Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 4 725 342
Nombre actuel de lecteurs : 21
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


Réparation des haut-parleurs hors service

Mise à jour : 17 juin 2016.


Liste des réparateurs de haut-parleurs et/ou enceintes.

Votre enceinte vient de tomber en panne, un haut-parleur ne fonctionne plus. Catastrophe. Et comble de malheur l'enceinte est anciene, et la référence du haut-parleur utilisé est maintenant introuvable.


Diagnostic :

Comment savoir ou se trouve la panne ?
Il y a au moins quatre causes possibles : Les électronique en amont, le ou les haut-parleurs, les filtres, le bornier.
Je ne parlerai pas des électronique, je ne suis pas compétant dans ce domaine.
Reste les haut-parleurs, le filtre et le bornier.


Le haut-parleur de graves :

Le 1ere test se fait en débranchant le câble entre l'ampli et l'enceinte.
Le matériel nécessaire est une pile de 4.5 V, deux bouts de fils, et 4 mains...
Vous branchez les deux fils aux bornes de votre enceinte d'un coté, et sur la pile de l'autre.
Si votre HP de graves est bon, vous allez entendre un "ploc" assez fort mais sans danger : 4.5 V sur 8 Ohms font 2.5 W.
Si la borne rouge de votre enceinte est à la borne + de la pile, la membrane avance. Si c'est sur le - de la pile, la membrane recule.

Avez vous un "ploc" et la membrane bouge t'elle ?
Si non, 2eme test, il faut démonter le haut-parleur et le débrancher du filtre.
Puis il faut refaire le test de la pile comme précédemment.
La seule différence est que vous ne passez plus par le filtre, ni par le bornier de l'enceinte.

Avez vous un "ploc" et la membrane bouge t'elle ?

  • Si non, la bobine du haut-parleur est grillée, ou un fil entre les bornes de branchements sur le haut-parleur et la bobine est coupée.

  • Si oui, la panne se trouve soit au niveau du bornier externe du haut-parleur, soit au niveau du filtre.


Le haut-parleur de médium :

Si c'est un haut-parleur avec une membrane conique, il se teste comme un grave.
Si c'est un haut-parleur à dôme, il se teste comme un tweeter.
Dans les deux cas le test se fait le haut-parleur débranché du filtre : Un condensateur en série pour couper le grave bloque le courant continu de la pile, ce n'est pas une panne.

De même, si vous testez avec une pile aux bornes du HP sans avoir débranché le HP, vous pouvez ne rien entendre parce qu'un composant du filtre situé en parallèle avec le HP est grillé, et que votre HP est en parfait état.
Il faut dessouder au moins un fil, et pour être 100% sur les deux.

Enfin si le diagnostic vous semble dire que le HP n'a rien, vous pouvez le confirmer en branchant le médium directement sur l'ampli, et en y allant mollo sur la puissance. Si le son est bon, le HP n'a rien et vous en êtes sur à 100%.


Les tweeters :

Un tweeter ne se teste pas avec une pile de 4.5 V, vous risquez de le griller.
Si vous n'avez que cette pile, soyez très bref en refermant le circuit électrique avec la pile.
Une pile de 1.5 V limite les risque au niveau du tweeter.
Mais la meilleure des solutions est de charger un condensateur de 2.2 à 10 uF sur la pile, et de le décharger aux bornes du tweeter : Le ploc est très bref, la membrane bouge très peu, et la tension retombe rapidement à 0 car le condensateur se vide vite.

Le diagnostic est le même que pour le grave : vous entendez un ploc, le HP fonctionne, vous n'entendez rien, la bobine est grillée ou un fil est coupé entre les bornes du tweeter et la bobine.

Comme pour le médium, le test se fait le haut-parleur totalement débranché.
Je déconseille formellement le branchement direct du tweeter sur l'ampli, même à très faible puissance.


Le bornier de l'enceinte :

Si vos haut-parleurs fonctionnent, 2eme test du grave bon, une cause possible est le bornier de branchement de votre enceinte.
Il faut recommencer le 1ere test du grave, mais en branchant les fils à l'intérieur du bornier, entre celui-ci et le filtre.

  • Si votre grave fonctionne avec le test du bornier alors la cause est entendue, votre bornier est la cause de la panne.

  • Si votre grave ne fonctionne pas avec le test du bornier, et s'il fonctionne avec le 2eme test du grave, la cause est le filtre de coupure, ou les fils de liaison bornier / filtre / HP.


Le filtre :

Un Internaute m'a contacté parce que les médiums de ses enceintes grésillaient.
Le diagnostic simple, celui indiqué ci-dessus n'a rien donné, les HP étaient bons. Le branchement direct des HP sur l'ampli l'a confirmé.
La photo du filtre ne montrait rien, aucun composant n'avaient chauffé, ils avaient tous l'air d'être bon pour le service.
Pourtant le changement de tous les condensateurs à réglé le problème.

Ne vous précipitez pas sur le changement des composants avant d'avoir soigneusement testé les HP...


Remembranage :

La réfection d'un haut-parleur ne se fait pas en 1 minute chez un réparateur sérieux. Il faut nettoyer le châssis et la membrane, démonter entièrement l'équipage mobile, remplacer systématiquement le spider, mettre un bord neuf, contrôler la bobine, passer l'aimant a la sonde et éventuellement au banc de re magnétisation.

Ces opérations manuelle prennent du temps et on donc un coût. Comparer au montage en série des haut-parleurs neuf, il est tout à fait possible qu'un haut-parleur réparé revienne aussi cher qu'un neuf.

Je comprend parfaitement que la question du remplacement pur et simple puisse être posée. Mais quand vous aurez lu, au chapitre 2, la difficulté de trouver un haut-parleur réellement interchangeable, vous reviendrez sur ce chapitre avec un oeil neuf...

Si vous avez des haut-parleurs de haut de gamme chez un constructeur donné, la question ne se pose même pas. Il n'y a qu'une réponse le remembranage, qui vous permet de repartir avec des haut-parleurs de caractéristiques équivalentes pour un prix inférieur à un haut-parleur de qualité équivalente.

L'avis de Michel qui a fait réparer ses haut-parleurs. Son avis à été diffusé sur un forum HI-FI.

Bonjour a tous, Juste quelques mots pour dire aux lecteurs qui ont des problèmes de haut-parleurs HS, que j'ai fait réparer deux HP de grave (20 cm d'origine AUDAX) dont la suspension était tombée en poussière, et un tweeter, toujours AUDAX, fil coupe. Chez HP SERVICES a Vitry s/Seine.

Ces HP équipent des colonnes AUDIOREFERENCE Studio 50, auxquelles je tenais beaucoup. Résultat, 15 jours d'attente, un retour rapide, donc, et aussi sec un remontage dans les caisses, et le pur bonheur !

J'ai retrouve des graves avec un impact et une assise que j'avais oublies. Ce qui faisait toute la qualité de ces enceintes est de nouveau la, et l'aigu file de nouveau en douceur, l'équilibre est la, Le SON, la Musique, bref, le bonheur.

Permettez moi de recommander HP SERVICES a ceux qui n'ont pas envie de se séparer de leurs enceintes favorites. Les miennes sont reparties pour 20 années de plus !

Merci pour le boulot. A des prix raisonnables, ça m'a coûté 230 €.

Quand je pense qu'un ami à il y a quelques années, donné à réparer ses boules ELIPSON (vous savez, les fameuses ORTF) parce que les HP étaient abîmés, et que le vendeur local lui a simplement dit qu'il n'y avait rien à faire, et que les enceintes en question ont du terminer leur vie dans une décharge........, croyez moi, cet ami a été fort surpris et peiné d'apprendre qu'une réparation aurait été possible.



Reaimantation :

Info "brute" trouvée sur un forum de discussion HI-FI :

"Bonjour,
Les tarifs sont les mêmes : c'est à dire 40 € pour les 2 moteurs a re magnétiser frais de port inclus.
Cordialement.
Franck pour SUPRAVOX"

Si vous ne saviez pas ou réaliser cette opération a moindre coût, c'est chose faite.



Réparation des haut-parleurs hors service

Mise à jour : 2008-12-28.


L'interchangeabilité d'un haut-parleur :

Il y a plusieurs façon de voir l'interchangeabilité d'un haut-parleur, mécanique, électrique et acoustique.

Indépendamment de ces notions de bases, la façon dont vous appréhendez la HI-FI est aussi à prendre en compte. Un puriste ne voudra aucun compromis et ne trouvera probablement pas de haut-parleur interchangeable. Un amateur qui écoute sa chaîne d'une oreille distraite en musique d'ambiance à faible niveau ne se rendra sans doute pas compte qu'il y a 1 ou 2 dB d'écart entre le grave médium et le tweeter. Un haut-parleur interchangeable est beaucoup plus facile à trouver dans ce cas.

C'est à vous lecteur de pondérer mes propos qui sont ceux d'un puriste pur et dur...


L'interchangeabilité mécanique :

L'interchangeabilité mécanique consiste à trouver un haut-parleur qui se monte en lieu et place du précédant, sans nécessiter la moindre modification. Le diamètre extérieur du châssis, le diamètre de centrage du haut-parleur et le diamètre sur lequel se trouve les trous de fixation doivent être identiques, ainsi que le nombre et le diamètre de ces trous.

Si vous restez dans la même marque, il est relativement facile de trouver des haut-parleurs qui se monte en lieu et place. Il suffit que le saladier soit identique. Et je ne pense pas que les constructeurs s'amusent à re concevoir des saladiers tout les quatre matins, même si les moules de fonderie ont une durée de vie qui n'est pas illimité.

Mais je considère que c'est l'un des critères les moins important. Il est facile de monter un haut-parleur sur une contre plaque qui rattrape la différence des diamètres. Cette contre plaque peut en plus permettre de faire la mise en phase acoustique entre le grave médium et le tweeter, mais nous y reviendrons au chapitre reconstruction.

Le bon sens veux enfin que, si vous ne respectez pas l'interchangeabilité mécanique, le haut-parleur que vous choisissez soit plus petit que la face avant de votre enceinte. Le montage doit rester possible...


L'interchangeabilité électrique :

Le premier réflexe et de chercher un haut-parleur de même puissance que celui qu'il y avait avant. Si c'est votre seul critère de choix, vous allez directement à la catastrophe...

Un haut-parleur est une membrane, rappelée en position par une suspension. Le membrane est une masse, la suspension un ressort, et en faisant varier la fréquence il y en a une particulière qui est la fréquence de résonance. C'est un critère de choix. Cette fréquence est notée Fs.

La suspension a aussi un comportement un peu visqueux qui fait que la résonance du haut-parleur est plus ou moins pointue. Cette forme se relève à la mesure sur la courbe d'impédance, et est traduite par 3 coefficients, électrique, mécanique et total, notés Qms, Qes et Qts.

Enfin, la membrane à une surface donnée, qui déplace de l'air quand elle bouge. Un paramètre traduit cela, c'est le volume d'air déplacé par la suspension, noté VAS.

Les tolérances de fabrication font que même dans une référence de haut-parleur donnée, les paramètres ci-dessus varient légèrement. Par contre la combinaison de certain de ces paramètres est constantes. Ce sont Fs/Qts et VAS*Qts2.

Si le haut-parleur hors service et celui que vous envisagez pour le remplacement ont les mêmes Fs/Qts et VAS*Qts2, les choses se passeront bien au niveau de la charge du grave.

Un haut-parleur converti le courant de l'ampli, une puissance électrique, en son, une puissance mécanique. Cette conversion se fait avec uns sensibilité, qui est un paramètre du haut-parleur. La sensibilité du haut-parleur que vous envisagez pour le remplacement doit être identique ou proche à celui qu'il y avait avant si vous ne retouchez pas le filtre.
La sensibilité est noté en dB/2.83V/M : dB à 2.83 V aux bornes du HP et à 1 mètre.


I'interchangeabilité acoustique :

Certain haut-parleur ont une courbe de réponse qui remonte légèrement ou de façon importante dans le médium. Une correction au niveau du filtre rend la combinaison haut-parleur + filtre linéaire dans une enceinte donnée. Si le haut-parleur prévu pour le remplacement n'a pas la même courbe de réponse dans le médium le résultat ne sera pas à la hauteur de vos attentes. Seule une retouche plus ou moins importante du filtre permet de retrouver un résultat correct.

Si nous revenons sur la sensibilité du haut-parleur, il faut faire attention à quelle fréquence celui ci est exprimé en cas de courbe de réponse non linéaire. Est-ce un rendement calculé dans le grave, ou un rendement mesuré au sommet de la bosse dans le médium ? 10 dB d'écart sont possible. Mais là, il est peut-être temps de repartir sur des bases saines, et de re concevoir une enceinte en conservant un maximum d'éléments encore en état de marche.



Réparation des haut-parleurs hors service

Mise à jour : 17 juin 2016.


Réparation DIY :


Avant qu'il ne soit trop tard :

Cette rubrique à été rédigée par Remy.

Je vous propose une combine qui consiste a réparer ou renforcer une suspension mousse avant qu'elle ne soit complètement en miettes.
J'utilise de la colle pour reliure (blocs de papier assembles par collage de la tranche). On trouve ça chez les fournisseurs de produits pour travaux manuels (Rougier/Ple).
Cela ressemble a de la colle a bois, mais qui reste élastique après séchage.
Je la dilue avec un peu d'eau avant de la passer au pinceau fin sur la mousse pour bien l'imprégner a coeur, en débordant un peu sur la membrane et le saladier.
J'ai traite des boomers, mediums et même tweeters Audax, Siare : MHD17HR37.., HD33S66, HT240MO, 25SPCM, TWO, TWZ, ETC.
Sur un HD33S66, il manquait 5cm de mousse, j'ai fait un coffrage avec un doigt de gant de chirurgien gonfle, la colle a fait le reste.
ATTENTION, si la mousse est très fissurée, allez y doucement en plusieurs fois, laissez sécher entre chaque passe. bon courage...


Quand il est trop tard :

Réparation d'un haut-parleur de grave en 24 images et en Anglais. Un copieur de site ? cela ressemble au précédant. Ou encore avec quelques schémas en Italien. Des kits de réparation, encore des kits.

La rubrique ci-dessous à été rédigée par Dada.

Je voudrai vous livrer une expérience personnelle concernant la réparation d'un HP :
Il est souvent question de suspensions mousses qui tombent (tombaient !) littéralement en poussière après plusieurs années de bons et loyaux services.

A ma connaissance, beaucoup de constructeurs ont été confronte a ce problème (en ce qui me concerne ,je l'ai eu sur un 20 cm PEERLESS et sur mes 24 cm AUDAX), CABASSE ayant même failli ne pas s'en remettre (la garantie a vie ...!)

Je viens de résoudre le problème sur mes 24 AUDAX (ref exacte : HD24P66USM de 1980 environ) en remplaçant cette suspension, (il faut "gratter" au cutter les pourtours de la membrane et les"restes" sur le saladier; tout ceci est beaucoup plus facile qu'il n'y parait) par celle en caoutchouc (!), récupérée sur les boomers (de 30 cm !!!) de 1977 de ma vieille paire de ...B&W DM 6 . Très facile a décoller aussi sur le boomer de la DM 6 .

Recollage de la "nouvelle" suspension a la colle néoprène (colle contact) d'abord sur le saladier du HD24 .
Encoller la suspension qui va être au contact de la membrane et le bord de la membrane papier du HD 24 en ayant au préalable, avec des bols inverses ou tout autre objet assez lourd (pas une bouteille de propane quand même !!) enfonce l'équipage mobile pour qu'il ne vienne pas en contact tout de suite avec la suspension .

Lorsque la colle est presque sèche (quelques minutes), laisser revenir lentement (c'est presque de la cuisine !...) la membrane au contact de la suspension (on a le temps de bien la recentrer) et s'aider si possible d'un générateur sinus réglé a très basse fréquence (quelques Hz) pour la recentrer mieux qu'a l'origine !.

La surprise a été de constater que des haut-parleurs très différents pouvaient avoir des diamètres de suspension équivalents et je ne suis pas sur que ce soit un pur hasard...
Donc avant de jeter, regardez bien vos "vielles gamelles", elles peuvent parfois encore donner ...

Ensuite, on peut faire subir a un HP des traitements étonnants et quand il est proche de la fin, ne pas avoir de scrupules...

Dans le même ordre d'idées, les mediums de mes enceintes actuelles ont été récupérés sur ces B&W DM 6, après avoir subi (et ça fait plus de 10 ans que ça tient !) :
Décollage de la suspension; découpage du spider au cutter; perçage de la bobine mobile pour alléger et ventiler; décollage du cache noyau; mise en place de feutre sur la plaque de champ avant remontage, collage du spider a l'araldite et recentrage (redoute!) finalement très facile (le générateur est quand même un plus).

Les paramètres du 24 ont évidement bouge un peu (j'ai juste redimensionner l'évent), mais ils repartent pratiquement comme des neufs.

Bonne cuisine a tous ...


Mikaël l'a complété un peu.

J'ai réparé des tweeters HS (bobine coupée) à membrane papier en démontant complètement et en recollant avec du joint silicone (joint pour carreaux de salle de bain transparent).
Mieux que la néoprène à mon avis car plus élastique après séchage, et surtout on l'étale avec le doigt mouillé (on peut ainsi contrôler l'épaisseur et la surface de colle appliquée sur tout le pourtour de la membrane).
Le temps de prise est suffisamment long pour se permettre un réalignement avant
séchage.
Voilà.


Réparation en images d'un HP JBL A606 :

Par Hervé.


Méthode :

Votre H.P. commence à donner des signes de vibrations incontrôlées et fait un bruit "pas chrétien".
Vous démontez le cache en toile et horreur ! La suspension en mousse est déchirée et se désagrège.
Pas de panique ! Nous allons voir comment la réparer.
Procurez-vous :

  • Du joint de calfeutrage de portes et fenêtres en CAOUTCHOUC MOUSSE, profil en D. C'est le meilleur.
  • De la colle cyanoacrylate capable de coller le papier et le carton, ou du silicone, pour ceux qui y sont habitués..
  • Du carton, un vieux calendrier sera parfait.
image305.jpg

Démontez et débranchez votre H.P. Grattez les résidus de mousse jusqu'à tout enlever, sur le saladier et sur la membrane.

Tracez deux cercles sur votre carton : un du diamètre du bord du saladier (voir figure) et un 1 ou 2 mm plus petit que le bord de la membrane. Une fois découpé, en pliant légèrement la membrane, glissez cet anneau de carton sous le bord de la membrane. Coupez une première longueur de joint mousse, de la longueur du périmètre de la membrane. Important : enlevez l'adhésif double-face de dessous complètement ! Collez ensuite le premier joint sur le bord de la membrane. Ne mettez pas beaucoup de colle !

Quand vous arrivez sur la fin, NE COLLEZ PAS les deux extrémités du joint si vous utilisez la colle cyanoacrylate, qui est rigide ! Et, avec la silicone, ne collez pas la partie plate dessous.

Découpez et collez les autres joints, si nécessaire, en opposant les joints. Certains H.P. ne nécessitent qu'un seul joint !

Ensuite, quand vous avez collé le dernier joint, celui qui permet de coller la nouvelle suspension sur le bord interne du saladier, soulevez les joints, découpez le carton-support provisoire et retirez-le.
Collez ensuite le dernier joint sur le bord interne du saladier.
Assurez-vous avant que c'est bien centré.

image306.jpg
image307.jpg

Vous vous demandez comment, même avec un seul joint, la suspension se déforme ?
Voici deux petits schémas qui vont vous aider à comprendre les choses :

image308.jpg

1 seul joint

image309.jpg

3 joints (HP de 30 cm)

C'est du caoutchouc :
la partie inférieure du joint, qui est plus mince, s'étire et permet le débattement de la membrane.
C'est pour ça que je recommande de ne pas la coller aux extrémités !
Voici ce que ça donne sur deux Peerless d'un caisson de basses :

image310.jpg

La partie blanche, c'est le joint en D.
Les HP Peerless ont retrouvé instantanément toute leur "pêche" ! Collage à la cyanoacrylate.
Le joint, c'est celui qui est à côté du peson, sur la 1ère photo.
Le joint marron sur le bord interne du caisson est du joint en E. Lui aussi peut être utilisé pour les suspensions de bord de membrane de la même façon


Réparation JBL A606 :

Voici, en photos, la marche à suivre pour la réparation de la suspension d'un H.P. avec du joint en D. Nous prenons l'exemple sur un JBL A 606, un petit H.P. de 12 cm.

image295.jpg   image296.jpg

Le HP JBL A606

 

Le HP débarrassé de son joint mousse désagrégé,
le joint mousse de caoutchouc,
la colle cyanoacrylate
et les deux demi couronnes coupées à la bonne dimension.

     

image297.jpg

 

image298.jpg

1) Glissez sous la membrane
les deux 1/2 couronne en carton.

 

2) Après avoir coupé une longueur de joint,
débarrassez là de TOUT l'adhésif double face
collé derrière.

     

image299.jpg

 

image300.jpg

3) Commencez à coller le joint sur le bord de la membrane.
La prise de la colle cyanoacrylate est assez rapide.

 

4) Le premier joint est terminé.
Ne pas coller le raccord
(ici à droite).

     
image301.jpg   image302.jpg

5) Recoupez une autre longueur de joint,
légèrement plus longue que la première.
Commencez le collage à l'opposé du premier raccord.
(Ici à gauche)

 

6) Une fois le dernier joint collé,
retirez les deux demi couronne en carton,
et collez le bord du joint sur le saladier.

     
image303.jpg   image304.jpg
7) Le HP terminé.
Mais comme le cache noyau était lui aussi en mousse,
et s'est lui aussi désagrégé,
il a fallut en dénicher un autre.
La présence de 4 trous de décompression
permet d'utiliser un cache noyau en carton.
  8) Le HP complètement terminé,
muni de son cache noyau,
collé lui aussi à la colle cyanoacrylate.

Je remercie Hervé pour sa participation, et sa méthode très DIY de détournement d'un produit conçu initialement pour un autre usage.
Quelque soit votre HP, la solution est utilisable, c'est remarquable...


Fabriquer un moule pour réaliser une suspension sur mesure :

Idée et images de Sylvain B.

Le problème : refaire la suspension extérieure pour le HP ci-dessous.

photo073.jpg

Le moule est réalisé en bois et plâtre.
La suspension est réalisée en silicone.

Le PDF d'explication.

Le moule en bois et en plâtre :

photo074.jpg

 

photo067.jpg

photo068.jpg

 
 

 

 

 
 

image738.jpg

 
 

 

 

 
 

photo069.jpg

photo070.jpg

 
 

 

 

 
 

photo071.jpg

photo072.jpg

 


Faire la suspension :

 

photo078.jpg

photo079.jpg

 
 

 

 

 
 

photo080.jpg

photo081.jpg

 
 

 

 

 
 

photo083.jpg

image737.jpg

 


Monter la suspension :
Décoller le cache central, centreur en papier.

 

image740.jpg

image741.jpg

 
 

 

 

 
 

image742.jpg

image743.jpg

 


Le HP réparé. La suspension est la première réalisée, avec un soucis au démoulage.

photo082.jpg

image739.jpg

Avec beaucoup de retard, voici les photos des enceintes mercuriales avec leurs grave médium réparés a partir de suspensions silicones moulées.
A la première écoute le grave est présent et tenu, je ne peux pas faire de comparaison n'ayant pas écouté les suspensions mousse d'origine. La difficulté de créer ces suspensions c'est régularité du silicone dans le moules, le produit étant transparent il n'est pas aisé de mettre une couche régulière et qui ne soit pas sans défaut !
Reste a savoir si le silicone tiendra dans le temps, je ne connais pas les propriétés du silicone mais ça à l'air solide.
Nous verrons dans 10ans...


