Menus déroulants Accueil 1ere page du site Compteur pour tout le site : 7 342 379
Nombre actuel de lecteurs : 39
Forum Moteur de recherche Lexique

image121-4.jpg


Essais à l'écoute sur les câbles

Mise à jour : 17 mars 2019.


La problématique des essais :

Lorsque vous voulez essayer des câbles de modulation, ou de HP, à l'écoute, vous partez de la solution actuellement en place.
Pour essayer les nouveaux câbles, vous devez arrêter votre installation, débrancher les uns, rebrancher les autres, remettre la chaîne en marche, et relancer l'écoute.
Cette opération demande 5 minutes environ, et nous n'allons pas chipoter pour quelques secondes.
L'important c'est qu'au bout des 5 minutes, vous avez oublié l'écoute précédante.
Comment comparer des différences très faibles entre deux câbles si le seul fait de débrancher et rebrancher vous fait perdre la mémoire de l'écoute précédante ?

Il y a les essais longue durée : 3 jours avec un jeu de câbles, 3 jours avec un autre.
Là encore la mémoire auditive sera vidée entre chaque essais : Un malaise sera peut être perçue, mais la différence ne sera pas quantifiable.
D'autre part vous allez vous prendre en pleine figure l'effet placebo : Vous aviez des câbles "no name", vous venez de mettre 500 € dans les nouveaux câbles, vous avez donc envie de les trouver meilleurs, et vous allez vous persuader qu'ils le sont réellement.

Dans les deux cas évoqués ci-dessus, la comparaison de deux câbles avec un temps entre les deux vous fait perdre la mémoire du son entendu, et vous n'êtes jamais certain de vos choix.
Certain affirmeront qu'ils ont entendus la différence, ils vous affirmeront que telle référence est meilleurs que l'autre.
Mais si vous les pousser dans leur retranchement le doute refera surface.
Compte tenu de la procédure de test le doute est légitime, la compétance et la bonne fois du testeur ne rentrent pas en ligne de compte.
Comment faire pour faire des tests plus fiable ?


La comparaison en mono :

Cela fait 47 ans en 2019 que je faits des enceintes DIY.
Quel rapport avec les câbles ? J'y viens...
La mise au point des enceintes demande de comparer deux réglages, un réglage sur une enceinte, un autre réglage sur l'autre enceinte.
Pour faire la comparaison il faut rigoureusement le même signal sur les deux enceintes, un signal en monophonie.
Avec un signal en monophonie, passer de l'écoute d'une enceinte à l'autre, c'est le temps de tourner le bouton de balance de 270°, ou de changer un inverseur.
Ce temps est de moins d'une seconde, vous pouvez passer très vite d'un réglage à l'autre, vous pouvez faire une dizaine d'essais en moins de 5 minutes pour bien cerner les différences.

Comparaison des réglages d'une enceinte, ou comparaison de câbles, il n'y a pas de différence.
L'important est de pouvoir passer très vite d'une solution à l'autre, de faire une bonne dizaine d'essai en un temps bref, pour bien cerner les différences.
L'important est aussi d'avoir des bons critères d'écoute pour ne pas se tromper dans les qualités et les défauts.

Ecoutes des enceintes ou des câbles demandent les même critère de choix sur le résultat entendu.
Je ne cherche pas à écouter le grave, le médium ou les aigus.
J'imagine la taille de l'image sonore d'un réglage, ou d'un câble, par rapport à l'autre.
Plus l'image sonore est large, haute et profonde, meilleur est le réglage, meilleur est le câble.
Une image sonore plus en avant est le signe d'une bande de fréquence plus forte que les autres. Ce n'est pas un bon réglage ou un bon câble.


Les avis et questions sur les forums sont parfois franchement surprenants.
En monophonie vous n'écoutez pas l'enceinte gauche avec l'oreille gauche, et l'enceinte droite avec l'oreille droite !!!
Vous écoutez chaque enceinte avec vos deux oreilles, et vous tournez la tête vers l'enceinte écoutée pour que vos deux oreilles entendent la même chose...


