Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 3 276 517
Nombre actuel de lecteurs : 9
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


PC et Hi-Fi

Mise à jour : 2013-04-27.

 

Table des matières du chapitre :

  • Préambule.
  • PC Hi-Fi.
  • Upsampling.
  • Wordclock
  • Le format de fichier FLAC
  • Configuration du PC
  • En quoi est-ce mieux ?
  • Écoutes
  • Fichiers HD
  • Sauvegardes
  • Radios
  • Liens

 

Préambule :

Je ne vous parlerai pas ici de musique MP3 dont la qualité est insuffisante à tout amateur de Hi-Fi soucieux de qualité d'écoute.
Je parlerai d'une solution à base d'un PC silencieux et d'une carte son externe, dont la qualité d'écoute est supérieure à celle de mon lecteur de CD PHILIPS CD723 tweaké.
J'ai eu la chance de pouvoir écouter la solution de Jean-Pierre sur mon installation, avec la possibilité de comparer directement le CD sur mon lecteur.
Du grave à l'aigu le gain à l'écoute est évident, avec un son qui se rapproche beaucoup plus du son entendu au concert.
Impressionnant...

Lire aussi :

Plus bas dans ce chapitre il y a une rubrique "En quoi est-ce mieux", qui vous explique la différence entre la lecture d'un CD, et la lecture d'un fichier informatique.

 

PC Hi-Fi :

image890.jpg

Pour un usage Hi-Fi, le PC doit être parfaitement silencieux, donc sans ventilation permanente.
Celui utilisé ici en 2008 (pour me convaincre) est un mini PC portable, MSI U100 de WIND, avec un disque dur de 160 Go. Prix 350 € avec Windows.
Le mien est un ACER ASPIRE ONE sous WINDOWS XP, avec un disque dur interne statique de 16 Go, et un disque dur externe USB de 320 Go. Prix 290 € + 85 €
La solution du PC portable présente l'avantage, lorsque vous voulez vous faire une écoute de haute qualité, de l'utiliser sur batterie avec le secteur débranché pour un tout petit gain à l'écoute. La différence s'entend lors d'une comparaison immédiate. Je défie quiconque de savoir, sur une simple écoute, si le PC est sur secteur ou batterie, pour relativiser le gain réel vanté par les Audiophiles.

Les minis PC portable que je croyais sans ventilateur en ont au moins un. Et avec le temps qui passe, le ventilateur fini par être audible de prés. Un PC pour la Hi-Fi doit être sans ventilateur. Il faudra probablement le monter vous même. Quelques règles de conception et PC totalement silencieux.

Je lis parfois sur les forums que certain d'entre vous se posent des questions sur les performances que doit avoir le PC pour lire correctement la musique.
La réponse est simple, n'importe que PC vieux de 10 ans avec Windows XP convient.
Le débit du signal numérique audio est faible, comparé à un signal numérique vidéo.
L'upsampling ne demande pas grand chose au processeur, ni la correction de phase acoustique avec Convolver : 15% d'utilisation CPU avec un processeur à 1.60 GHz et 0.98 Mo de RAM.
Ne vous prenez surtout pas la tête avec les performances du PC, choisissez le silencieux, c'est le seul critère important : Un PC plus puissant ne lira pas mieux la musique.

Le PC demande un réglage correct du système d'exploitation pour l'optimiser pour la lecture de la musique. Il y a des choses qui ne s'inventent pas. Voir dans le Blog de MUSIC les documents PDF a télécharger dans le chapitre Mon PC Audiophile.

La meilleure solution pour sortir le flux audio d'un PC est, pour moi, l'Interface audio USB M2TECK HIFACE, si vos appareils numériques qui suivent ont une entrée numérique S/PDIF.
Si vous envisagez de télécharger des fichiers 24 bits à 192 kHz, c'est le passage obligé avec la version 2 de HIFACE. (Version 1 = 96 kHz).
L'interface existe soit avec une sortie RCA, soit avec une sortie BNC.
Seule la sortie BNC permet de garantir strictement le respect de l'impédance de 75 Ohms de la liaison numérique S/PDIF. Avec un câble DIY, c'est la liaison idéale, que personne n'utilise. HIFACE en version 2 n'existe pas avec une prise BNC...
L'interface est livré avec un petit logiciel qui configure le PC pour que Windows (exactement la couche DirecX de Windows) de dégrade pas le signal audio. Il est marqué de ne pas utiliser le CD joint, mais d'aller télécharger la dernière version.