Tweeter et médium :

Réparation :

Je laisse la parole à Laurent, qui nous a fait part de son expérience dans un forum Hi-Fi. Son message à été intégralement recopié.

Cela fait plus de 15 ans que je vénère mes MTX 50 AUDAX.
Certes, certain diront que ce n'est pas jouer dans la cour des grands et pourtant, je me suis fabrique au fur et a mesure des années, différentes électroniques, ajoute un caisson de basse pour donner du "corps" et hier, je me retrouve avec un déséquilibre sur le son de mes enceintes.
Le grave-médium BMH 407 est tellement brillant que je ne me suis pas rendu compte tout de suite qu'il me manquait le tweeter TWH 104.
Après démontage et test a l'Ohmmètre, il était bel et bien "coupe".
Séparation des différents éléments, c'est bien une rupture mécanique de la bobine qui par chance se situe a l'entrée du bobinage.
C'est du fil fin comme un cheveux; je débobine 3/4 de tour, un peu de glue pour fixer le fil sur le passage aménagé et une soudure a l'argent sur le bornier : l'ohmmètre réagit, le générateur BF fait vibrer la membrane; je remonte le tout et je retrouve mon hp comme avant "a l'oreille".
Hormis la joie d'avoir tenter l'opération (même si j'ai commande une paire de TW025A0 chez E44 pour assurer l'avenir), je voulais passer "ce message d'espoir" a tout ceux qui aiment leur matériel et qui avec un peu d'habileté, un peu de réussite, un peu de chance, un peu de technique, un peu de matériel peuvent le ressusciter ( c'est noël, il y a parfois des miracles ;).


Reconstruction de votre enceinte :

En cours de rédaction sur la partie reconstruction, merci de votre indulgence.

Si vous avez des haut-parleurs ancien, dont le remembranage ne vaut pas le coup, et dont les caractéristiques ne peuvent plus être retrouvées, un haut-parleur rigoureusement interchangeable ne pourra pas être trouvé.
Pour être parfaitement clair, le haut-parleur rigoureusement interchangeable est un haut-parleur identique.

Si les performances de vos haut-parleurs sont telles que le remplacement à l'identique n'est pas intéressant, la reconstruction de votre enceinte est une solution.

Je ne traiterai qu'un seul cas, la reconstruction en 2 voies, avec un grave médium et un tweeter. Les raisons de ce choix sont exposées au chapitre choix du nombre de voies.

Si votre enceinte est un 3 voies, le médium sera enlevé. Vous êtes dans le cas d'un enceinte 3 voies réalisé pour des raisons commerciales. Le remplacement du grave et du médium par un bon grave médium de qualité vous permettra d'avoir de meilleurs résultats qu'auparavant.

Le volume interne de votre enceinte actuelle est un critère important qui permettra de déterminer le diamètre du haut-parleur de remplacement.
Ce n'est pas parce que vous aviez un grave de 24 cm, qu'il faut repartir sur un haut-parleur de même diamètre.
Si le enceinte ne fait que 30 L, ce sera probablement un 17 cm, ou un 21 cm...

Pour faire des enceintes vendables, les constructeur essayent de mettre le plus de haut-parleur, de grand diamètre, dans un volume aussi réduit que possible.
Peut importe si les résultats d'écoute peuvent être meilleurs avec d'autre solutions. Les enceintes doivent être vendable.

En reconstruction, par contre, je cherche à obtenir le maximum, en terme de qualité d'écoute, des haut-parleurs utilisés.
Le choix de la charge est un critères très important. L'optimisation du bass-reflex par le rendement permet d'avoir de très bon résultat d'écoute.
Dans toute la mesure du possible, le choix du haut-parleur sera celui qui convient à votre volume d'enceinte, sans ou avec un minimum de réduction.

Avec la Base de données, vous pouvez très rapidement voir ceux qui sont susceptible de rentrer dans votre volume, en utilisant les filtres et les données pré enregistrées.

Questions pour la reconstruction :

  • Quel est le volume interne de votre enceinte.

  • Le type de charge.

  • La taille de l'évent.

  • Le nombre de voies.

  • La taille actuelle des HP.

  • La structure actuelle du filtre.

Utilisez vous les correcteurs de tonalité de votre ampli ? le loudness ?
Si oui, puissance de votre ampli.

Usage de votre enceinte :

  • HI-FI.

  • Sono.

  • Voiture.

J'ai deux exemples de reconstruction :

Un collègue avait une enceinte 3 voies, avec un grave de 21 cm, un médium clos de 10 cm, et un tweeter, enceinte de marque THOMSON.
La suspension mousse du grave partait en poussière, celle du médium ne demandait qu'a faire de même.
Enfin, la taille des aimants était ridicule, et le filtre minimaliste.
Bref une enceinte purement commerciale...
L'utilisation était de la sono domestique pour les enfants.
La reconstructions s'est faite en remplaçant le 21 cm par un large bande DAVIS 21 MRP, en gardant médium et tweeter en décors, mais non branché, en supprimant le filtre, et en retouchant la taille de l'évent.
Malgré le passage de 3 voies à un large bande, les résultats d'écoute sont en hausse, avec en plus un rendement qui passe de 90 à 95.3 dB.
Bien des 3 voies ne se justifient pas...

Un autre exemple est la reconstruction d'une paire d'enceintes SIARE dont le médium de 10 cm et le grave de 21 cm avaient leur suspension mousse complètement désagrégée.
Comme pour la première, médium et grave ont été enlevés et remplacés par mes anciens large bande SIARE alnico bi cônes.
Bien entendu, la longueur de l'évent sera ajusté, et le tweeter sera rebranché avec un nouveau filtre.


Haut-parleur équivalent :

Nous sommes dans le cas ou vous souhaitez ne pas réparer ou faire réparer votre haut-parleur.
Nous devons donc chercher un haut-parleur dont les caractéristiques sont équivalentes à l'ancien.
Pour cela il faut connaitre les références exactes du haut-parleur à remplacer.
C'est facile si votre enceinte est une enceinte en kit, c'est pratiquement impossible pour beaucoup d'enceintes vendues toute montées.

Les caractéristiques dont nous avons besoin sont au nombre de quatre : Fs, VAS, Qts et la sensibilité.
La recherche consiste a chercher un haut-parleur dont Fs/Qts, VAS*Qts2 et sensibilité soient proches.
La puissance admissible n'est pas un critère.
Un diamètre de montage identique n'est pas important pour moi qui suis assez bricoleur pour agrandir un trou dans un sens, ou réaliser une planche d'adaptation dans l'autre.

Prenons un exemple, chercher un haut-parleur pour remplacer les AUDAX PR38EX100VST de mes baffles plans.
Nous allons faire une recherche dans la Base de données haut-parleurs.

image744.jpg

Les paramètres dont nous avons besoin sont calculés.

Pour Fs/Qts = 128.38, je rechercherai les HP entre 118 et 138.
Pour VAS*Qts2 = 16.28, je rechercherai entre 15 et 17.
Pour un SPL de 97.3, je rechercherai entre 96 et 99.
Et si je n'ai : pas assez, pas du tout, ou trop de HP dans la réponse, je recommence avec des fourchettes de valeurs plus larges ou plus étroites.
J'aurai du ajouter Diamètre des HP a afficher = 38 cm (au lieu de tous).

image745.jpg

Début de la réponse :

image749.jpg

Si vous utilisez des critères de recherche trop serré, vous n'aurez aucune réponse malgré le fait que la base de données a trouvé 410 haut-parleurs de 38 cm. (dernière ligne)
La recherche se fait en deux étapes, une recherche dans la base de données sur les HP qui ont le bon diamètre (410 dans notre cas), un calculs sur les paramètres en PHP pour afficher le tableau ci-dessous avec juste les HP qui conviennent.
Comment çà marche.
Si vous n'avez pas de réponse, utilisez des critères plus larges...

