Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 5 399 229
Nombre actuel de lecteurs : 39
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


DCX 2496

Mise à jour : 2012-05-12.


La petite annonce disait : Vend DCX 2496 pour 350 €. Je l'ai eu pour 341 €, port gratuit.
La revente de mes deux 2300 et des adaptateurs XLR / RCA m'a rapporté 230 €. Je n'ai investi que 111 €...

Par une autre petite annonce, j'ai eu deux MONACOR SP-200X mutilé : Le bi cônes à été coupé. 47 € port compris la paire.
Un essai sans préjugé me les ont fait conserver.

image05.jpg

Dès le premier réglage, l'écoute avec le DCX 2496 a été meilleure qu'avec les 2300.
Ma fille Manon 7 ans 1/2 à l'époque a eu le mot suivant : "L'écoute est plus libre, Papa". Adorable les mots d'enfant non ? Et surtout parfaitement juste.
Les pentes et fréquences de coupure étaient les même qu'avec les 2300 lors de cet avis.

Il y a une difficulté de mise en oeuvre de ce filtre :
Il faut l'attaquer à un niveau aussi élevé que possible, idéalement proche du "0 dB", et avoir une atténuation suffisante sur les potentiomètres d'entrée des amplis pour avoir un niveau d'écoute pas trop élevé.
Au niveau entrée, avec mon préampli passif, je suis à "-30 dB" sur les crêtes à niveau sonore élevé.

La solution des puristes, attaquer le filtre actif à niveau constant en prenant le signal avant le potentiomètre de volume du préampli, et ajouter un atténuateur à 6 pistes en sortie, ne me tente pas pour l'instant.
La documentation BEHRINGER montre toujours le DCX 2496 derrière une table de mixage.
Plus de deux ans après avoir acheté ce DCX, je n'ai toujours rien fait à ce niveau.

Les appareils HI-FI tombent parfois en panne, ou préviennent qu'ils vont tomber en panne.
En rentrant de vacances, mon LUXMANN devait être éteint après 2H30 d'écoute, car il y avait un crachotement inacceptable sur un canal par forte température extérieure.
J'ai trouvé une paire de HAFLER TA1600 "d'occasion neuf" qui marchent fort bien avec un câblage sur les bonnes entrées, et une prise casque débranchée sur le bornier HP. Description en annexe au bas du chapitre.
La qualité du médium aigu est en hausse avec ces deux petites merveilles.


J'ai fait écouter mon système à plusieurs internautes. Je suis en effet mal placé pour donner un avis objectif sur l'écoute de ma chaîne.

Mon grave sur baffle plan n'a jamais convaincu (sauf en filtrage passif). Il est certes très rapide et très bien intégré au reste du spectre, mais tous ceux qui l'ont écouté disent qu'il est court dans le grave.
Après les avis divergent, pour les uns c'est inacceptable, pour les autres un grave très propre et court et préférable a un grave qui descend plus, mais qui se laisse aller.
Toujours est-il que même avec 17 dB de correction dans le grave à 25 Hz, la réponse subjective n'est pas celle attendue, et ce point sera sans doute a corriger.
Je ne suis qu'a moitié convaincu.
Mon étalon sonore reste l'orchestre symphonique de LYON a l'Auditorium, et il n'y a pas tant de mal que cela.

 

image254.jpg

Février 2006 :

Il fallait faire quelque chose contre le manque de graves :
J'ai ajouté un 2eme haut-parleur de 38 cm sur chaque baffle, un PR380T0 avec un Qts de 0.64 et une Fs à 52 Hz.
Les haut-parleurs ont bien sur été acheté d'occasion.

La hauteur du haut-parleur n'a pas été choisie au hasard : 61 cm correspondent a une annulation de résonance dans ma pièce.
C'est le 38 cm en façade qui est placé trop bas (41 cm), mais compte tenu de la position du large bande, il n'y avait pas d'autre solution.