Je voudrai attirer votre attention sur le câble qui sera branché sur HIFACE. En débit des apparence ce n'est pas un câble "numérique" qu'il vous faut mais un câble "75 Ohms" prises RCA comprises. Et les prises RCA en 75 Ohms sont très rares, à ma connaissance seul CANARE en fabrique. Je vais faire une entorse à ma règle des câbles exclusivement DIY pour vous conseiller LE câble qui marche. Pour 35 € port compris (en 1 m) vous ne regretterez pas votre achat. Cherchez un peu, il existe en 0.5, 1, 2 et 3m.
Le gain, par rapport à un câble numérique de base, n'est ni le grave, ni le médium, ni l'aigu, ni la définition, ni la quantité d'informations qui passe, et c'est tout en même temps... C'est normal, une mauvaise liaison numérique transforme un bit de temps en temps et n'importe ou. Lorsque tout les bits passent, le gain est partout sans être quantifiable en terme analogique.

image995.jpg

J'ai lu sur les forums que certain d'entre vous cherchait un câble USB à placer entre le PC et HIFACE, pour ne pas faire forcer la connectique du PC avec le poids ridicule de HIFACE. Une simple petite cale suffit très bien pour soutenir HIFACE. La mienne est en caoutchouc très souple. Les plus riches feront la cale en bois précieux.
Pour une fois qu'il n'y a pas un câble à ajouter entre deux appareils, n'allez pas en ajouter un pour une mauvaise raison.

hiface.jpg

 

Si votre budget est plus limité, si vous voulez une sortie sur une fibre optique, il y a une mini carte USB / optique BEHRINGER U-CONTROL UCA 202 à 28 €, avec laquelle j'ai faits mes premiers tests.
Mode d'emploi de la carte en PDF.
N'utilisez cette carte que pour sa sortie optique. La sortie analogique ne tient pas la comparaison avec un lecteur CD de base.
(J'ai changé la BEHRINGER par la HIFACE, et je vous assure que le gain à l'écoute justifie pleinement la différence de prix.)

il existe une carte EDIROL UA-1EX en 24 bits / 96 kHz un peu plus chère.
Un CD rippé en FLAC est en 16 bits à 44.1 kHz, parfaitement compatible avec carte son BEHRINGER UCA202.

Ces 2 cartes (BEHRINGER et EDIROL) s'utilisent avec un pilote ASIO4ALL qui envoi directement le flux audio dans la carte son externe sans passer par les outils WINDOWS qui apportent de la distorsion.
ASIO4ALL est un freeware, totalement gratuit.

image891.jpg

 

Une utilisation Hi-Fi "normale" n'utilisera pas une carte son aussi petite que le BEHRINGER U-CONTROL UCA 202, mais un DAC tel le CAMBRIGE DACMAGIC à 330 €, testé dans le Revue du Son de novembre 2009.
Je refuse de citer les autres appareils testés dans le même numéro et beaucoup trop cher, et ce conseil est certainement totalement dépassé aujourd'hui.
Le signal analogique en sortie du DAC entrera directement dans votre chaîne analogique.
J'ai faits un autre choix sur mon installation, choix qui est décrit dans la partie upsampling.

La revue Haute Fidélité de août / septembre 2011 a testé le DAC M2TECH YOUNG et le trouve excellent. Prix 1090 € !!!.
Comme l'interface HIFACE, il y a un logiciel a installer sur le PC pour éviter WINDOWS. Branchement en USB 2 sur le PC.

Il existe aussi un DAC avec bouton de volume numérique intégré : Le BMC-2 de TC Electronic. Prix environ 590 € tout de même.
Son intérêt est de disposer de sorties analogique sur prises XLR, idéales pour alimenter directement des enceintes amplifiées, des monitors de studio. La prise casque est aussi réputée excellente. Mode d'emploi en Français.
Si vous envisagez l'achat d'une chaîne, pensez PC, HIFACE, BMC-2 et monitors de studio amplifiés. Faites le prix, et comparez avec le matériel soit disant Audiophile...

BMC-2 de TC ELECTRONIC

Il existe aujourd'hui d'autre DAC avec une prise USB qui évite HIFACE, et qui ne demande pas d'installer un logiciel spécifique sur le PC.
Il n'est pas certain que la sortie du flux numérique, que le shunt de Windows, soit aussi bien fait qu'avec HIFACE.
Peut être est-il utile d'avoir ASIO4ALL dans ce cas. L'argument de l'installation d'un logiciel tombe dans ce cas.
La simplicité rassure certain d'entre vous...

 

Le logiciel de lecture des fichiers FLAC est FOOBAR. Ce logiciel est Freeware, 0 €.
Le bouton de volume est celui de FOOBAR. (Sauf avec la BMC-2, mettez le bouton de volume de Foobar à fond, et utilisez celui de la BMC-2).
FOOBAR demande un paramétrage correct. Les réglages de bases sont expliqués plus bas dans ce chapitre. Pour les réglages plus pointus, voir dans le Blog de MUSIC les documents PDF a télécharger dans le chapitre Mon PC Audiophile.
Beaucoup de composants peuvent être ajoutés à Foobar pour le configurer à votre gout. Les composants Foobar.
(Sur les forums, Jrider est aussi cité comme lecteur, excellent mais payant. Je mets le lien pour ne pas le perdre.)

