Accueil Table des
matières
Forum Compteur pour tout le site : 5 765 260
Nombre actuel de lecteurs : 24
Base HP
Calculs enceintes
Moteur de
recherche
Lexique
Le site
Contact
Notions
techniques
Baffles et
enceintes
Le filtrage
Calculs des filtres
Réalisations
et plans
Autour des HP
et enceintes
Mon système Hors sujets

image121-4.jpg


Filtre actif, tri amplification active

Mise à jour : 2012-05-12.


Une autre petite annonce proposait un filtre actif BEHRINGER 2300 pour 85 €. Avec les frais de port, cela a fait 95 €. Le troisième ampli fut un CAIRN 4807 à 230 €. Enfin la connectique XLR est revenue à 36 €, un câble XLR male / XLR femelle de 60 cm de long coûtant presque le même prix qu'un adaptateur XLR / RCA.
Le passage en tri amplification me revient donc à 361 €.

La fréquence de coupure du large bande et du tweeter est descendue immédiatement à 7500 Hz au lieu de 12 à 15000 Hz en passif ( 0.47 uF en série avec le tweeter, coupure naturelle du large bande ).
Le gain en propreté du haut médium et de l'aigu est sensible. La puissance acoustique est encore augmentée.
Il n'est pas possible de descendre la coupure plus bas sans perte de qualité. Ce doit être la limite de ce tweeter pourtant donné pour descendre à 5000 Hz.
Mais il faut noter un buzz sensible à moins de 1 m, les filtres actifs BEHRINGER 2300 et 2310 ne sont pas un modèle de silence.

La petite annonce proposait pour 100 € un lecteur PHILIPS CD723 modifié (Voir en annexe). Je n'ai pas laissé passé l'affaire...
Je l'ai reçu un soir, mais je n'ai pas eu le temps de bien l'écouter.
Par contre, en rentrant du travail le lendemain, ce sont mes enfants ( 10 et 14 ans, la "petite" de 7 ans n'a pas d'avis ) qui m'ont dit : "Il est bon ton nouveau lecteur Papa".
Or ils n'ont pas fait d'écoutes comparatives. C'est un jugement en absolu sur leur mémoire auditive. J'en suis resté sur le cul, si je puis me permettre.
Mes écoutes confirment parfaitement leur jugement, Le DVD n'est pas si bon que cela en comparaison.

J'ai ressorti les compressions 1" + pavillon pour les essayer à la place des tweeters FOSTEX T925.
Ces compressions sont capables de marcher à partir de 1000 Hz. Les 21 cm larges bandes montent jusqu'a au moins 15000 Hz.
La plage de fréquences de coupures théoriques possibles est grande, de 1000 à 15000 Hz...
La pratique est tout autre. La coupure optimale se trouve à 1200 Hz.
Mais l'écoute est décevante à la longue, en semblant meilleure en comparaison immédiate.
Il faudrait certainement essayer en 4 voies, mais devant la facilité à faire monter les 21 cm jusqu'à 6000 ou 7000 Hz, j'ai préféré retirer les compressions et revenir aux tweeters.

J'ai troqué mon 2310 par un 2300, extérieurement identique au mien, mais modifié DIY à l'intérieur.
La première différence est un crantage des potentiomètres deux fois plus fin sur le 2300 que sur le 2310. La précision de réglage est meilleure.
A l'écoute, la différence est flagrante, et l'aigu est bien meilleur avec le 2300.
La fréquence de coupure a été remontée aux alentours de 8000 Hz.

Dans une discussion sur les caissons de basses dans un forum, un internaute disait qu'en rajoutant 3 composants passif entre le filtre actif et l'ampli de grave, et a condition d'avoir une fréquence de coupure assez basse, il était possible de remonter progressivement le niveau de +1 dB a 90 Hz, +3 dB a 40 Hz et +5.5 dB à 20 Hz. Voir le chapitre Filtre Actif.

image220.jpg
 

J'ai utilisé une capa de 220 nF et une résistance de 8.2 K au lieu des 470 nF et 10 k, et je n'ai pas supprimé la résistance en série avec le grave.
Il y a plus de grave, une image sonore beaucoup plus grande, et la clarté du bas-médium est rigoureusement la même qu'avant.
Absolument remarquable ce petit montage à 1 €...

Faire écouter son système a des internautes mieux équipés que vous, permet aussi de déceler les défauts rapidement.
Les tweeters FOSTEX T925 sont remarquables au dessus de 15000 Hz, mais manquent de corps de 5000 à 15000 Hz. Cela se traduit par un manque de définition dans le haut médium.
Le remplacement par des tweeters FOSTEX FT66H avec une coupure à 5200 Hz a réglé le problème. Mais je défie quiconque, a la simple vue de la courbe de réponse, de le savoir...
L'extrême aigu est un peu plus atténué qu'avec les T925, mais le gain global est très nettement en faveur du FT66H.
Si on fait un retour en arrière, la combinaison médium AUDAX HD17HR37 / FOSTEX T925 aurait beaucoup mieux fonctionné avec ce FT66H.
C'est la première fois que je prends les articles de l'audiophile a défaut à ce point. J'ai su plus tard que le FT66H n'existait pas à l'époque.


Ce qui n'a pas marché :

Rédigé en 2012.

Je ne sais toujours pas pourquoi compression + pavillon n'ont pas mieux fonctionnés qu'un tweeter.
Sans doute faut-il éviter les différences de sensibilité trop importante entre les HP ?

J'ai toujours les tweeters annulaires à haut rendement, qui m'interdisent des coupures plus basse entre médium et tweeter.
Un simple tweeter à dôme coupé à 2000 Hz marche bien mieux, et avec la multi amplification active la différence de sensibilité n'est plus un problème.


retour_menu.jpg precedant.jpg navigation_evolution.jpg suite.jpg 10_v.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.

Logo du site : Conception des enceintes acoustiques

Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes légales et moins légales.