Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 5 388 862
Nombre actuel de lecteurs : 12
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


Filtre actif BEHRINGER DCX 2496

Mise à jour : 20 février 2016


Ce filtre actif est particulièrement remarquable par les possibilités qu'il propose, au prix ou il est vendu.
Comparé à l'écoute au 2300 que j'avais avant, le gain à l'écoute est particulièrement sensible.

Mode d'emploi du filtre actif numérique DCX2496 3.3 Mo.
Mode d'emploi du filtre actif numérique envoyé par Denis DCX2496 7.33 Mo.
J'ai toujours travaillé avec le premier, le second est lui aussi très intéressant.

En 2013 je vous invite à ne mettre aucun Euro dans le tweak de cet appareil, et de passer directement au filtrage dans le PC avec une vrai carte son à 6 ou 8 canaux. Le DCX fait très bien son travail, mais il est dépassé. A moins de 300 € il est intéressant, avec les tweaks il est beaucoup trop cher pour ce qu'il propose aujourd'hui.
Et si vous êtes prêt à mettre 1000 € dans un DCX tweaké, pourquoi ne pas regarder ce que propose les autres marques au même prix ? Un XILICA travaille sur 40 bits en virgule flottante là ou le DCX n'est qu'à 32 bits...

Les deux vidéos de Jipihorn's Blog sur le DCX 2496 durent 34 et 32 minutes et pourraient être condensées en 10 minutes, mais elles ont le mérite d'exister.

  • Les deux DCX, standard et modifié, mesurés. N'utilisez pas l'appareil modifié SELECTRONIC en analogique, ou coupez les quatre condensateurs indiqués. Si vous devenez convaincu de ne pas tweaker le DCX le but de cette vidéo sera rempli.
  • Description interne. Les prises RCA en argent en prennent pour leur grade...


Possibilités et utilisation :

Le filtre actif DCX 2496 est un "processeur d'enceinte" capable de faire beaucoup de chose et pas seulement le filtrage. C'est en utilisant toutes les possibilités de ce matériel que vous aurez les meilleurs résultats à l'écoute. Les audiophiles qui ne l'utilisent qu'en filtrage passent à coté de beaucoup de gains à l'écoute.

  • La correction individuelle des HP avant filtrage :
    Aucun HP n'est parfaitement linéaire. Avec un filtre passif, le filtrage faisait aussi correction de la courbe de réponse. Avec les filtres actifs numérique, il est absolument indispensable de linéariser individuellement chacun des HP avant filtrage, sur une plage de fréquence aussi large que possible.
    Cette linéarisation se fait avec l'égaliseur paramétrique de chacune des 6 sorties. Vous avez jusqu'à neuf réglages possibles par sortie, mais la mémoire disponible ne permet pas d'utiliser les 6*9=54 réglages disponibles. En trois voies, ne dépassez pas 5 à 6 réglages par sortie.
    Voir aussi le chapitre suivant : Égaliseur et Égalisation.

  • Le filtrage :
    Là je n'au aucune inquiétude, c'est la raison pour laquelle vous avez acheté cet appareil.
    Les solutions de filtrage qui marchent, ne sont pas aussi évidente qu'il y parait. Je vous invite à consulter le chapitre : Filtres 2 et 3 voies et tableur JMLC, ou d'utiliser directement le simulateur théorique de filtres JMLC.
    Un bon filtre doit avoir un raccordement à -6 dB pour avoir une courbe de réponse en coïncidence plate, la définition du filtre Butterworth est à -3 dB.

  • Niveau relatif entre les HP :
    Vous pouvez régler le niveau de chacun des HP, et compenser ainsi très finement les différences de sensibilités. Le réglage se fait par pas de 0.1 dB, de -15 à +15 dB.

  • Polarité absolue :
    C'est le réglage en phase ou hors phase qui prend deux valeurs, Normal ou Inverted.
    C'est la simulation avec le tableur JMLC qui vous donne les bonnes valeurs de réglages, 0° = Normal, 180° = Inverted.
    Je vous invite à oublier les autres méthodes, et à vérifier votre filtrage avec le tableur, parce qu'il y a des exceptions. Attention aussi aux pièges des amplis qui inversent la phase.
    Lire aussi le chapitre Mise en phase.

  • Délais :
    C'est le retard à appliquer aux HP de médium ou d'aigu par rapport au HP de grave, ce que vous faisiez par recul des HP avec votre filtre passif. Avec un filtre actif, vous devez aligner les centres acoustiques des HP dans le même plan vertical.
    C'est la simulation avec le tableur JMLC qui vous donne les délais théoriques à utiliser. Je parle bien de délais théorique pace qu'en pratique ils peuvent être plus important. Seule la mesure peut vous garantir un bon réglage, à condition d'utiliser la bonne méthode de mesure. Voir dans les chapitres "Mesures" : Réglage des délais entre les HP.

  • Phase :
    Le DCX dispose, à coté du réglage du délais, un réglage de phase entre 0° et 180° par pas de 5°. Si vous ajoutez de la phase, vous devez retrancher du délais.
    Phase et délais ne sont pas identiques, le délais est constant avec la fréquence, la phase donne un retard qui change avec la fréquence.
    Les concepteurs du DCX ont ajouté un réglage de phase à coté de celui du délais, il y a bien des raisons pour cela. Pourtant les bonnes pratiques lues sur les forums recommandent de laisser la phase à 0°.
    Le tableur JMLC ne calcule pas avec la phase, et le réglage de polarité absolue est formulé comme si c'était une phase. Attention !!!

    En musique dématérialisée il est possible de corriger la phase du filtre et de l'enceinte, pour 0 €. Ne vous privez surtout pas du gain apporté par cette solution, même si vous le faites en boucle ouverte.

  • Mute et Compare :
    MUTE permet d'éteindre une ou plusieurs sorties. Par exemple pour égaliser chaque HP individuellement avant filtrage, vous faites un Mute de 5 sorties et vous en gardez une seule active. Autre exemple, pour vérifier les délais à l'écoute, vous faites un MUTE des 3 sorties d'un canal, pour n'avoir que l'autre canal actif.
    COMPARE permet de comparer à l'écoute le réglage enregistré avec celui que vous venez de modifier. Si la modification est meilleure, vous l'enregistrez, si elle est moins bonne vous la modifiez.
    Application : Vérifier à l'écoute le réglage des délais et des niveaux relatifs. Chercher la bonne fréquence de coupure, en faisant attention au fait que si vous changez la fréquence de coupure vous devez aussi ajuster les délais.

  • Correction individuelle des HP et filtrage :
    Nous avons vu les deux points séparément ci-dessus, nous allons nous intéresser au résultat global, HP par HP. La courbe de réponse d'un HP filtré comprend trois zones :
    - Une zone plate, jusque -0.5 ou -1 dB.
    - Un arrondi entre -1 et -10 dB, avec les points significatifs à -3 et -6 dB.
    - Une pente d'atténuation constante en dessous de -10 dB.
    Le HP filtré doit suivre rigoureusement la courbe théorique du filtre dans les trois zones, et jusque -15 ou -20 dB. Le simulateur théorique de filtres JMLC vous calcule la courbe théorique jusque -18 dB. Ce point est particulièrement important sur les compression + pavillon utilisées à la limite par certain d'entre vous.

  • Correction individuelle des HP montés dans leur enceinte :
    C'est par exemple une transformée de Linkwitz pour les HP montés en enceintes close, ou la correction de la largeur de l'enceinte pour une utilisation en extérieur.
    La transformée de Linkwitz peut vous apporter un gain très sensible à l'écoute d'un HP qui entre "au chausse pied" dans une enceinte pas toujours adaptée.


Liaison directe PC DCX :

L'entrée numérique du DCX est en AES/EBU avec une impédance de 110 Ohms.
Même si cette entrée accepte du S/PDIF en 75 Ohms, il y a une désadaptation d'impédance au niveau de la prise XLR.
Vous aurez un son, aucun problème à ce niveau, mais il pourrait être mieux si l'impédance est respectée.
Je vous recommande une excellente interface qui sort directement en AES/EBU, par exemple la Yellowtec PUC2 Lite et son driver ASIO dédié. (Sans son driver ASIO, point de 24 bits à 192 kHz avec un PC Windows).


Module de symétrisation et dissymétrisation :

Je n'ai pas d'application, mais cela peut toujours servir...
http://hyperbol.free.fr/Sommaire/Modsymdesym/modsymdesym.htm

Dans le cadre d'une application Hi-Fi, avec des amplis qui ont des entrées RCA, je faits la dissymétrisation directement avec les câbles. Cela fonctionne très bien avec une liaison courte, longueur inférieure ou égale à 1.5 m, et ne fonctionne pas sur une liaison longue. Ce branchement est celui indiqué dans la documentation BEHRINGER.

image248.jpg

image249.jpg


Atténuation en sortie :

Au moment de la sortie du DCX, tout les Audiophiles écrivaient qu'il fallait atténuer en sortie du DCX, donc sur 6 canaux.
Plusieurs années ont passées, le sujet est beaucoup moins, ou très peu souvent, abordé.
J'ai ressorti à Toussaint 2012 une solution avec un matériel acheté il y a 3 ou 4 ans, matériel qu'il a fallut réparer pour cause de ronflette indésirable : Le potentiomètre électronique à 6 voies de SELECTRONIC.
La réparation est parfaite, le potentiomètre est resté moins de 48 H dans la chaîne parce que la perte de qualité à l'écoute d'une électronique en plus est plus important que le gain d'une conversion N/A sur un signal de niveau plus élevé.

Je reste persuadé que la seule, la vrai, solution Audiophile ne peut être qu'en passif.
Il y a la solution audiophile parfaite, un atténuateur à 23 positions. Le prix est franchement dissuasif, surtout qu'il faut ajouter un coffret, des prises, des câbles en plus...
J'ai installé une solution infiniment plus simples est moins chère, un atténuateur de 15 dB directement dans les prises XLR en sortie du DCX. Prix 2.40 € pour 12 résistances.
Le tweak maison de mon DCX, avec les sorties passives, a conservé les prises XLR, mais sur un signal "Unbalanced". 2 résistances 1/4 W suffisent pour l'atténuation.
Ce ne serai pas un problème de faire entrer 4 résistances 1/4 W dans une prise XLR pour un signal "Balanced", il y a la place.
Le reste de l'atténuation se fait directement avec les potentiomètres numérique des applications, directement dans le PC. Je suis en "full numérique" des sources jusqu'au filtre actif.

Une atténuation passive en sortie du DCX est nécessaire, le gain à l'écoute est sensible.
Pour moi il est inutile d'aller plus loin qu'une atténuation fixe placée directement dans les prises XLR.
Mais vous aurez à chercher, par essais successifs, l'atténuation optimale qui convient à votre cas. Au prix des résistances ce n'est pas un problème.
Lorsqu'il existe des solutions audiophiles simples et pas chères, pourquoi s'en passer ?

 

Atténuation fixe :

  • La solution la plus simple est d'intercaler deux résistances dans chaque prise XLR de sortie.
    Le calcul se fait directement avec le formulaire ci-dessous.
    L'exemple est celui de mes amplis, avec une impédance d'entrée de 10 k = 10000 Ohms et une atténuation de 15 dB. Il faut 8.2 K en série et 2.2 K en parallèle.
    Avec une impédance d'ampli de 20 k, une résistance de 8.2 K en série et 2.2 k en parallèle, l'atténuation réelle sera 17.15 dB.
    N'oubliez pas que l'atténuation est logarithmique : 10, 12, 15, 18, 22, 27, 33, 39, 47 dB...

    Impédance de l'ampli ( en Ohms ) : 
    Atténuation souhaitée ( en dB ) : 

    L'atténuation de 15 dB est sans doute un peu juste, il faudra que j'essaye 18 ou 22 dB. A suivre...

     

Atténuation par potentiomètre :

  • Une autre solution est d'utiliser un Potentiomètre ALPS à 6 voies dont j'ai lu sur les forums un déséquilibre trop grand entre les voies.
  • Toujours sur l'idée du potentiomètre ce montage permet d'utiliser des composants CERMET pour Se réaliser un potentiomètre 6 voies de précision.
  • Certain arrivent a bricoler un potentiomètre 6 voies a partir de potentiomètres 2 et 4 voies empilés, ou avec des trains d'engrenages.

     

Atténuation par sélecteurs multi positions :

  • On trouve des Atténuateurs passifs 6 voies a 23 positions chez SELECTRONIC, mais le prix est élevé, pour ne pas dire dissuasif : 379 €. (16.50 € par position)
  • Un concurent pour les atténuateurs à 23 positions : Goldpoint level controls. Un peu moins cher, mais pas tant que ça!!!
  • JC BALTHAZARD à trouvé moins cher chez RADIOSPARE :
    - Mécanisme Référence : 118-9520, Prix : 7,55 €.
    - Galettes 12 positions Référence : 118-9570, Prix : 15,91€ l'une et 95.46 € les 6.
    - Axe Référence : 118-9540, Prix : 7,34 €.
    - 12x2x6=144 résistances à 1% 1.4 W, Prix : 144x0.30=43.20 €
    Ce qui met le sélecteur complet à 153.55 € pour 12 positions. .

    En réfléchissant, le prix par position chez SELECTRONIC n'est pas si élevé que cela, et 12 positions c'est trop peu...
  • Je pense a un système de sélecteur mais a partir de deux séries d'inverseurs tri ou quadripolaires qui commutent un réseau de résistances :
    24 inverseurs tripolaires à 4;50 € l'un = 108 € + 43.20 € de résistances, total 152.20 €.
    Ou trois séries d'inverseurs bipolaires :
    36 inverseurs bipolaires à 2 € l'un = 72 € + 43.20 € de résistances, total 115.20 €.
    Une solution à 4 positions permet de faire 75% de l'atténuation après le DCX, les 25% restants se feraient dans le lecteur FOOBAR du PC comme aujourd'hui. Cela ne convient que si vous avez qu'une seule source.

     

Atténuation multivoies électronique :

  • SELECTRONIC propose aussi un Potentiomètre électronique à 6 voies, qui se place après le DCX, et que j'ai acheté d'occasion 180 € le 14 février 2009. Le bouton de volume est motorisé, avec une télécommande.
    Alors que la LED -40 dB du DCX s'allumait péniblement à niveau d'écoute modéré sur les crêtes lorsque le potentiomètre était placé avant le DCX, les LED -40, -30, -20, -10 et -5 dB s'allument avec le potentiomètre électronique.
    Je l'ai gardé 48 H sur mon installation, la parte de qualité est inadmissible compte tenu de mon niveau d'exigence.
  • AUDIOPHONICS propose un Contrôleur de volume 6 voies en kit, avec une carte contrôleur et 3 cartes de contrôle du volume.

     

Autres atténuations :

  • Certain arrivent a bricoler un système à relais commandés par une logique électronique.

 

Mon atténuateur SELECTRONIC avait un soucis de bruit parasite. J'en ai parlé sur un forum. Alain m'a fait la réponse suivante :

Ayant eu à régler un problème de câble défectueux qui posait problème sur l'une des 6 voies, j'ai du démonter une bonne partie de l'installation. J'en ai donc profité pour faire des photos du circuit de SELECTRONIC. J'ai eu ce problème de Buzz, etc. lorsque j'ai monté cet appareil qui est retourné chez SELECTRONIC (à Lille) avec qui j'ai du batailler pas mal pour qu'ils mènent les investigations nécessaires.
Finalement, l'appareil est revenu silencieux. Ils avaient ajouté un condensateur CMS de 100 nF (nano Farad) entre les masses analogique et numérique. (Il y a 2 circuits d'alimentation distincts).
Tu trouveras ci-joint des photos du circuit. J'ai cerclé en jaune le condensateur ajouté. Il n'est pas obligatoire de mettre un condensateur CMS mais attention de ne pas faire de trou car le circuit imprimé est double face !

image899.jpg


Tweak :

Tweak du BEHRINGER DCX 2496 pour les nuls. Malheusement le site à fermé, j'ai donc retiré le lien.
Il ne me reste qu'a prendre des photos de mon tweak "sorties passives". Je ne suis pas pressé de tout débrancher pour le faire...