Enfin la génération des fichiers FLAC à partir du CD est effectué par EXACT AUDIO COPY.
Il présente l'énorme avantage sur WINAMP de faire un contrôle bit à bit entre le CD et ce qui est copié sur le disque dur. C'est un minimum en Hi-Fi Audiophile...
Est-il encore judicieux d'acheter des CD pour les ripper alors qu'il existe des téléchargement payant directement en FLAC ? A vous de voir.

N'oubliez surtout pas d'installer ASIO4ALL sur votre PC si la carte n'a pas un logiciel propriétaire à installer sur le PC, pour sortir le son du PC sans qu'il soit dégradé par WINDOWS.
J'ai reçu un email d'un internaute désespéré, qui en outre utilisait des fichiers MP3 à 128 kbps... Envoi d'un fichier FLAC test, installation d'ASIO4ALL, la qualité était au rendez vous.

Nous trouvons aujourd'hui dans le commerce des lecteurs MP3 qui lisent le FLAC.
Cela permet à ma fille de copier la musique qu'elle veut écouter directement à partir de mon PC de sauvegarde.
Avec un lecteur de 8 Mo, vous ne mettez pas plus de 15 CD.
Par contre les copines sont épatées de la qualité d'écoute, sans pour autant appréhender que cette qualité vient d'un format sans perte.
Apprenons la qualité à nos enfants...

 

Upsampling :

L'upsampling est le changement de format numérique entre le signal de base issu du CD et son utilisation dans les appareils numériques, convertisseurs ou DAC. le terme Français est suréchantillonnage.
Il faut savoir que le signal numérique du CD est en 16 bits à 44.1 kHz. La conversion au format FLAC ne change rien au format numérique.

Ma chaîne est en tri amplification active, avec un filtre actif numérique BEHRINGER DCX 2496, appareil qui contient les 6 convertisseurs N/A de sortie.
L'adaptation des enceintes à la pièce d'écoute est faite avec un égaliseur numérique BEHRINGER DEQ 2496.
Ces deux appareils peuvent travailler en 24 bits à 96 kHz, mais se règlent en 16 bits à 44.1 kHz en présence du signal issu du PC.


Premiers essais :

J'ai utilisé un certain temps un troisième appareil, le SRC 2496, qui est capable de convertir le signal numérique en 44.1, 48, 88.2 et 96 kHz à 16, 20 ou 24 bits. Mais ce n'est pas la bonne solution économiquement parlant.
La sortie du PC est faites par M2TECH HIFACE avec un câble numérique "de base" avec prises RCA analogique vers le SRC. Les câbles AES/EBU avec prise XLR sont des câbles analogique blindés.
Dans cette configuration l'upsampling en 96 kHz apporte un gain audible.


Evolution logicielle :

La bonne solution pour l'upsampling est de le faire directement dans FOOBAR avec un composant gratuit : Resampleur (SoX).
Ce composant se place dans le répertoire C:/Progam Files/foobar2000/components.
La configuration se fait dans File, Préférences, DSP. Vous faites passer Resampleur (SoX) dans la colonne Active DSPs.
Puis vous cliquez sur Resampleur (SoX), et sur Configure selected.
Passband se met à 92%, Phase réponse à 25%, Quality sur Best, et Target samplerate à la valeur acceptée par votre DAC.
Dans mon cas, avec les BEHRINGER, c'est 96000 Hz.
Les explications détaillées sur les réglages, par Lechacal619, sont dans une discussion sur le forum.
J'ai conservé les mêmes réglages avec un upsampling à 96 kHz, et la solution marche au moins aussi bien que ce que faisait le SRC.


La recherche de la musicalité :

Le SRC peut se synchroniser sur le flux numérique entrant de trois façons différentes : Sur son horloge interne, sur une horloge extérieure ultra précise, sur le signal entrant. Les essais ci-dessus ont été fait avec la synchronisation sur l'horloge interne. Je suis passé ensuite avec la synchronisation sur le signal entrant puisque HIFACE dispose d'une horloge très précise pour envoyer le flux numérique.
Au niveau des câbles numérique, j'ai remplacé la liaison HIFACE / SRC par un câble CANARE certifié 75 Ohms y compris sur les prises. J'ai aussi mis du câble 110 Ohms sur les liaison AES/EBU. Le chapitre sur les câbles de modilation numérique vous donnent tout les arguments techniques.
Ces améliorations apportent un gain non négligeable à l'écoute.
C'est dans cette configuration que j'ai refaits des essais sur l'utilité de l'upsampling, et que je suis revenu au format de base des CD, le 44.1 kHz. (16, 24 ou 32 bits est sans effet à l'écoute, rajouter des 0 dans un mot numérique ne change pas le mot numérique...)

Dans une configuration de câbles et de synchronisation l'usampling est utile et apporte un gain.
Après une optimisation des cables et de la synchronisation, l'upsampling apporte une perte.
Vous comprendrez que je ne conseille plus rien : Essayez, écoutez, et choisissez...


Avec l'interface USB HIFACE il est possible de configurer la sortie du PC en 24 bits.
Dans les Préférences, Playback, Output, vous avez une ligne Output data format qui peut prendre 4 valeurs : 8, 16, 24 et 32 bits.
Réglez le sur 24 bits, pour être compatible avec le DEQ (ou en 32 bits si vous utilisez Convolver pour la correction de la phase acoustique).
(Vous n'avez pas cette option avec ASIO4ALL).

Attention, il existe aussi Resampleur (PPHS) un peu moins bon à l'écoute.
Ne vous trompez pas...

L'upsampling à 88.2 kHz est la multiplication par 2 du signal à 44.1 kHz.
L'upsampling théorique à 96 kHz est la multiplication par 320 du signal à 44.1 kHz puis la division par 147 pour avoir un signal exactement à 96 kHz.

Lorsque l'upsampling est utile, le gain a l'écoute de est particulièrement sensible dans la pureté des aigus.
Les ambiances sonores de salle d'un disque en live passe beaucoup mieux.
Le son du violon est beaucoup plus proche de la réalité.
L'image sonore s'agrandie dans les aigus de façon importante.

image967.jpg

Sur l'étagère du haut, il y a le mini PC avec souri, un disque dur externe de 320 Go.
Sur l'étagère du milieu il y a de haut en bas le SRC, le DCX, le DEQ et le lecteur de DVD, dans un montage mécanique qui laisse passer l'air entre les appareils. Vive le matériel PRO qui se monte en rack...
Sur l'étagère du bas il y a les trois amplis, le gros DENON POA 2200 pour les graves, deux petits NAD 3020 pour le large bande et le tweeter. Ils vont être surélevés...

 

Le SRC est-il utile ?

Avec Resampleur (SoX) et HIFACE, la totalité de ce que fait le SRC, pour une écoute de qualité, est devenu inutile.
Il indique bien que le signal qui lui arrive du PC est à 88.2 ou à 96 kHz, suivant ce que vous avez configuré.
Vous avez aussi l'indication de la fréquence d'échantillonnage du signal numérique dans le DEQ, menu I/O, page 1.

Avec un câble numérique RCA / XLR qui attaquerai directement l'entrée S/PDIF du DEQ, le SRC ne sert rigoureusement à rien.
Son seul intérêt et d'avoir un bouton ergonomique pour commuter facilement une entrée analogique et deux entrées numérique, ce que sait faire aussi le DEQ en passant par les menus.
Si vous ne l'avez pas, ne l'achetez pas.
Pour moi qui l'ai, je vais le retirer le la chaîne, pour ne pas multiplier les appareils.

 

A savoir :

Lorsque vous faites un upsampling, avec le PC ou avec un SRC, vous ne devez en aucun cas avoir de fichiers informatiques avec une fréquence d'échantillonnage supérieure à ce que vous demandez à l'upsampling : Pour moi qui règle mes appareils à 96 kHz, je ne dois pas avoir de musique enregistrée à 176.4 ou 192 kHz.
Il n'y a aucun problème avec un upsampling à 96 kHz à avoir de la musique elle aussi à 96 kHz.

J'ai reçu un avis contraire de Jean, qui ne concerne que Resampleur (SoX) sous Foobar :

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de mettre en garde les utilisateurs a ce sujet, car le Resampler (SoX) permet de faire au mieux le downsampling : En supprimant l'aliasing et en conservant l'information dans le bande audible sans aucune distorsion (surtout si le downsampling concerne du 192 ==> 48 kHz et que la case "allow aliasing" est décochée).
Je ne vais pas rentrer dans les détails mais je pense et je suis convaincu que le downsampling se fait sans aucun distorsion ou effet audible dans la bande de reproduction communément adoptée : 20 Hz à 20000 Hz.

 

Wordclock :

C'est une horloge ultra précise pour synchroniser le flux numérique.
Actuellement, c'est l'horloge interne du SRC qui tire le signal numérique du PC via HIFACE.
Une horloge plus précise permet en théorie d'avoir un meilleur son.
Pas grand monde à fait l'essai en pratique. Certain DAC haut de gamme se vantent d'avoir une horloge ultra précise.

Deux de mes appareils numérique, le SRC et le DEQ ont une entrée pour une horloge externe.
J'étudie actuellement ce qu'il convient de faire pour ajouter une horloge externe.
Compte tenu du prix de mes appareils, il est hors de question de mettre 1500 € dans une horloge...

J'ai lu depuis qu'HIFACE avait ce qu'il fallait en terme d'horloge interne.
SRC, DEQ et DCX se calleront tout seul sur rythme du flux numérique donné par HIFACE.