Comment passer sa chaîne en monophonie ?

Il y a deux solutions différentes suivant que vous soyez en analogique ou en numérique.

En analogique : Le préampli passif.

La mise en monophonie se fait avec l'interrupteur placé après le potentiomètre de volume entre les canaux D et G : Ouvert vous êtes en stéréo, fermé vous êtes en mono.
Les deux autres interrupteurs servent à couper les canaux D ou G.
Une fois en monophonie, vous passez très vite d'un canal à l'autre avec les deux autres interrupteurs.
Vous n'avez besoin que d'une entrée stéréo, d'une sortie stéréo, et des trois interrupteurs, supprimez le reste.

Préampli passif


En numérique :

J'utilise les fichiers de correction par convolution pour faire une touche mono numérique.
Voir La touche mono numérique.
Le passage d'un canal à l'autre est moins rapide qu'avec la solution analogique, il y a des buffers numérique et un temps de calcul des corrections qu'il faut vider pour passer d'un canal à l'autre.
Dans ma configuration il faut 1 seconde environ pour passer d'un canal à l'autre.
Comparé aux 5 mn qu'il faut pour arrêter la chaîne, débrancher, rebrancher, remettre en marche, c'est un changement pratiquement instantané.


J'ai comparé mes câbles de modulation DIY avec des câbles du commerce. :

Un internaute m'a prêtté une paire de câbles Hathor de Hi-Fi Câbles, pour un essai à l'écoute.
Cela aurait pu être une autre référence dans une autre marque, il avait ceux là a vendre, et ce sont ceux que j'ai pu essayer.
La comparaison s'est faites en plaçant les câbles entre un DAC RME ADI-2 DAC et un ampli BEHRINGER A500.
Les câbles Hathor sont les câbles orange, mes câbles DIY sont les câbles noirs.

Câble Hathor et câble DIY

Le premier test s'est fait en mono, avec le câble Hathor sur le canal G, mon câble DIY sur le canal D, et une comparaison en mono en passant en moins de 1 seconde de l'un à l'autre.
La première impression, il a fallut 7 ou 8 comparaisons pour bien cerner la différence, est une image sonore plus réduite avec le câble Hathor, plus réduite en hauteur, largeur et profondeur.
En continuant les essais, j'ai noté un bas médium maigrelet sur le câble Hathor, par rapport à ma référence DIY.

Le deuxième test est rigoureusement l'inverse du premier, câble Hathor sur le canal D, mon câble DIY sur le canal G.
Les conclusions sont rigoureusement les même, et j'ai éliminé une éventuelle différence dû à la pièce.

Le 3eme test a été un peu plus long, deux jours avec mes câbles DIY pour bien me les mettre en tête, un jour avec les câbles Hathor pour confirmer les différences.
J'avais prévu de faire trois jours avec les câbles Hathor, mais comme ils sont moins bons je n'allait pas me priver d'une bonne écoute avec mes câbles !!!

La seule conclusion que je tirerai c'est qu'il est relativement facile de faire mieux, avec un jeu de câbles DIY à moins de 15 €.
La description de mes câbles, voir "Le câble micro".
Aujourd'hui je faits deux câbles D, et je les scotche ensemble pour réduire la taille de la boucle de masse.

Je n'ai pas choisi les câbles Hathor, c'est l'occasion qui s'est présentée, et compte tenu des conclusions j'aurai préféré qu'ils soient d'une autre marque fabriqués loin de la France : J'ai un profond respect pour Jean-Claude Tornior, sur la conception des enceintes.
D'un autre coté je n'allais pas changer mes conclusions pour maintenir un marchant Français qui essaye de vivre de ses idées.


retour_menu.jpg precedant.jpg navigation_cables.jpg suite.jpg 08_v.jpg


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.


Dôme acoustique : La conception des enceintes acoustiques.


Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes.