots clefs utilisés qui sont suivit d'un "double clic" vers votre site.
  • Pour connaitre les mots clefs utilisés qui ne sont pas suivit d'un "double clic".
  • Et bien d'autres informations...

Il est possible de rajouter un fichier à la racine de votre site, le plan Sitemap, qui précise les adresses de toutes les pages de votre site.
Si Google arrive à retrouver tout seul 40% des pages, avec le plan Sitemap il connaîtra 100% des pages. Ensuite il référencera ce qu'il veux...

J'ai utilisé un plan tout simple, réalisé avec Bloc-notes de Windows : Démarrer ==> Tous les programmes ==> Accessoires ==> Bloc-notes.
Dans le fichiers j'ai indiqué 100% des pages du site. Et j'ai indiqué à Google le nom et adresse du fichier.
(J'ai essayé aussi la solution du fichier xlm, sans réussir à le faire accepter par Google.)

image543.jpg


Validation et contrôle du code :

C'est surtout pour l'aspect contrôle du code que je mets le lien.
Une page qui passe le contrôle pourra être lue par tous les PC, qu'ils soient sous WINDOWS, UNIX, MAC, LINUX, ect...
L'organisme est W3C : http://validator.w3.org
L'icône est au début de cette page, mes pages sont systématiquement contrôlées.


Téléchargez cet exemple complet :

Le fichier zip comprend toute la mise à jour du 22/12/2006 :

  • Cette page html.
  • La page en php, ce site est en php. (hors sujet)
  • Les images.
  • Un petit pdf sur les images

L'installation de cet exemple demande la création de 5 répertoires côte à cote, et d'un sous répertoire :

  • html, qui contient web.htm et menu-tete.htm
  • php, qui contient web.php
  • images / web, qui contient les images jpg. web est un répertoire placé sous le répertoire images.
  • gratuit, qui contient le zip
  • pdf, qui contient le pdf
  image008.jpg Si vous avez 4 ou 5 pages et 10 images la structure vous semblera lourde.

Si vous avez comme moi 300 pages html et php, 900 images, plus des zip, pdf, js, la structure est bien adaptée.

index.htm est la première page du site.

 



Images et Web

Mise à jour : 2011-06-26.


Remarques :

Initialement le chapitre "Images" était intégré dans le chapitre "Créez votre site Web".
Mais la gestion des images va plus loin que cela : A chaque fois que vous envoyez une image à quelqu'un, ou que vous insérez une image dans un texte dans Word, dans un message sur un forum, dans un courriel, une bonne gestion de l'image sera appréciée de tous.

Maintenant que ce chapitre est rédigé, il sera indiqué sur les forums à chaque fois que nécessaire.
Je suis certain que ce n'est pas une mauvaise volonté de la part de ceux qui envoient des images trop grandes : C'est une méconnaissance.


Taille et écran :

Vous ne savez pas à l'avance le logiciel de visualisation d'images qui sera utilisé par votre lecteur.
Certain logiciels affichent directement le nombre de points ou pixels de l'image.
D'autres logiciels réduisent la taille de l'image à la taille de l'écran.

Un écran "normal", c'est 800, 1024 ou 1280 pixels de large.
Il ne doit plus y avoir beaucoup d'écran VGA en 640 pixels de large.
Les écrans de 1600 et 1920 Pixels et plus de large sont de plus en plus fréquent à l'été 2011.

Donc si vous voulez que l'image que vous envoyez s'affiche a coup sur "plein écran" chez votre lecteur, elle ne doit pas dépasser 1980 pixels de large. En pratique, et avec des marges de chaque coté (84%) c'est 1613 pixels.
Je considère que c'est une forme de respect comme une autre que d'en tenir compte.
Indépendamment du respect, si vous voulez que le lecteur se rende compte d'un simple coup d'oeil de ce qu'il y a sur votre image, il ne faut pas qu'il ait à utiliser les ascenseurs verticaux et horizontaux.

Dans un site Internet, la taille de l'image est explicitement spécifiée. Elle s'affichera donc comme il faut dans tous les cas.


Taille et temps :

Le gros problème des images est le volume qu'elles prennent et le temps qu'elles mettent pour se charger.
Prenons une image de 677x412 pixels en jpg, la taille est de 83.3 Ko = 83.3 * 8 = 666 Kb.
Prenez un modem à 56 kbps (kilo bits par seconde). La vitesse réelle de transmission ne dépasse pas 40 kbps.
Le temps de chargement sera de 666 / 40 = 16.7 s.

Conclusion, si vous avez 4 images comme cela dans un texte, il faut attendre une minute pour tout voir. Pour moi c'est trop long...

Je vous invite à limiter la taille de vos images à 600 ou 800 pixels maximum sur la plus grande dimension en pensant à ceux qui n'ont pas la chance d'avoir l'ADSL et qui sont plus nombreux qu'on le croit.

Imaginons une image de 4 Mo = 4 x 8 = 32 Mb.
Imaginons une liaison ADSL à 6 MBPS (6 Mega dans le langage courant), l'image va mettre 32 / 6 = 5.3 s à arriver.
10 images comme cela et j'ai quitté votre site avant la fin de l'affichage.

Pour être tout à fait clair :
C'est la responsabilité de celui qui envoie l'image de le faire au format qui convient.
Si vous faites n'importe quoi et que les lecteurs attendent pas, c'est bien fait pour vous...