 

Vers une chaîne 100% numérique :

Si je prends mon cas, je n'ai que trois sources : Le PC Hi-Fi avec l'interface HIFACE, le télé et le lecteur de DVD qui savent sortir le son aussi bien en analogique qu'en numérique.
Sur ces trois sources une seule à un potentiomètre de volume : Le PC avec son logiciel de lecture FOOBAR. Les autres sources ont un niveau sonore constant et non réglable.
Dans une chaîne comme la mienne, avec un égaliseur et un filtre actif eux aussi numérique, il manque un appareil difficile à trouver : Un potentiomètre de volume numérique.
La deuxième fonction est le sélecteur de sources numérique, le sujet est plus facile.


Potentiomètre numérique :

J'ai trouvé deux potentiomètres numérique, qui accepte au moins une source numérique en entrée, et qui sorte en numérique en sortie

Les deux acceptent plusieurs entrées, OpenDRC-DI ne sort qu'en numérique, BMC-2 fait payer cher son excellent DAC sur les sorties analogique.
Le potentiomètre numérique "matériel" est un faux problème. Il peut être réalisé facilement dans le PC, même pour une source externe au PC. Voir Ajouter une 2eme source, et ne mettez pas le convoleur de l'exemple dans le lien si vous n'en n'avez pas besoin. Vous serez comme ci-dessous :

volume.png


Sélecteur numérique :


Solution réelle :

J'ai solutionné pendant un temps le problème avec 0 €, avant de passer au potentiomètre numérique dans le PC comme indiqué un peu plus haut.

  • La télé a la possibilité de régler le niveau numérique de sortie entre 0 et -12 dB. Je l'ai réglé sur -12 dB et ai activé un flux PCM en sortie. Le signal numérique rentre sur une prise optique du SRC 2496, à la fréquence de 48 kHz. Le SRC fait un upsampling en 24 bits à 96 kHz.
  • L'égaliseur DEQ 2496 à un bouton de volume dans les menus qui fonctionne entre -15 et +15 dB. L'ergonomie est juste suffisante. je le règle entre -13 et -5 dB en fonction du niveau sonore souhaité.
  • Le filtre actif DCX 2496 à la possibilité de régler les entrées entre +15 et -15 dB. Je les ai réglés sur -10 dB. Les sorties ont aussi un réglage entre +15 et -15 dB, mais c'est utilisé pour compenser les différences de sensibilité des couples amplis / HP.

La combinaison SRC, DEQ et DCX a rendu possible le passage du son de la télé en numérique vers la chaîne. Mais c'est un peu "sur le fil du rasoir".
On ne va tout de même pas cracher sur une solution qui marche et qui ne m'a rien coûtée...
Le bouton de volume de FOOBAR est suffisant pour ajouter les 22 dB qui ont été pris dans les DEQ et DCX.

 

Le format de fichier FLAC :

Il existe plusieurs fichiers de formats musicaux, les uns sans perte de données : WAV, FLAC, APE, les autres avec une perte plus ou moins importante : MP3, OGG, MPC, WMA.
Un audiophile ne retiendra que l'un des trois premiers formats.

Un CD au format WAV, c'est au maximum 0.65 Go par CD.
Si vous voulez mettre votre discothèque complète sur votre PC, il vous faut un gros disque dur. Avec 320 Go, vous mettez au moins 490 CD. Cela suffi au besoin de beaucoup d'entre nous.
Un Internaute m'a signalé des interruptions de son avec le format WAV, a cause de fichiers "non finis". La conversion au format FLAC règle le problème, le logiciel rajoute le bit manquant.

Le format FLAC permet de gagner 30 à 40% sur le format WAV. Ce n'est plus une absolue nécessité en 2009. Tout le monde n'a pas non plus un gros disque de 320 Go.

Je suis un audiophile respectueux des artistes et de leurs droits d'auteurs. J'ai toujours acheté les CD que j'écoute.
( La qualité de certain de ces CD ne respecte pas le client soit dit en passant. On ne peut pas à la fois se plaindre du téléchargement illégal et vendre de la merde... Voilà, c'est dit... )
Si je dois mettre la musique sur PC, je riperai mes CD au format FLAC, ou j'achèterai directement de la musique à ce format.
Il existe des sites qui vous le proposent.

 

Configuration du PC

Puissance du PC : Mon PC est un mini PC sous XP Pack 3, avec un processeur à 1.66 GHz et 0.98 Go de RAM. Lors de la lecture des CD avec Foobar, je suis à 15% seulement d'utilisation du CPU. Dans Foobar j'ai installé Resampleur SoX et Convolver qui font l'upsampling du signal sonore et la correction de la phase acoustique en temps réel.
S'il fallait la preuve qu'il n'y a pas besoin d'un PC puissant, vous l'avez. N'écoutez pas ceux qui vous parle de super PC uniquement pour la musique...

Documentation Foobar en Français.