J'ai retiré purement et simplement un avis que j'avais écris sur la base d'une intuition, concernant les relations entre le site de Thierry MARTIN et la société SELECTRONIC.
Si j'ai eu cette intuition, je suppose que je ne dois pas être le seul dans ce cas.
Le courriel ci-dessous apporte un éclairage intéressant.
Il se trouve ici avec l'accord de son auteur et dans le plus strict respect des règles déontologiques de ce site.

De:
Eric MAINARDI
SELECTRONIC

Bonjour DOMINIQUE,
Je me sens contraint de réagir à votre remarque acerbe nous concernant en bas de votre page
../php/filtredcx.php
Tout laisse à penser en effet que SELECTRONIC est derrière le site DCX2496.fr.
Il est un fait que SELECTRONIC commercialise des kits de son entière conception basés sur des critères extrêmement stricts en matière de qualité, de performances et de prix, en parfait accord avec les concepts longuement analysés et exposés par Thierry MARTIN sur son site. Et les résultats obtenus sont d'autant plus probants qu'ils sont exempts de toute considération "audiophile" seul le pragmatisme prévaut.
Il se trouve qu'en matière d'audio de haut niveau, la parfaite concordance d'esprit et la justesse d'analyse partagées entre THIERRY et nous, nous ont évidemment rapprochés, au point de travailler ensemble, le plus naturellement du monde, à de nouveaux développements et c'est bien ce qui transparaît du site dcx2496.fr. Et accessoirement, de devenir amis, ce qui n'est pas le moins important.

D'un autre côté, bien sûr, on peut toujours trouver tout moins cher ailleurs sur terre grâce à GOOGLE... Mais je vous mets au défi de trouver une entreprise commerciale comme SELECTRONIC capable, depuis 30 ans, de vous proposer des kits et des produits audio de ce niveau de qualité à un prix aussi juste. Vous n'imaginez pas ce que suppose d'approvisionner ou de faire fabriquer (car nous faisons fabriquer spécialement tout ce que nous ne trouvons pas en standard) les composants audiophiles les meilleurs que nous vous apportons sur un plateau. L'approvisionnement en composants audio devient chaque jour plus insoluble.
Sachez en outre que nous ne comptons pas un centime d'euro de développement dans nos kits, sinon ils seraient purement et simplement invendables et nous aurions arrêté cette activité depuis longtemps, car ne vous imaginez surtout pas que le marché du DIY audiophile tel que vous l'envisagez compte des milliers d'adeptes... Non , tout au plus quelques dizaines d'individus.

Espérant avoir clarifié notre position,
Cordialement,
Eric MAINARDI
Directeur commercial,
http://www.selectronic.fr/


Bien longtemps après j'ai adopté les sorties passives sur mon DCX, en achetant les composants à LYON, et en utilisant les informations du site de Thierry. Le Tweak a fonctionné du premier coup. Je sais simplement souder et lire les explications. Je vais certainement m'enhardir un peu...


Le Q Link 18 :

Je laisse cette partie, mais je vous invite vivement à utiliser le simulateur de filtre passif JMLC pour regarder le résultat théorique de votre filtre.

Par Q Link 18 il faut lire Quazi Linkwitz à 18 dB/octave.
Ce filtre n'existe pas directement dans le BEHRINGER DCX 2496, mais vous pouvez le réaliser facilement (message de Dada du jeudi 27 novembre 2014 à 18:10:18 sur le forum Audax), avec un filtre Butt 18 et une égalisation BP avec Q=0.7 Gain de -3 dB et la fréquence de coupure de votre filtre.