Il y a assez de réponses : 14 HP proposés parmi 410 du même diamètre. C'est une recherche pertinente...

image746.jpg

Lequel choisir ?
Notre HP à remplacer a comme paramètre Fs=47.7 Hz, VAS=117.9 L et Qts=0.374.
Un EIGHTEEN SOUND 15W1301 avec Fs=48 Hz, VAS=123 L et Qts=0.357 à plus de chance de convenir qu'un FLUXMAG 1504-BM avec Fs=22.7 Hz, VAS=469.9 L et Qts=0.184.

Les conditions de choix sur Fs/Qts, VASxQts2 et sensibilité sont des conditions nécessaires, mais qui ne sont pas suffisantes.
Avoir en plus Fs, VAS et Qts proches est une bonne garantie.
L'autre solution est de vérifier le Domaine d'utilisation de chacun des HP envisagés, pour éliminer ceux qui ne vont pas.

Un HP avec un Qts de 0.374 ou 0.357 se monte très bien en bass-reflex.
Le FLUXMAG, avec son Qts de 0.184 est plus un HP de pavillon, bien que le bass-reflex reste possible.
Le Domaine d'utilisation du haut-parleur le montre bien.

EIGHTEEN SOUND

image748.jpg

FLUXMAGG

image747.jpg

L'outil a encore besoin d'être amélioré avec un filtre de plus sur le Qts, mais tel qu'il est il permet de trouver un haut-parleur de remplacement qui convient exactement au besoin, sans le moindre empirisme : C'est tout ce qu'on lui demande.
Il y a une certaine logique a ajouter le Qts dans la recherche, c'est le paramètre qui détermine le plus le type d'enceinte à utiliser.


Qui contacter :

Nota :Je n'ai jamais fait réparer le moindre HP : Un HP de SONO avec une suspension en petit plis, utilisé en Hi-Fi domestique, ne s'use pas.
Les réparateurs indiqués ici m'ont été indiqué par des internautes, ou parfois directement par le réparateur lui même.
Le classement des réparateurs est stictement alphabétique, aucun avis de ma part, aucun favoritisme.
Je ne prends pas le moindre centime pour faire figurer un réparateur. La liste est une aide pour les internautes.
Je suis totalement indépendant des marchants, et s'il faut retirer un réparateur incompétant, je le ferai.


Dans toute la mesure du possible faites réparer vos haut-parleurs à l'identique avec des pièces d'origine.
Ce point est particulièrement important si vous faites réparer un HP d'une paire d'enceintes : Une dissymétrie sonore est vite arrivée.
Ce point est aussi important si vous faites réparer deux HP pris chacun dans une enceinte, et que vous vous retrouvez avec un Remembranage différent de ce que vous aviez et avec un filtre qui n'est plus optimal.

  • Un internaute m'a écrit un exemple d'un PR37HR37 réparé en PR170M0. Le son des HP réparés ne lui plaisait pas, ce qui est normal au vu des courbes de réponse, et le vendeur en a ajouté une couche en accusant les condensateurs du filtre qui avait 20 ans. Bref une énorme facture pour un vendeur incompétent a qui je conseille de changer de métier au plus vite.

  • Un autre internaute a reçu un haut-parleur réparé avec une membrane et suspension différentes, une bobine plus courte, et des performances électromécanique qui n'avaient rien a voir avec le haut-parleur envoyé.

Donc, j'insiste, demandez une réparation à l'identique avec des pièces d'origine.


Pour étudier les possibilités, un site américain avec des prix en $


Pour faire réparer, votre vendeur de haut-parleurs habituel ou un spécialise. Exemple :

  • AATV, Atelier de Réparation Haut-parleur, Sylvain HOULBERT, 18 rue de Constantine, 72000 Le Mans,
    Tel : 02 43 23 32 32 "Le matin de préférence".
    Réparation des haut-parleurs AUDAX à l'identique grâce à un stock de pièce d'origine.
     
  • Atelier réparation haut-parleur (Remembranage),
    Atelier réparation haut-parleur (Enceintes),
    Patrick PEYRUCHAT, Chemin Etienne Beltrando, 06530 Speracedes - France
    Du lundi au jeudi sur rendez-vous. 9:00 à 12:00 et 15:00 à 18:00.
    Tous les renseignements utiles sont sur les sites, y compris les tarifs qui sont clairement (enfin, je crois) affichés.
    Dans le travail je n'utilise pas le téléphone, car il est impossible de travailler et de répondre au téléphone, entre les colles qui sèchent et les manipulations délicates...
    Par contre je suis réactif dans la réponse aux emails entre 2 réparations.
    Autre particularité, le délai de réparation est généralement de 2 à 3 jours, sans dans les cas rares ou il me manquerait une pièce spécifique.
    Les devis sont généralement envoyés dans la demi journée.

     
  • La clinique du haut parleur, 8 rue du marais brulé, 77460 Souppes sur Loing, Tel 06 28 01 75 97.
     
  • France RENOV HP, Mr James ENGARD, Tél : 01 39 98 75 65 ou 06 12 13 39 37. (Rénovation des HP).
     
  • Haut-parleurs système, 35 rue Guy-Moquet, 75017 Paris, Tel : 01 42 26 38 45.
     
  • HP HELIX AUDIO, Mr Emmanuel Bosredon, 30 bis rue de Paris, 77127 Lieusaint, Tel :01 60 60 82 10. Courriel : hplx.audio@club-internet.fr
     
  • HP service, FLUXMAG, 125 bis rue Garibaldi, 94100 Saint Maur, Tel 01 45 73 16 17.
    (Testé par un collègue de travail avec succès pour un ELECTROVOICE EVM15B.)
     
  • Loudspeakerrepair.com Site internet.
     
  • La Maison du Haut-parleur à :
    • 138 avenue Parmentier, 75011 Paris, Tel 01 43 57 80 55.
    • 46 rue Juliette Recamier, 69006 Lyon, Tel 04 72 74 15 18.
    • 8 rue Ozenne, 31000 Toulouse, Tel 05 61 52 69 61.
  • Tout le haut-parleur.com site Internet de réparation et vente de HP.



Remplacement d'un tweeter

Mise à jour : 2009-05-08.


Méthode :

L'essentiel du chapitre réparation est consacré aux haut-parleurs de graves.
Mais les tweeters grillent aussi parfois, et certainement plus souvent encore que les graves.
Et là encore, après quelques années, on ne retrouve plus la référence identique.

Il est certainement possible de trouver un tweeter de remplacement de rendement et taille à peu prés identique.
Mais le filtre de coupure ne sera pas exactement adapté a ce tweeter :

  • L'impédance à la fréquence de coupure ne sera pas identique.

  • Et une sensibilité a peu prés identique n'est pas exactement identique.

Je vous propose donc de choisir un tweeter de remplacement qui se monte mécaniquement à la place de l'ancien, mais de sensibilité supérieur d'au moins 0.5 ou 0.6 dB.
La sensibilité sera atténué avec deux résistances, l'une en série R4, l'autre en parallèle R5, comme dans le schéma ci dessous :

image256.jpg

Pour obtenir les valeurs justes, les résistances R4 et R5 seront réalisées par plusieurs résistances en parallèles. Sur le schéma, il y en a 2 sur R4 et 2 sur R5.
La valeur des résistances à utiliser, pour une impédance de 8 Ohms, se trouve dans le chapitre "Atténuateur à impédance constante" placé en annexe à la fin de ce chapitre.

Le supplément de sensibilité est utilisé comme une marge de manoeuvre pour le calcul des résistance.
Une marge plus faible est bien sur possible, encore faut-il pourvoir réaliser en pratique les résistances R4 et R5 calculée.
Et cette réalisation est plus facile si l'écart de sensibilité est grand.