C'est la configuration d'ASIO4ALL qui est ici décrite, et qui convient pour la petite carte BEHRINGER, EDIROL, CAMBRIGE ou BMC-2
Les interfaces HIFACE ou M2TECH YOUNG utilisent leur propre logiciel, simple d'installation, sans configuration. Rien à décrire : Vous connectez l'interface sur le port USB, l'installation automatique démarre, vous indiquez ou sont les fichiers, et c'est tout...
Lorsque j'ai branché ma carte de mesure M-AUDIO FAST TRACK PRO, j'ai utilisé le logiciel livré avec la carte.

Bonjour Dominique
Voici la config qui fonctionne chez moi:

  • Désactivation de la carte son par défaut. (Voir ci dessous).
  • asio4all.dll et foo_out_asio.dll dans ...\foobar2000\components
  • Paramétrage dans préférences Ctrl-P comme montré en images

Le panneau de réglage son de Windows ne devrait plus être opérationnel maintenant.
Bonne écoute
Jean-Pierre

image895.jpg

image896.jpg

image897.jpg

image898.jpg

 

Après l'installation, si vous allez dans la configuration de la carte son (Pour WINDOWS XP : Démarrer, Panneau de configuration, Sons et périphériques audio, Onglet Audio, vous devez avoir l'image ci-dessous.
C'est également à cet endroit qu'il faut désactiver le périphérique audio par défaut de votre PC.

image978.jpg

 

Configuration dans Foobar :

Pour ne pas répeter deux fois les même informations dans deux chapitre différents, la configuration de Resampleur SoX et de Convoleur se trouvent dans le chapitre Correction de la phase acoustique avec un PC.
Resampleur SoX sert à augmenter le format numérique. Vos CD sont en 16 bits à 44.1 kHz. Si votre DAC accepte le 24 bits à 192 kHz, Resampleur SOX augmentera le format à cette valeur. Dans mon cas, mes BEHRINGER acceptent le 24 bits à 96 kHz, je me suis limité à ce format. Evitez absolument d'envoyer un signal numérique à un format supérieur à ce qu'accepte votre DAC.
Convolver sert pour la correction de la phase acoustique de vos enceintes. Un gain très sensible pour 0 €, ne passez pas à coté.

 

Configuration de Exact Audio Copy :

J'ai un peu galéré lorsque j'ai du remettre Exact Audio Copy sur un nouveau PC avec Windows sevent. Les images ci-dessous vous seront certainement d'une grande aide.
Menu F11 :

eac1.png

 

En quoi est-ce mieux ?

100% des données :

Je parlerai très peu de l'ergonomie du logiciel, et de la possibilité d'avoir toute sa collection de CD sur un seul disque dur.
Vous achetez votre CD, vous le copiez sur le disque dur, enfin vous le rangez.
Une seule sortie du CD de sa boite, vous ne risquez pas de l'abîmer ou de le rayer.

Le point le plus important est le principe de lecture du CD pour le copier sur le disque dur, en comparaison à la lecture directe sur votre platine CD de salon.

  • La lecture sur la platine de salon est une lecture "en temps réel".
    S'il y a une erreur de lecture, et il y a des erreurs de lecture, il y a des algorithmes de calcul des informations manquantes.
    Aussi performant que soient les algorithmes, une interpolation entre deux valeurs n'est jamais aussi précise que la valeur exacte. A la longue cela s'entend.
    Les spécifications de cette lecture sont dans le "RED BOOK". (livre rouge).

    Pour arriver à lire correctement et sans erreur le CD, certain constructeur font des DRIVE sophistiqués et chers.
     

  • La lecture pour enregistrer le CD sur le disque dur est une lecture informatique.
    Si un passage est mal lu, il est relu pour avoir toutes les informations sans la moindre erreur.
    C'est indispensable pour pouvoir lire un programme informatique sur un CD, car à la moindre erreur sur 1 bit le programme ne marche plus.
    Dans notre cas, le CD est lu comme pour un programme informatique, et 100% du CD est lu et enregistré sans erreur.
    Les spécifications de cette lecture sont dans le "YELLOW BOOK". (livre jaune).

    Le logiciel de conversion Exact Audio Copie a une fonction de comparaison bit à bit du fichier lu avec ce qui se trouve sur le CD. Nous appelons cela une lecture "Bit perfect".

Ensuite la relecture à partir du disque dur est de la pure informatique.
Le disque dur prend de l'avance et stocke en mémoire.
C'est le signal de la mémoire qui est envoyé au bon rythmes vers la carte son, le convertisseur, le DAC.

Ce que vous écoutez sur votre chaîne, c'est la qualité de conversion faites par le DAC.
Il est certain qu'un convertisseur haut de gamme fera mieux qu'une simple carte son de PC. Simplement le prix n'est plus en rapport avec la quantité d'électronique située à l'intérieur.

Il reste un problème de fond avec la liaison entre le PC et le DAC. La sortie sur prise USB n'est pas ce que l'on fait de mieux.
Certes l'interface HIFACE et son logiciel "basses couches", ou ASIO4ALL, optimisent le mieux possible les choses.
Mais ce n'est que lorsque nous auront une liaison par réseau audio entre le PC et le DAC que nous auront la qualité optimale.
Ces réseaux existent dans le monde professionnel.