Sachez que ma liaison est à 16 Mbps (Méga bits par seconde) et que vous avez 30 s maxi chrono en main pour afficher votre page...


Format :

Une erreur est de faire télécharger  une image de 677x412 pixels et de l'afficher en 339x206 pixels.
Les éditeurs de html sont bien faits, cela fonctionne parfaitement.

Mais quel est l'intérêt, du point de vue temps de chargement, de charger une image à un format supérieur à celui de l'affichage ?
Si vous affichez une image dans cette taille (339x206), chargez là dans cette taille (339x206).

Une autre erreur et de ne charger qu'une seule image, pour l'afficher en tout petit dans la page, mais avec la possibilité de l'afficher en plus grand en double-cliquant dessus.
La page sera beaucoup trop longue a charger et ceux qui ne doublent click pas sur l'image sont pénalisés.
Dans ce cas, vous mettez dans votre site deux images, l'une au petit format, l'autre au grand format, avec deux noms différents.


Taille et impression :

Si vous portez à un labo une image numérique à imprimer, elle le sera en 320 DPI.
Le DPI, c'est le nombre de points (ou pixels) par pouce. C'est 320 points par pouce, c'est à dire 320 points pour 25.4 mm.

Imaginons, le cas le plus courant, que vous vouliez une image au format 10x15 cm :

  • 10 cm c'est 100 mm, c'est 100 / 25.4 = 3.973 pouces.
    A 320 DPI, c'est 3.973 x 320 = 1260 points (ou pixels).
     

  • 15 cm c'est 150 mm, c'est 150 / 25.4 = 5.906 pouces.
    A 320 DPI, c'est 5.906 x 320 = 1890 points (ou pixels).
     

  • Donc votre image doit faire : 1260 x 1890 = 2 381 400 points (ou pixels).
    c'est à dire 2.4 Millions de pixels...

Si votre appareil photo est utilisé à 4, 5, 6, 8 Millions de pixels, c'est que vous voulez imprimer en grand.
Pour une impression en 10x15 cm, la définition supplémentaire ne sert à rien.


Retouche d'image :

Tous les PC sous Windows, même ceux avec Windows 95, ont un logiciel de retouche de la taille de l'image : Paint.
Ce logiciel est très facile à trouver : Démarrer ==> Tous les programmes ==> Accessoires ==> Paint.

Trouver Paint sous Windows

Paint affiche les images en taille réelle : Si vous ne voyez pas les images en entier sur votre écran, est-ce bien ce que vous souhaitez ?

 

Trouver la taille de l'image avec Paint

Trouver la taille de l'image : Image ==> Attribut.

 
       
 

Affichage de la taille de l'image avec Paint

Résultat : Image de 720 x 531 Pixels.

 

Certains forums limitent, avec raison, la taille à 600 Pixels de large.
Notre image fait 720 pixels de large. Il faut donc la réduire de 600 / 720 = 0.833.
0.833 x 100 = 83.3 %. Nous prendrons 84 %.

 

Trouver l'étirement de l'image avec Paint

Étirer l'image : Image ==> Étirer/Incliner

 
       
 

Etirer de l'image avec Paint

On rentre 84 en horizontal et vertical et on clique OK.

Ce n'est pas compliqué de faire les choses bien...

 

Le résultat est presque conforme aux attentes :

Trouver Paint sous Windows, en 605 pixels de large

Le petit écart vient de l'arrondi : 0.833 devait être arrondi à 83 % et non à 84 %.
Ce n'est pas grave, il suffit de refaire un étirement de 600 / 605 = 0.992 ==> 99 %.

Si vous avez une grosse série de photos, c'est long et fastidieux avec PAINT.
Heureusement il existe des logiciels qui vous le font automatiquement, tel Miniphoto.
Le logiciel ne vous dispense pas d'avoir calculé vous même le pourcentage de réduction dont vous avez besoin...


Code html :

syntaxe d'insertion d'une image, avec la balise alt correctement renseignée

L'image est centrée, sans bordure.
Elle s'appelle image423.jpg et fait 824x617 pixels. (Oui, c'est grand, mais l'ADSL est passé par là).
Elle se trouve dans un répertoire images, différent de celui qui contient cette page :

  • Les "../" servent à remonter d'un répertoire.

  • "images/" change de répertoire.

  • image423.jpg est le nom de l'image.

  • alt="texte" affiche le texte entre guillemets si l'image n'est pas trouvée.

  • Et pour être lu par tous les systèmes, on utilise des "/" et non des "\" comme WORD, qui est bon à rien en html.

L'attribut alt :
Si vous ne mettez pas l'attribut alt, la page s'affichera tout de même.
Si le navigateur Internet ne trouve pas l'image, il affichera le texte de la balise alt.
Quand Google scannera votre site, il utilisera le texte de la balise alt pour essayer de savoir ce que représente l'image.
L'exemple ci-dessus est sans intérêt pour Google.
L'exemple ci-dessous est plus pertinent.

syntaxe d'insertion d'une image, avec la balise alt correctement renseignée

Si vous voulez un site Internet correctement référencé dans Google, des balises alt bien remplies sont un plus.


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Logo du site : Conception des enceintes acoustiques

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.