Menus déroulants Compteur pour tout le site Dôme acoustique, la conception des enceintes acoustique : 7 643 459 --- Nombre actuel de lecteurs : 43

image121-4.jpg


Simulateur théorique de filtres JMLC


Jean Michel LE CLEAC'H a réalisé, il y a quelques années, un simulateur de filtres en utilisant un tableur.
Le simulateur que je vous propose ici est une transposition en PHP du tableur JMLC, pour une utilisation partout ou cela sera nécessaire dans le site, et pour tout les utilisateurs qui n'ont pas un tableur sur leur PC, ou qui sont sous MAC ou LINUX.
Que le simulateur soit au format tableur, ou transposé en PHP comme ici, il reste le simulateur de Jean MIchel LE CLEAC'H.
Mon travail n'est qu'une conversion de format et d'aspect. Sans la base du tableur de Jean Michel, j'aurai été incapable de faire cette application.
Merci de ne pas m'attribuer des mérites qui ne me reviennent pas.


Entrée des paramètres de la simulation :

delais_hp1.png

Calcul en 2 voies : Mettre le médium en MUTE sur le passe haut ou le passe bas.


Toute la partie Point 0 est réalisée avec l'aide active d'Eric pour la méthode, les textes et les images.

Le Point 0 doit être le même pour tout les HP's.
Cette référence sera toujours le HP le plus en arrière des autres.

  • Sur le premier exemple à droite, c'est le bas médium à pavillon.
  • Sur le deuxième exemple à gauche, c'est le caisson de SUB.

Le recul physique en mm, ou le délais électronique en mm, pour repositionner les HP's par rapport à la référence sera donc négatif et noté -.

De manière simple, le point de référence d'un HP conventionnel se trouve proche du cache noyau.

Pour un haut-parleur à compression, le point de référence se trouve très proche du diaphragme. Il peut être approché en examinant le plan en coupe de la compression pour repérer le diaphragme.

La précision du positionnement des HP's augmente avec la fréquence, parce que c'est en rapport avec la longueur d'onde. Le positionnement d'un tweeter se fait à +/- 1 mm.

Pour un positionnement optimum, nous vous conseillons d'effectuer les mesures sonore adéquates.


Calculs du délais par rapport au point 0 en court de mise au point.

delais_hp2.png


. Choix du filtre Fréquence de coupure
(idem DCX) en Hz
Délais (idem DCX)
en mm
Branchement Gain
en dB
. Point 0 HP
en mm
Délais mesuré
au Point 0 HP

en mm
TWEETER . 0
MEDIUM passe bas . 0
MEDIUM passe haut
GRAVE . 0


courbe de réponse du filtre


Hypothèses de la simulation :

Ce simulateur fonctionne sur deux hypothèses qu'il n'est pas inutile de rappeler :

  • La bande passante des haut-parleurs est infinie, avec une phase acoustique nule.
  • Les haut-parleurs sont assimilable à une résistance pure, avec une phase électrique nule, lorsqu'ils sont filtrés en passif.

Si les hypothèses ne sont pas vérifiées, la simulation est "plus ou moins" fausse.


Interprétation de la simulation :

La courbe rose, la réponse totale dans l'axe, doit rester aussi proche que possible du 0 dB.
La courbe jaune, la réponse en coincidence, est recommandée par beaucoup d'internautes comme devant être aussi proche que possible de la réponse totale dans l'axe pour éviter une signature sonore.

Les courbes de délais de phase et de groupe doivent rester aussi proche que possible du 0 mm. Plus vous vous éloignez du 0 mm, moins l'écoute est bonne (pour moi).

Il n'y a pas de secret, pour garder les délais à 0 mm, et avoir une réponse sur un signal carré pratiquement idéale, il faut filtrer à 6 dB/octave, ou utiliser un HP relais avec un gain de +6 dB par rapport aux deux autres HP. La réponse en coincidence, la courbe jaune, ne sera pas bonne.
Si vous privilégiez la réponse en coincidence, en limitant les variations sur les deux courbes de délais, alors la réponse sur un signal carré ne sera pas bonne.
La perfection n'est pas de ce monde, il n'y a pas de solution idéale sur tout les critères.


Une petite comparaison intéressante :

La configuration par défaut, celle qui est affichée lorsque vous arrivez dans ce chapitre, et une solution avec un HP relais.
Grave et tweeter sont filtrés en Linkwitz-Riley à 12 dB/octave, le médium est filtré en Butterworth à 6 dB/octave, avec un gain de 6 dB. Tout les délais sont à 0 mm, et les HP branchés en phase.
La réponse dans l'axe, la courbe rose, est rigoureusement plate, ainsi que les courbes de délais de phase et de groupe.
Par contre la courbe jaune, la réponse en coincidence, passe par +6 dB à la fréquence de raccordement. La réponse sur un signal carré (qui n'est pas encore calculée) est parfaite.

Vous allez faire deux petites modifications : Mettre le médium sur MUTE, et le tweeter en opposition de phase.
La réponse dans l'axe, la courbe rose, est rigoureusement plate. La réponse en coincidence, la courbe jaune, est totalement confondue avec la courbe rose. Les délais de phase et de groupe varient de 170 mm du grave à l'aigu. La réponse sur un signal carré (qui n'est pas encore calculée) est loin d'être parfaite, avec une inversion totale du sens à 5000 Hz par rapport à 50 Hz.

C'est la comparaison de l'ensemble des critères, réponse dans l'axe (courbe rose), réponse en coincidence (courbe jaune), délais, et réponse sur un signal carré qui permet de savoir quelle est la bonne solution. La seule courbe rose linéaire ne suffit pas.
Je vous assure que l'écoute, elle, ne se trompe pas entre les deux solutions. Soyez perspicace pour le voir dans les courbes sur les bons critères.
Si vous regardez cet outil de calculs avec des oeillères, vous vous planterez...




Vérification délais :

Pour le grave : Délais JMLC = 0 mm --- Délais DCX = 0 mm

Pour le médium : Délais JMLC = 0 mm --- Délais DCX = 0 mm

Pour le tweeter : Délais JMLC = 0 mm --- Délais DCX = 0 mm


Valid HTML 4.01 Transitional

Merci pour votre visite.


Dôme acoustique : La conception des enceintes acoustiques.


Il y a un savoir vivre élémentaire qui consiste à demander l'autorisation avant de reprendre tout ou partie de ce qui est écrit dans ce chapitre.
Ne pas respecter ce droit élémentaire vous expose à des poursuites sous toutes les formes.