Les 5 cas :

  • Mon tweeter était un 16 ohms, le tweeter de remplacement est un 8 ohms parce que je n'ai trouvé rien d'autre.
    Avant même de commencer, si vous voulez avoir 16 Ohms avec un tweeter de 8 ohms, vous devez lui rajouter 8 Ohms en série. (8+8=16)
    Cette résistance de 8 Ohms est un atténuateur qui va bouffer 6 dB.
    Donc le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 6.6 dB au tweeter d'origine.
     

  • Mon tweeter était un 8 ohms, le tweeter de remplacement est un 4 ohms parce que je n'ai trouvé rien d'autre.
    Avant même de commencer, si vous voulez avoir 8 Ohms avec un tweeter de 4 ohms, vous devez lui rajouter 4 Ohms en série. (4+4=8)
    Cette résistance de 4 Ohms est un atténuateur qui va bouffer 6 dB.
    Donc le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 6.6 dB au tweeter d'origine.
     

  • Mon tweeter était un 16 ohms, le tweeter de remplacement est un 4 ohms parce que je n'ai trouvé rien d'autre.
    Avant même de commencer, si vous voulez avoir 16 Ohms avec un tweeter de 4 ohms, vous devez lui rajouter 12 Ohms en série. (4+12=16)
    Cette résistance de 12 Ohms est un atténuateur qui va bouffer 12 dB.
    Donc le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 12.6 dB au tweeter d'origine. Autant dire qu'il faut oublier au plus vite cette solution.
     

  • Mon tweeter était un 8 ohms, le tweeter de remplacement est un 16 ohms parce que je n'ai trouvé rien d'autre.
    Avant même de commencer, si vous voulez avoir 8 Ohms avec un tweeter de 16 ohms, vous devez lui rajouter 16 Ohms en parallèle.
    Cette résistance de 16 Ohms est un atténuateur qui va bouffer 3 dB. D'un autre coté, l'impédance vu de l'ampli est divisée par 2 donc la puissance double.
    Le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 0.6 dB au tweeter d'origine.
     

  • Mon tweeter était un 4 ohms, le tweeter de remplacement est un 8 ohms parce que je n'ai trouvé rien d'autre.
    Avant même de commencer, si vous voulez avoir 4 Ohms avec un tweeter de 8 ohms, vous devez lui rajouter 8 Ohms en parallèle.
    Cette résistance de 8 Ohms est un atténuateur qui va bouffer 3 dB. D'un autre coté, l'impédance vu de l'ampli est divisée par 2 donc la puissance double.
    Le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 0.6 dB au tweeter d'origine.
     

  • Le tweeter de remplacement à la même impédance que le tweeter d'origine.
    Ce sera je pense le cas le plus fréquent, cas qui me sert de base dans l'exemple ci dessous.
    Le remplacement n'est possible que si le tweeter à une sensibilité supérieure ou égale à 0.6 dB au tweeter d'origine.


Autour d'un exemple concret :

Nous allons prendre en exemple le remplacement d'un tweeter d'une sensibilité de 92.4 dB, filtré à F0 = 5500 Hz à 7.42 Ohms.
Le chapitre Le filtre à 6 dB nous indique la formule de calcul et l'atténuation en fonction de la fréquence.
Dans notre cas, C = 1 / Z / 2 / PI / F0 = 1 / 7.42 / 2 / PI / 5500 = 3.9E-6 F = 3.9 uF.

Imaginons maintenant un tweeter de remplacement d'une sensibilité de 94.4 dB, et une impédance de 9.5 Ohms.
La fréquence de coupure est de F0 = 1 / Z / 2 / PI / C = 1 / 9.5 / 2 / PI / 3.9E-6 = 4296 Hz.

Il y a deux série d'essais à faire :

  • Chercher l'atténuation qui convient pour équilibrer les sensibilités.

  • Chercher l'impédance qui convient pour avoir la bonne fréquence de coupure.

Plusieurs itérations seront nécessaire pour arriver au but.

 

Pour l'atténuation (en maintenant une impédance de 9.5 ohms), nous allons prendre un pas de 0.4 dB. La série d'essais à faire est la suivante :

  • -0.4 dB, sensibilité 94.0 dB avec R4 = 0.4 Ohms et R5 = 201.6 Ohms.

  • -0.8 dB, sensibilité 93.6 dB avec R4 = 0.8 Ohms et R5 = 98.5 Ohms.

  • -1.2 dB, sensibilité 93.2 dB avec R4 = 1.2 Ohms et R5 = 64.1 Ohms.

  • -1.6 dB, sensibilité 92.8 dB avec R4 = 1.6 Ohms et R5 = 47.0 Ohms.

  • -2.0 dB, sensibilité 92.4 dB avec R4 = 1.9 Ohms et R5 = 36.7 Ohms.

  • -2.4 dB, sensibilité 92.0 dB avec R4 = 2.3 ohms et R5 = 29.8 Ohms.

En comparaison, la solution -2.4 dB sera moins bonne à l'écoute que la solution -2.0 dB.
Il faut toujours dépasser des deux cotés le réglage optimum pour être certain de l'avoir trouvé.
Nous gardons donc la solution optimale sur 9.5 Ohms :

  • -2.0 dB, sensibilité 92.4 dB avec R4 = 1.9 Ohms et R5 = 36.7 Ohms.

 

En gardant l'atténuation constante à -2.00 dB, nous allons refaire une série d'essais pour faire varier l'impédance. Et bien entendu nous allons commencer à partir du mauvais coté. L'impédance de notre tweeter est de 9.5 ohms.

J'ai un outils de calcul spécifique à étudier pour ce cas.
C'est possible à la main à condition de jongler un peu avec les cases D22 et D23
Une autre solution est de reprendre les équations pour arriver directement à la solution. Ce serait la meilleure des solutions, et il y a de temps en temps des lecteurs matheux... Merci par avance.

  • Impédance réelle 9.50 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 1.9 Ohms et R5 = 36.7 Ohms. Coupure 4296 Hz.

  • Impédance réelle 10.00 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 2.3 Ohms et R5 = 41.9 Ohms. Coupure 4081 Hz.

  • Impédance réelle 9.00 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 1.7 Ohms et R5 = 32.4 Ohms. Coupure 4534 Hz.

  • Impédance réelle 8.50 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 1.4 Ohms et R5 = 28.7 Ohms. Coupure 4799 Hz.

  • Impédance réelle 8.00 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 1.1 Ohms et R5 = 25.5 Ohms. Coupure 5105 Hz.

  • Impédance réelle 7.50 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 0.8 Ohms et R5 = 22.8 Ohms. Coupure 5444 Hz.

  • Impédance réelle 7.00 ohms, Atténuation -2.00 dB, R4 = 0.5 Ohms et R5 = 20.3 Ohms. Coupure 5830 Hz.

La solution 7.50 ohms sera meilleure à l'écoute que les solutions 8.00 et 7.00 Ohms.

Au bout de quelques itérations sur l'impédance, il est utile, nécessaire, indispensable de vérifier l'atténuation.
Normalement il ne devrait pas y avoir de gros écart, mais je vous invite tout de même à faire le test.


Quelques explications :

L'explication de l'impédance est assez simple : votre filtre de coupure a été conçu pour une impédance précise, qui est tout ce qu'on veux sauf exactement 8 Ohms.
En faisant varier l'impédance grâce a l'atténuateur, on finit par retomber par essais successifs à l'impédance optimale du filtre.
Le raccordement avec les autres haut-parleurs devient ainsi optimal.

L'explication de l'atténuation est aussi simple : cela permet de retrouver une courbe de réponse linéaire.
Et pour peu que votre enceinte de départ ne soit pas tout a fait optimisée compte tenu des dispersions de fabrications des haut-parleurs, vous pouvez avoir de meilleurs résultats après un réglage précis.

Enfin, le fait de ne pas avoir à toucher au filtre sera apprécié par beaucoup d'entre vous.