La sensibilité du PR380TO est un peu plus faible que celle du PR38EX100VST en façade.
Celui-ci a une résistance en série, qui fera remonter sont Qts légèrement.
Comme le Qts est aujourd'hui de 0.38, il n'y a pas de problème particulier.
La résistance à une valeur théorique de 2.78 Ohms pour une atténuation de -1.3 dB sur 8 Ohms, et a été réalisée avec 3 résistances en parallèle, 4.7 Ohms, 12 Ohms et 15 Ohms.
La valeur exacte sera affinée aux essais.

J'ai conservé un boost sur le grave, mais plus modéré qu'avec un seul 38 cm : 6.9 dB.

L'extrême grave est coupé à 12 dB/octave en dessous de 34 Hz, il est inutile d'essayer de faire passer un message que sont incapables de reproduire des HP qui résonnent vers 50 Hz à l'air libre.


Mai 2006 :
J'ai toujours corrigé plus ou moins bien le LB dans le médium. Dans un 2eme temps j'ai ressenti le besoin de rajouter de bas médium. Mais un certain bon sens me disait de ne pas dépasser 3 dB de correction au total.
L'analyse de la courbe de correction m'a incité a remplacer des corrections ponctuelles par des corrections plus lissées, comme celle ci-dessous, mais avec moins d'amplitude.
J'ai montré cette courbe sur un forum en disant que je soupçonnais une correction d'effet de bords du baffle plan avec ces 42 cm de large. Un internaute m'a indiqué un lien chez True Audio. Puis j'ai trouvé via un message sur un forum un autre lien chez Linkwitz Lab
Fort de l'analyse théorique, j'ai retouché les corrections jusqu'a obtenir les 5.3 dB après une mise au point fine :

image326.jpg

Un point m'a particulièrement surpris : malgré la remonté du grave de 5.3 dB par rapport au aigus, il n'y a aucun manque dans le médium aigu. Au contraire celui ci est encore plus réaliste et vivant.
Avec 5.3 dB de plus le rendu de grave devient particulièrement présent, tout en restant très rapide. Je n'entendrai plus dire que mon système manque de grave. Pour l'extrême grave par contre il y a un manque.

Pour être bien appliqués les principes doivent être bien compris. La correction ci dessus était appliqué au large bande seul qui est coupé à 180 Hz et 3500 Hz. Une partie de la correction doit s'appliquer au grave, l'autre à l'aigu.
J'ai passé rigoureusement la même correction sur les entrées D et G et les ai supprimées du large bande. Gain à l'écoute.
Normal si j'ose dire, cette correction corrige le baffle pas le HP, et la largeur du baffle plan fait aussi 42 cm au niveau de grave.
Dans le même esprit, j'ai supprimé le boost du grave pour le mettre aussi sur les entrées. Ce boost c'est aussi une correction du baffle, pas une correction du HP.
J'en arrive ainsi a n'avoir aucune correction sur les haut-parleurs après le filtrage. J'ai neuf corrections avant le filtrage pour réaliser deux fonctions, correction de la largeur et de la coupure dans le grave du baffle plan.

image02.jpg


Ce qui n'a pas marché :

Rédigé en 2012.

Nous voyons, sous prétexte de la correction de la largeur du baffle, les premières corrections avec atténuation des aigus, qui me feront adopter plus tard la courbe ISO 2969 X.

Certain d'entre vous ne supporte pas l'atténuations des aigus. C'est certainement un problème de culture musicale, et de référence acoustique du son des instruments en direct.

Une réflexion : Comment peut-on parler haute fidélité sans être aller au concert avec des instruments acoustique pour connaitre le vrai son des instruments ?

Une autre réflexion : L'important est que le son de votre chaîne vous plaise à vous.
Certaine grandes gueules des forums, qui n'ont pas apprécié mon système et qui ce sont empressés d'aller l'écrire sur les forums, n'ont pas de références musicales, et donc de critères objectifs pour juger la qualité de celle-ci...


retour_menu.jpg precedant.jpg navigation_evolution.jpg suite.jpg 10_v.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Logo du site : Conception des enceintes acoustiques

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.