Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 3 510 120
Nombre actuel de lecteurs : 4
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


La solution initiale

Mise à jour : 2009-02-07.


J'ai acheté une maison "2 faces et demi" (compte tenu du décalage en profondeur) équipé d'un chauffage au fuel.
Cette maison fait partie d'un lotissement construit entre 1975 et 1978 qui comprend 100 maisons identiques.
La différence entre les maisons vient de l'orientation de ces maisons entre elle,  et du terrain.
Le chauffage initial de ces maisons est électrique par convecteur, ce qui n'est pas ce que l'on fait de mieux.

Cette maison comprenais :
Un sous sol totalement enterré de 60 m2 et non chauffé.
Un rez de chaussé de 60 m2 avec un garage de 20 m2 non chauffé.
Un étage de 60 m2.
L'isolation est constitué de cloison de plâtre sur les murs avec sans doute de la laine de verre derrière, de vitre à double vitrage de faible épaisseur 4-4-4, de 20 cm de laine de verre dans les combles initialement + le tassement au fil du temps, et de 5 cm de laine de verre sous le plafond du sous sol, dans les zones chauffées au dessus.

Le précédant propriétaire, pour faire des économies de chauffage, s'est fait installer un chauffage central au fuel, avec la chaudière et les cuves de fuel dans le sous sol.
Le sous sol étant totalement enterré, la ventilation du sous sol est assuré par deux petites ouverture de 40x8 cm dans deux angles.
Chaudière et cuves étaient distant d'un mètre sans la moindre séparation par des cloisons.
Le conduit de cheminée sortait du sous sol a l'extérieur, et le haut de la cheminée se trouvait à la hauteur des fenêtre du premier étage.
Mon voisin a eu la "chance" d'avoir cette cheminée à 3 m de la fenêtre de sa chambre...
Des radiateurs à eau ont été installés dans toutes les pièces chauffées, et l'installation n'est pas critiquable a ce niveau.

Le constat en vivant dans la maison était sans appel :
Le sous sol était inexploitable a cause des odeurs de fuel : Ne croyez pas ceux qui disent qu'une installation au fuel cela ne sent pas.
J'ai ajouté une VMC de 300 m3/heure dans le sous sol. Les odeurs ne remontaient plus, mais le linge qui séchait dans le sous sol sentait quand même le fuel.
Ma fille avait la fenêtre de sa chambre à 1 m de la sortie de la cheminée. Elle était asthmatique avec le traitement qui va avec (Ventoline).
Une chaudière au fuel est bruyante, et me réveillait la nuit. (Le quartier est très calme).
Enfin mon voisin m'a fait comprendre qu'une simple lettre recommandée suffisait pour me faire arrêter le chauffage et la production d'eau chaude qui va avec.
Pourquoi ne l'a t'il pas fait dès le premier jour d'installation avec le vrai coupable sous la main ?
(Pour avoir rencontrer l'installateur, j'ai la preuve qu'il a fait signer un papier dégageant sa responsabilité pour l'installation non conforme de la cheminée).


retour_menu.jpg precedant.jpg navigation_chauffage.jpg suite.jpg 11_v.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.