Pour résumer, la lecture à partir du PC vous garanti d'avoir 100% de votre CD à l'écoute.
La lecture à partir de votre platine de salon dépend en grande partie de la qualité de celle-ci, le haut de gamme faisant mieux que le bas de gamme.
Si vous faites un choix bêtement financier, vous laisser le haut de gamme aux Audiophiles et vous prenez le PC...

Si vous ajoutez que vous pouvez écouter un opéra complet (3 à 4 CD) en 1 clic de souris, le PC prend un énorme avantage.
Mon épouse a entendu la différence à l'écoute. Elle voit aussi que tout les CD sont rangés une bonne fois pour toute.
Le WAF de la solution PC est très favorable...

S'il fallait donner un argument de plus, c'est la possibilité de faire un téléchargement payant de certaines musiques en FLAC 24 bits à 96 kHz.
La qualité d'écoute est réellement supérieure dans les aigus.

 

Écoute :

Comparaison FLAC / lecteur CD PHILIPS CD723 :

Mes baffles plans ont une très belles descentes dans le graves, avec une propreté a vous dégoûter à vie des enceintes fermées.
Ils descendent encore plus bas, avec plus de rapidité avec la solution PC qu'avec le CD723 qui tronque le grave.

Avec le CD723, le son des triangles (l'instrument, pas la marque de HP) est un son un peu Hi-Fi, artificiel.
Avec la solution PC, je retrouve la sonorité exacte du concert.
C'est la même chose pour les cymbales.

Sur des écoutes plus prolongées, c'est le gain sur la qualité des aigus qui ressort le plus : Plus de finesse, de transparence, d'aération, comme si j'avais ajouté un tweeter a mes larges bandes.
Coté grave, outre une descente plus importante, les percussions sont beaucoup plus franches avec la solution PC.

Globalement, l'écoute sur PC à un coté beaucoup plus naturel et vrai que l'écoute sur le CD723.

Vous allez me dire qu'avec telle platine haut de gamme je n'aurai pas ce problème.
J'insiste, le gain à l'écoute est à mettre en face du prix de la solution.
Je trouverai 400 € pour la solution PC.
Je n'aurai jamais 3 à 5000 € pour un lecteur de salon haut de gamme.

 

Comparaison FLAC / MP3 :

Un fichier MP3, compressé au minimum c'est à dire à 320 kbps, prends 2.5 fois moins de place qu'un fichier FLAC.
Ce n'est pas gênant si vous avez 1 CD, c'est à prendre en compte si vous en avez 200.
C'est pour cette raison que j'ai voulu savoir quelle était la différence réelle à l'écoute entre les deux supports.

Le verdict est sans appel sur la supériorité du format FLAC.
La différence est plus sensible dans les aigus que dans les graves.
Il y a une aération de moins avec le MP3 qu'avec le FLAC.
D'autre part, et sans être affirmatif, je pense que la dynamique est un peu plus faible en MP3 qu'en FLAC.

Le MP3 n'est pas un format de musique Hi-Fi, pour mon niveau d'exigence.
Je considère que le prix auquel est vendue une chanson, dans les sites de téléchargement payant, est trop élevé pour la qualité réelle.

 

Classement lecteur CD / MP3 / FLAC :

Dans mon cas, et uniquement parce que je rentre directement en numérique dans l'égaliseur, les moins bons résultats sont obtenus en insérant un CD dans le lecteur Philips CD 723 tweaké.
Puis ce sont dans l'ordre le MP3 et le FLAC qui est la meilleure des 3 solutions.

Si je devais rentrer en analogique dans ma chaîne, il est plus que probable que l'ordre soit différent, avec un résultat moins bon sur la meilleure solution que le test précédant.

 

Fichier HD :

La solution proposée dans ce site est de prendre un CD que vous avez acheté chez un marchant, de le ripper en FLAC, pour pouvoir l'écouter via votre PC.
Vous pouvez trouver sur Internet les fichiers en téléchargement payant.
Quelques sites proposent les fichiers au format HD, par exemple en 24 bits à 96 kHz au lieu des 16 bits à 44.1 kHz des CD.
Je vous invite a être prudent avec ces fichiers soit disant HD, que je n'ai pas essayé chez moi.
Les liens ci-dessous vous en diront plus.

 

Je me suis promené l'autre jour sur le site Quobuz, pour voir ce qu'ils avaient en musique en 24 bits à 96 kHz. A ma grande surprise mon antivirus a décelé un problème sur un message de pub.

  • Je ne comprends pas qu'il y ai des pubs sur un site de vente en ligne.
  • Je considère totalement inacceptable d'avoir un virus lorsque je surfe "honnête".
  • Je mets en garde les sites de ventes en ligne, lorsqu'il y aura des campagnes de boycott sur les forums spécialisés parce que vous ne gérez pas vos annonceurs, ce sera trop tard pour vous.