Mécaniquement maintenant, la résistance R5 sera soudée directement entre la borne + et la borne - du tweeter. Pas de soucis, elle tient toute seule.
La résistance R4 sera soudée d'un coté à une borne du tweeter, de l'autre a un fil d'alimentation.
L'autre fil sera soudée à l'autre borne du tweeter, la borne qui n'a pas la résistance R4.
Je vous invite a scotcher la résistance R4 contre celle de R5 pour les faire tenir mécaniquement. Prenez du scotche d'électricien et faites plusieurs tours.
Repérez bien la polarité de branchement entre les fils et votre ancien tweeter, pour brancher le nouveau dans le même sens.

Choix du tweeter : Vous allez pouvoir vous en donner a coeur joie, et prendre les dernières trouvailles commerciales, titane, béryllium, haut rendement, ect...
Plus sérieusement, choisissez un tweeter avec une fréquence de résonance basse, < 1000 Hz, surtout si votre filtre le coupe bas en fréquences.





Annexe :



Égalisation des niveaux

Mise à jour : 2015-07-07.


Atténuateur : l'égalisation des niveaux :

La (ou les) résistance (s) d'égalisation des niveaux est (sont) nécessaire (s) dans pratiquement tous les cas.
Ce n'est pas parce que votre grave médium et votre tweeter ont la même sensibilité donnée par le constructeur qu'elle n'est pas nécessaire.
Les sensibilités sont mesurées à certaines fréquences, qui ne sont pas à la fréquence de coupure.
L'important est de connaître la sensibilité à la fréquence de coupure pour faire l'égalisation en niveau.
Enfin la sensibilité a prendre en compte est une moyenne des sensibilités dans l'axe, à 15, 30, 45 et 60° et des réflexions de votre pièce.
Vous n'avez aucune chance de l'estimer correctement avec la courbe de réponse des haut-parleurs.

En pratique, rien ne vaut une petite série d'essais avec plusieurs résistances et un échelonnement de 0.4 Ohms en 0.4 Ohms, ou même de 0.3 en 0.3 Ohms.
C'est même, l'essais à l'écoute, la seule solution pour avoir des résultats d'écoute de très haute qualité.
Ce pas de mise au point est de l'ordre de 0.2 dB, il est possible de descendre à 0.1 dB sur le tweeter.


Atténuateur à impédance constante par 2 résistances :

image256.jpg

A1 = 10( Att / 20 ), avec Att < 0
R4 = Z * ( 1 - A1 )
R5 = Z * ( A1 / ( 1 - A1 ) ).
J'utilise cette solution dés que l'atténuation dépasse 0.8 ou 1 dB, ou plutôt dés que la résistance série dépasse 1.5 Ohms.


Calcul général de l'atténuation :

Le HP est assimilé à une résistance pure.
C'est possible s'il est monté dans une enceinte close ou sur un baffle plan, et s'il est associé aux correcteurs d'impédance RC et RLC.

Soit R4 la résistance en série avec le HP, R5 la résistance en parallèle et Z l'impédance du HP :
La résistance équivalente à R5 et Z est Req = R5 * Z / ( R5 + Z )
Si vous êtes dans le cas d'un atténuateur simple, entrez R5 = 9E99 pour être très proche de l'infini.
La résistance totale est Rt = Req + R4.

L'ampli est un générateur de tension, tension qui reste constante quelque soit l'impédance du HP. Le calcul respecte cette règle.
Pourtant, tout le monde parle de puissance P en watts...

Tension de calcul, Ut = racine( P * Rt ) en V.
Tension aux bornes de R4, U4 = Ut / Rt * R4
Tension aux bornes de R5, U5 = UHP = Ut - U4
Atténuation du HP, Att = 20 * LOG( UHP / Ut )

Puissance dans la résistance R4 : P4 = U42 / R4
Puissance dans la résistance R5 : P5 = U52 / R5
Puissance dans le HP : PHP = UHP2 / Z


Atténuation et puissance.

Les courbes ci-dessous servent à dimensionner les composants de l'atténuateur en fonction de la puissance de l'ampli, et uniquement a cela, en tenant compte de la puissance moyenne de la musique écoutée.

L'atténuateur est utilisé le plus souvent sur un tweeter ou un médium, ou la puissance moyenne est très faible en Hi-Fi.
Du temps des disque vinyles, et pour une puissance maximale de l'ampli de 0 dB (courbe rouge) :

image844.jpg

  • La bande de 100 à 400 Hz est à -4 dB.
  • De 400 à 2000 Hz, la pente est de 3 dB/octave.
  • Au dessus de 2000 Hz,  la pente est de 6 dB/octave.
  • En dessus de 100 Hz, la pente est de 3 dB/octave.

Sur le forum AUDAX, Cyrille m'a indiqué la courbe bleu "POP" et la courbe verte "AES pleine bande". La courbe rouge correspond au "Classique".
D'autre part, si vous poussez les aigus à fond, vous ajoutez 12 dB à 20000 Hz (et 0 dB à 1000 Hz).
Enfin la notion du -4 dB pour la partie horizontale est assez floue.

Vous prendrez la valeur de votre choix, je vous recommande -4 dB quelque soit la fréquence en SONO
Prenons un exemple avec un ampli de 100 W, l'atténuateur doit être calculé avec 100 * 10(-4/10) = 39.8 W = 40 W
Ou encore plus simple, vous multipliez la puissance de votre ampli par 0.398 (arrondi à 0.4) pour calculer l'atténuateur.
Si votre ampli fait 500 W, vous calculez l'atténuateur à 500 x 0.4 = 200 W.
(De toute façon, même en suivant la courbe AES, et compte tenu qu'une compression se coupe en dessous de 2500 Hz, nous sommes aussi à -4 dB...)

Prenons un exemple (réel) avec un grave qui fait 92 dB, une compression qui en fait 105 dB, le tout alimenté par un ampli de 150 W.
Vous calculez l'atténuation sur 92 - 105 = -13 dB.
Vous calculez la puissance à l'entrée de la compression + résistances avec 150 W - 4 dB c'est à dire 150 x 0.4 = 60 W.
La puissance que doit tenir la compression est 150 W - 13 dB = 150 / 10(10/13)  = 150 / 19.95 = 7.5 W

Et dites vous bien que si, dans l'exemple ci-dessus, vous calculez votre atténuateur avec 150 W au lieu de 60 W, la valeur des résistance ne changera pas, la taille des résistances devra être plus importante, et que sur dimensionner un atténuateur n'est absolument pas un problème en terme de qualité sonore. Le prix est simplement un peu plus élevé.


Impédance constante : Calcul de vos résistances R4 et R5 d'atténuation.

Nous sommes dans le cas d'un atténuateur à impédance constante, avec un atténuateur qui ne change pas l'impédance du HP.
Si vous avez un HP de 8.0 Ohms, et que vous vouliez 3 dB d'atténuation, une fois le HP atténué le filtre verra toujours une impédance de 8.0 Ohms.

Impédance du haut-parleur ( en Ohms ) :
Atténuation souhaitée ( en dB ) :
Puissance de l'enceinte ( en W ) :


Impédance choisie : Calcul de vos résistances R4 et R5 d'atténuation.

Nous sommes dans le cas d'un atténuateur à impédance choisie, avec un atténuateur qui change l'impédance du HP.
Si vous avez un HP de 6.4 Ohms, que vous vouliez 3 dB d'atténuation et une impédance vu par le filtre de 5.7 Ohms, le calculateur trouvera les valeurs de résistances pour que votre filtre voit une impédance de 5.7 Ohms une fois le HP atténué.
Si vous entrez l'impédance du HP identique à l'impédance vue par le filtre, vous êtes exactement dans le cas du calcul à impédance constante, à la précision de la boucle de calcul prés.