Ce filtre a une coupure à -6 dB, comme tous les filtres Linkwitz Riley, et donc une réponse en coincidence excellente.
L'utilisation optimale est obtenue, pour une coupure à 1000 Hz, avec le passe haut coupé à 930 Hz, avec le passe bas coupé à 1070 Hz, et avec un délai sur le passe haut de 72 mm.
PH / 1.07, PB * 1.07, délai = 0.21 * 343707 / F en mm.
La courbe de réponse dans l'axe reste entre 0 et -0.5 dB, la réponse en coincidence entre +1.1 et -0.6 dB, et avec des délais de phase et de groupe remarquablement bons sans correction électronique.


Pente de coupure :

Je laisse cette partie, mais je vous invite vivement à utiliser le simulateur de filtre passif JMLC pour regarder le résultat théorique de votre filtre.

Rappel du calcul du filtre Butterworth à 18 dB, raccord à -5 dB, d'après la méthode de Jean Michel LE CLEAC'H :

  • Le passe bas doit être coupé à 0.8729 * F = 0.8729 * 1000 = 872.9 Hz = FPB.
  • Le passe haut doit être coupé à 1.1456 * F = 1.1456 * 1000 = 1145.6 Hz = FPH.
  • Passe bas et passe haut sont en opposition de phase.
  • Delay = 0.22 * 344000 / F = 0.22 * 344707 / 1000 = 75.6 mm sur le haut-parleur qui a le passe-haut.
  • FPH / FPB = 1.3125

Ce filtrage conduit a de très grand Delay aux basses fréquences : 605 mm à 125 Hz.
La précision des coefficients est beaucoup plus grande que ce qui est réalisable en pratique dans un DCX...

Attention :
Il y a une interprétation délicate entre la simulation avec le fichier de calcul, et les valeurs à rentrer dans le DCX.
Les décalages positifs correspondent à une avance du HP, le DCX demande de rentrer un retard.
A la simulation de mon système, j'ai trouvé 610 mm sur le grave et 16 mm sur le médium.
Les valeurs à rentrer dans le DCX sont un DELAY de 610 mm sur le tweeter, et 610 - 16 = 594 mm sur le médium.
D'autre part la simulation n'intègre pas le Delay de groupe de la charge du haut-parleur de grave.

DELAY Fichier de calcul DCX 2496
Grave 610 mm 0 mm
Médium 16 mm 610 - 16 = 594 mm
Aigu 0 mm 610 mm


Filtre Linkwitz Riley à 24 dB :

  • Pas de décalage des fréquences de coupure : Fréquence passe-haut = Fréquence passe-bas.
  • Pas d'inversion de phase.
  • Pas d'égalisation à prévoir.
  • Pas de Delay particulier, valeur théorique 0 mm, beaucoup plus en pratique.


Filtre 12 et 18 dB :

Copier coller sans coupures de la partie la plus intéressante d'un échange sur le forum http://www.audax.fr :

Bonjour a tous ,

Le but de ce post est de proposer, a partir du génial fichier de calcul de Jean Michel Le Cleach, une alternative ( surtout pour un filtre 2 voies passif ) aux propositions de :
- JMLC lui même et son Butterworth 3eme ordre a fréquences décalées et retard sur le passe-haut.
- Francis (site Francisaudio) et son Butterworth 2eme + 1er ordre a fréquences décalées et retard sur le passe-haut.
- Jacques Fuchs et son Linkwitz Rilley 4eme ordre inverse et retard sur le passe-haut.

Lorsque la mission est de s'attaquer a une enceinte 2 voies passive, avec une coupure entre le grave medium et le tweeter située généralement entre 1000 Hz et 4000 Hz, il m'a semble intéressant de tenir compte de certaines faiblesses et/ou caractéristiques des haut-parleurs dans cette zone :

Une des toutes petites faiblesses du JMLC reste pour moi l'apparition d'une très légère bosse de l'ordre du décibel, aussi bien sur la courbe en coïncidence ( a Fc dans ce cas ), que sur la courbe dans l'axe ( a 1.5 Fc cette fois ).
C'est gênant parce que c'est précisément dans cette zone ( disons de 1 a 4 kHz environ ) que la majorité des grave medium ont une remontée de leur courbe amplitude fréquences.
D'autre part , de nombreux tweeters a dôme possèdent également une légère "cloche" dans la zone 1500 a 8000 Hz environ.
Donc, a tout prendre, dans cette zone si sensible je préfère une légère atténuation de l'ordre du dB plutôt qu'une légère accentuation ( pour ne pas cumuler ), c'est un 1er point.

Maintenant, sur l'aspect pratique de la réalisation, il est plus facile d'obtenir une pente électrique élevée sur le passe-bas du grave medium ( après une linéarisation très simple de sa remontée d'impédance ) que sur le passe-haut du tweeter.
Par ailleurs, limiter le nombre de composants en série avec le tweeter permet probablement de préserver plus facilement la "transparence" de la reproduction, en tout cas il est certainement plus facile de ne "manipuler" que 1 ou 2 composants passifs sur le passe-haut de ce tweeter, tous ceux qui se sont amuse a la mise au point d'un filtre passif me comprendront...

Bon alors en pratique ça donne quoi ? :


On appellera la fréquence de coupure FC, la fréquence a laquelle les passe-bas et passe-haut se croisent, ici au point -6.6 dB environ .

- Creux de l'ordre de 0.6 dB a FC sur la courbe en coïncidence.
- Creux de l'ordre de 1 dB ( typiquement de 0.7 a 0.9 dB ) de FC a environ 2.5 x FC.
- A aucun moment un quelconque dépassement aussi bien sur la courbe en coïncidence que sur la courbe dans l'axe.
- Une constance exceptionnelle ( meilleure encore que celle du JMLC ? ) du temps de propagation de groupe jusqu'a une fréquence d'au moins 2 x FC.


Mise en oeuvre :

- Passe-bas type Bessel 3eme ordre a 0.707 x Fc
- Passe-haut type Butterworth 2eme ordre a 1.414 x Fc
- Inversion de phase du tweeter
- recul de 0.23 longueur d'onde a Fc


Sur le fichier de calcul de Jean Michel, un exemple pratique avec FC = 1000 Hz .

D'abord je coupe les passe-bas 2 et passe-haut 2 dont on ne se sert pas ici a 50 000 Hz 4eme ordre pour que leur influence soit négligeable sur la bande audio ...

Passe-bas 1 : Bessel 3 ; 707 Hz ; décalage 78 a 80 mm .
Passe-haut 1 : Butterworth 2 ; 1414 Hz ; décalage 0 ; phase ajoutée 180° .


Comme dirait Francis : pour en discuter ?

a tchao dada .

-------------------

Bonjour,

Bravo, c'est excellent.

Personnellement en 2 voies je trouve avec votre configuration un optimum de décalage (avancée du grave ou recul du medium) de 0,15 fois la longueur d'onde.
Pour FC = 1000Hz cela donne une avancée du grave de 50mm.

Les 2 seuls petits défauts (mais négligeables) sont la faible pente d'atténuation du passe-haut du medium et le creux (mais de faible profondeur) que l'on trouve a la fois sur la courbe en coïncidence et la courbe de réponse normale (l'un ne pouvant pas compenser l'autres, les ultrasensibles pourraient y trouver une légère faiblesse vers la fréquence de filtrage).

Encore bravo. Ce filtre contentera certainement ceux qui peuvent se contenter d'une pente d'atténuation de 12dB/octave pour le passe-haut du medium.

J'ai mis dans [son-qc] un message annonçant une nouvelle version du ma fichier de calcul qui permet de visualiser la réponse sur un signal carre, le résultat avec votre filtre est excellent.

Cordiales salutations

Jean-Michel Le Cleac'H


retour_menu.jpg precedant.jpg navigation_filtre.jpg suite.jpg 05_v.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Logo du site : Conception des enceintes acoustiques

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.