 

Sauvegardes :

J'ai deux disques durs externes, l'un branché sur le PC dédié musique, l'autre en sauvegarde.
Le risque qu'ils tombent en panne en même temps est pratiquement nul mais je faits une troisième sauvegarde sur le disque dur du PC des enfants.
Enfin j'ai une fille qui a pris son indépendance, et qui rentre régulièrement à la maison avec son disque dur, et ses CD à ripper. Ce 4eme disque sert aussi de sauvegarde, accessible avec délai.
La solution paraîtra extrême a certain, elle est assez sure dans son principe.

 

PC Radios :

Votre PC est configuré avec le lecteur Foobar, qui sait lire les fichiers des radios.
Il faut juste connecter votre PC sur Internet, et ajouter dans un répertoire "Radios" un fichier par station que vous souhaitez écouter.
Vous trouverez les liens vers les fichiers des radios dans le sujet Radios WEB du forum "Conception des enceintes acoustiques", le forum de ce site.
Dans tous ces liens, un a plus particulièrement retenu mon attention, la Liste des radios Française à écouter via Internet.

En terme de qualité, les radios WEB sont souvent annoncées en "haut débit", terminologie comprise à tord par "haute définition", alors que ce n'est que du MP3 à 128 kbps. (Le terme employé par France Inter est haut débit compressé.)
Lorsque la FNAC vends du téléchargement de CD de haute qualité, c'est du MP3 à 320 kbps.
Un amateur de Hi-Fi entend sur sa chaîne la différence entre le MP3 à 320 kbps et le FLAC proposé en début de ce chapitre. (J'ai faits le test, en générant moi même les deux fichiers pour comparaison.)
Le MP3 à 128 kbps convient très bien en musique de fond, mais ce n'est pas de la Hi-Fi, pour moi.

La définition des termes "bas débit", "haut débit" et "très haut débit" se trouve pages 19, 20 et 21 de ce document PDF de l'ARCEP de septembre 2010.
"Il est aujourd'hui généralement admis que la limite basse du haut débit se situe à un seuil de quelques centaines de kbps, le seuil de 512 kbps étant souvent retenu." page 20. (kbps = kilo bits par seconde).
Les termes et valeurs étant définis, chacun se fera sa propre idée entre la terminologie employée et la qualité réelle, par rapport a la référence qui reste le CD actuellement.
Les liaisons Internet actuelles en 2011 permettent de recevoir la télévision en HD. Le débit est largement suffisant pour recevoir une radio en FLAC.
La réception sur un téléphone portable, un mobile, est aux antipodes de nos préoccupations Audiophiles.

D'un autre coté, si vous avez configuré votre PC pour lire les fichiers des CD en FLAC, ajouter les radios ne vous coûte rien.
Reste que la qualité des radios WEB est médiocre pour les amateurs de Hi-Fi que nous sommes.

Je me pose tout de même la question de savoir si ce que nous recevons sur la bande FM est réellement de meilleurs qualité. Si vous avez des arguments dans un sens ou dans l'autre...
François m'a envoyé deux liens, qui annoncent pour l'un une bande passante de 30 à 15000 Hz et de 50 à 15000 Hz pour l'autre. Je connaissais la limite à 15000 Hz, pas celle dans le grave.

 

Télécharger Mon répertoire des radios.
Mes goûts musicaux ne sont pas les votre, mais pour faire les premiers tests il est parfois utile de partir d'une référence testée.
Par ordre alphabétique :

  • Best of classic
  • Classic Hight définition
  • Classic in film
  • Fip
  • France Culture
  • France Info
  • France Inter
  • France Musique
  • France Vivace
  • Nostalgie
  • Radio Classique

Le service public semble proposer un peu mieux que la moyenne, mais je n'ai pas réussi à ce jour a avoir le haut débit annoncé...

 

Je n'écoute plus de radios sur mon PC : La raison vient des mises à jour automatique d'un PC connecté sur Internet qui jour après jour ralentissent très sensiblement le temps de démarrage. C'est une honte !!! (L'option mise à jour automatique doit certainement pouvoir être désactivée...)
D'autre part, un PC connecté sur Internet doit être obligatoirement protégé par un anti-virus. Il prend un peu de place et doit être mis à jour automatiquement (en mode silencieux de surcroît).

 

Liens :

  • Numériser sa CDthèque par CTA Perception
  • La musique sur ordinateur. Par Pascal Ravach de Mutine
    C'est l'avis d'un puriste avec du matériel haut de gamme que pas grand monde peut se payer.
    Intéressant et juste, mais est-ce représentatif de votre cas ?
    Je rappelle simplement que dans mon cas j'ai eu un gain sensible en comparant avec un lecteur CD 723 tweaké.
    Autre budget, autre monde ?


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.