Impédance du haut-parleur ( en Ohms ) :
Impédance vue par le filtre passif ( en Ohms ) :
Atténuation souhaitée ( en dB ) :
Puissance de l'enceinte ( en W ) :


Calcul de vérification d'un atténuateur :

Si vous voulez calculer un atténuateur avec juste R4 en série et sans R5, alors R5 = infini.
En pratique, entrez R5 = 9E99.

Impédance du haut-parleur ( en Ohms ) :
R4 ( en Ohms ) :
R5 ( en Ohms ) :
Puissance de l'enceinte ( en W ) :


Influence sur des impédances variables :

Prenons un HP de 8 Ohms, et atténuons le avec une seule résistance de 3.3 Ohms en série.
L'atténuation est de -3.0 dB. Impédance vu par le filtre 11.3 Ohms.
Si l'impédance monte à 16 ohms, l'atténuation tombe à -1.63 dB. Impédance vu par le filtre 19.3 Ohms.
Si l'impédance tombe à 4 ohms, l'atténuation monte à -5.23 dB. Impédance vu par le filtre 7.3 Ohms.
Rapport mini / Maxi = 19.3 / 7.3 = 2.64.

Prenons un HP de 8 Ohms, et atténuons le avec une résistance de 1.25 Ohms en série et 43 Ohms en parallèle.
L'atténuation est de -1.48 dB. Impédance vu par le filtre 8.0 Ohms.
Si l'impédance monte à 16 ohms, l'atténuation passe à -0.88 dB. Impédance vu par le filtre 12.9 Ohms.
Si l'impédance tombe à 4 ohms, l'atténuation monte à -2.55 dB. Impédance vu par le filtre 4.9 Ohms.
Rapport mini / Maxi = 12.9 / 4.9 = 2.63.

Cette petite démonstration montre que l'on a tout intérêt à utiliser l'atténuateur à impédance constante dans tout les cas, surtout si le tweeter à une remontée d'impédance importante autour de sa fréquence de résonance.
Vu par le filtre, les dégâts sont les même, et la meilleure solution reste la correction de l'impédance des tweeters à la fréquence de résonance par un RLC.


Faites vos résistances vous même :

Les résistances de haute qualité non inductive sont des composants coûteux pour ne pas dire hors de prix. (A défaut d'être hors de prix, elles sont hors de ce site !!!)
Les deux liens ci-dessous vous expliqueront comment réaliser vos résistances à partir de mines graphite des crayons papier.
Résistances graphite non inductive.
Résistance de 3.0 Ohms maison.

Ne vous faites pas d'illusion, les résistances très haut de gamme et hors de prix utilisent cette solution, comme le prouve l'image ci-dessous.
Le prix de celle que je vous montre en graphite est de 35 € environ avec des liaisons en argent...
Cela ne vous motive pas pour essayer de les faire vous même à 2 ou 3 € ?

Résistance Duelund Silver coupée en deux pour voir la mine graphite

Les résistances que j'utilisais, en 10 W, lorsque j'étais avec un filtre passif.


Schéma de l'atténuateur :

image256.jpg

Les résistances R4 et R5 sont en pratique composées de deux ou trois résistances en parallèles. (Sauf dans le cas ou le tableau n'a qu'une seule valeur).
Pour les toutes petites atténuations, R5 n'existe pas.

Quand vous arriverez à un réglage à 0.2 dB prés à l'écoute, il se passera quelque chose de magique, le son devenant bon d'un seul coup.
0.2 dB n'est pas un réglage fin : Sur mon filtre actif DCX 2496 de BEHRINGER, les réglages se font à 0.1 dB prés, et c'est parfaitement audible.
Certain dise qu'il ne faut pas couper les décibels en quatre. Pour moi, les découper en 5 est le minimum..;


Atténuateur à potentiomètres :

Il est plus facile de tourner un bouton pour trouver la bonne valeur d'atténuation, que de souder ou dessouder des résistances.
Je conçois parfaitement que certain d'entre vous préfèreront cette solution, à la mise au point et même sur un baffle définitif.
Mais un atténuateur par potentiomètre est un peu moins bon à l'écoute que deux résistances.
Et la notion "à impédance constante" n'est pas tout à fait vrai en pratique. Quelle importance si votre baffle est au point comme cela.

Un potentiomètre à impédance constante a 3 points de connexion.
Un point commun au HP et au filtre, et qui est le bas de la résistance R5, point noté 1 sur le schéma
Un points a une borne du HP, et qui correspond à la jonction R5 / R4, point noté 2 sur le schéma.
Un point aux bornes du filtre et qui correspond à l'entrée sur R4, point noté 3 sur le schéma.
Schéma de branchement d'un potentiomètre à impédance constante :

image138.jpg

image29.jpg

JMK a utilisé les atténuateurs à potentiomètre :

J'ai eu l'occasion d'en utiliser 2 paires - par commodité (du moins le croyais-je) pour la mise au point des mes enceintes 3 voies, sur le HP médium et sur le tweeter.
Jusqu'à ce que je me rende compte de 2 problèmes :

  • Ces atténuateurs sont prévus pour l'atténuation de HP 8 ohms, ce qui peut être assez loin de l'impédance qu'ils ont en réalité sur leur bande d'utilisation.
    Si l'impédance du HP est située entre 7 et 8 ohm, ça peut peut-être convenir dans un premier temps, sinon c'est un peu n'importe quoi
    ......
  • Ces atténuateurs sont donnés pour fournir une impédance constante pour un HP de 8 ohm.
    J'ai constaté à mes dépends que certaines choses étaient assez éloignées des données 'constructeur' et de leurs prétentions théoriques, et donc entrepris de mesurer cette fameuse impédance théoriquement constante !
    J'ai donc effectué une série de mesures.
  • Avec une charge de rigoureusement 8 ohms aux bornes de l'atténuateur afin de vérifier l'impédance de l'ensemble
  • Mesures aux bornes de l'atténuateur pour avoir les valeurs exactes du couple R4 R5 en continu pour commencer,..., et dégrossir le problème.

Horreur :

  • L'impédance de l'ensemble varie joyeusement de 6 à 10 ohms, selon la position du bouton de réglage !!!!!!
  • le couple R4 R5 est très loin de ce qu'il devrait être !!

Résultat: ces bidules atténuent bien la réponse du HP, c'est manifeste à l'écoute, mais ils en déforment terriblement la réponse, avec pour résultat une courbe de réponse absolument chaotique.

A proscrire donc à mon avis pour un usage de qualité voire Hi-Fi.
Et à remplacer, soit par des résistances fixes, soit par des potentiomètres 10 ou 20 ohms, en les ajustant à chaque fois à l'ohm mètre à la valeur voulue pour les essais.
Le résultat n'aura rien à voir !!

Vous venez de tuer proprement les atténuateurs potentiomètrique...

Bien sûr bien sûr...
Ces bidules sont des horreurs et des aberrations en Hi-Fi
Ça m'a fait pas mal galérer, et quel soulagement de s'en passer.
Ceci dit ils sont utilisables en résistance variable après ajustement à l'ohm mètre, sans problème.

Ceci dit, ces bidules sont tout à fait utilisables sur des enceintes sans prétention, la musique sera là et le son correct.

MAIS

Vous aurez une sonorité différente (plus ou moins) entre les enceintes droite et gauche.
Vous perdez toute possibilité d'atteindre le meilleur du HP ainsi atténué - et de vos enceintes.
Si vous voulez affiner vos réglages, vous vous heurterez à des problèmes insolubles.
Si votre système source/préampli/ampli est de bonne qualité, vous aurez sans aucun doute une belle musique, mais très en deçà de ce qu'il est possible de sortir de vos enceintes.

Ceci dit, si les fabricants de ces bidules s'en donnaient la peine, ils pourraient peut-être en faire d'une qualité acceptable, sachant que ce bidule, même bien réglé, a tout de même de grosses limites, étant donné que l'impédance réelle d'un médium ou d'un tweeter est parfois assez loin des 8 ohms pour lesquels ce bidule est fait.


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Logo du site : Conception des enceintes acoustiques

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.